Faire des recherches sur Google, c’est une chose. Mais connaissez-vous ces méthodes pour améliorer vos chances de trouver les bons résultats ?

Faire une recherche sur le Google d’un autre pays

Par défaut, les internautes en France passent par la version française de Google. Mais il est possible de demander au moteur de recherche l’affichage de résultats d’autres régions du monde. Vous pouvez utiliser un VPN qui fait alors passer votre connexion par le pays qui vous intéresse, ou bien vous pouvez bouger les paramètres de la langue sur PC et mobile.

Comment changer la langue des recherches Google sur mobile // Source : Capture d'écran Numerama
Comment changer la langue des recherches Google sur mobile. // Source : Capture d’écran Numerama

Tester son niveau d’anglais sur Google

Google fournit deux services méconnus qui permettent d’évaluer son niveau d’anglais. Vous pouvez répondre à des petits quiz de vocabulaire, mais aussi mettre à l’épreuve la qualité de votre prononciation. Si les quiz sont plutôt basiques et ne vous sont sans doute pas d’une grande utilité si vous préparez le TOEIC, l’aide à la prononciation est décisif si vous avez un accent impossible.

Google Word Coach
L’outil est basique, mais pour qui n’a pas un haut niveau en anglais, ça peut servir.

Apprendre les opérateurs avancés de recherche

Vous utilisez Google depuis plusieurs années, mais saviez-vous qu’il existe des techniques avancées pour affiner la recherche ? Bien sûr, il y a les outils fournis par l’entreprise américaine, qui permettent de filtrer par date (il y a moins d’une heure, moins de 24 heures, moins d’une semaine, etc.), par langue (français ou non) ou par pays. Mais il y en a d’autres.

Ces opérateurs sont à inscrire directement dans le champ de la recherche. Il en existe quelques dizaines. Voici les principaux :

  • Les guillemets « » : pour chercher une expression exacte, et non pas chaque mot séparément. Par exemple, « j’aime la galette » va chercher cette phrase précise sur tout le web, et pas juste « j’aime » + « la » + « galette », par exemple dans la phrase « j’aime manger de la bonne galette ».
  • Le tiret / trait d’union : il permet d’exclure un terme quand il est mis devant. Par exemple, la requête films svod -Netflix va chercher toutes les pages contenant les mots-clés films et svod et qui ne contiennent pas Netflix. Vous pouvez exclure plus d’un terme à la fois si vous voulez.
  • site: au début de la requête pour chercher les résultats sur un site précis. Par exemple, la requête site:numerama.com svod affiche toutes les pages parlant de SVOD uniquement sur Numerama. Vous pouvez utiliser ce ciblage sur l’accueil d’un site, mais aussi sur une catégorie spécifique, pour filtrer encore plus les pages, comme site:numerama.com/tech/ svod.
  • La liaison AND : pour trouver les pages contenant tous les mots de la requête, et pas seulement certains. par exemple svod AND film AND netflix. Cela s’écrit en majuscules.
  • La liaison OR : pour trouver les pages qui contiennent soit tels termes, soit tels autres. Par exemple mobile OR smartphone OR portable. La liaison est à écrire en majuscule. Elle peut aussi être remplacée par la barre verticale mobile|portable|smartphone.
  • filetype: au début de la requête, en indiquant le format de fichier que vous cherchez. Par exemple, filetype:PDF livre permet de sortir sur Google tous les documents PDF contenant le mot-clé livre. Cela marche avec d’autres formats, comme doc (Word ) xls (Excel).
  • intitle, allintext, inurl, allinurl, inanchor, allinanchor : le principe est similaire à site:, à ceci près qu’il vise des éléments précis d’une page web : son titre (intitle), le corps du text (allintext), l’URL (inurl et allinurl) et aux ancres sur les pages (inanchor et allinanchor).

Ces opérateurs peuvent se combiner (on peut imaginer une requête de type site:numerama.com svod -netflix « Prime Video » OR Disney+). Ces outils permettent des recherches d’une précision chirurgicale, mais cela nécessite d’avoir une vue claire de ce que vous voulez et parfois de s’y reprendre à quelques reprises, en changeant tel ou tel opérateur.

Chanter pour trouver une chanson dans Google

Google intègre dans son moteur de recherche un service d’identification de musique, via son application mobile. Il suffit de fredonner, chantonner ou siffler pour faire apparaître des résultats et, peut-être, retrouver la chanson dont le nom vous échappe, mais qui vous trotte dans la tête. En clair, Google a intégré un outil similaire à Shazam.

Google Shazam tests
« Hm hm hm hmmmm » et « tin tin tin tiiin ». Parfois, ça ne marche pas bien.

Avoir le mode sombre dans Google

Si vous veillez tard le soir sur le net et que vous éteignez les lumières, vous n’avez peut-être pas envie de vous aveugler avec la luminosité de l’écran. Vous pouvez alors soit la diminuer, soit opter pour le mode sombre de Google. Le moteur de recherche s’est lui aussi décidé à le proposer pour son service — il le propose aussi pour l’ensemble de ses autres produits.

Google sombre
Google en version sombre.