Une ancienne fonction des iPhone et des AirPods d'aide aux personnes malentendantes fait le buzz sur TikTok parce qu'une actrice anglaise l'a prise pour un nouvel outil d'espionnage.

L’actrice britannique Elizabeth Henstridge (Jemma Simmons dans la série Les Agents du SHIELD) a-t-elle découvert une fonctionnalité cachée des iPhone, permettant d’espionner ce qui se dit grâce à des AirPods ? La vidéo a fait 4,1 millions de vues sur TikTok et a lancé un cycle médiatique où des médias comme le New York Post semblent découvrir un secret bien gardé par Apple. Dans les faits, cette fonctionnalité existe bien et elle fonctionne exactement comme l’actrice le décrit. Cela dit, elle est disponible depuis bien longtemps (nous en parlions par exemple en 2019) et n’est clairement pas faite pour ça.

@elizabeth_henstridge

so basically we’re all spies now ? ! Whaaaa ? #livelisten #amitheonlyone who didn’t know ? ! 😂😳 #actorsoftiktok

♬ original sound – Alex and Jon

Audition, une option qui date de 2019

Apple est peut-être le constructeur qui a le plus travaillé pour apporter ses technologies aux personnes handicapées. La section accessibilité d’un iPhone est bourrée d’options qui changent radicalement le comportement du smartphone et qui permettent aux personnes malentendantes, malvoyantes ou ayant un trouble de la motricité d’adapter iOS à leurs besoins. La fonctionnalité d’amplification du son nommée Audition a été pensée pour les personnes malentendantes. Elle se déclenche dans le Centre de contrôle (le panneau que l’on tire du haut ou du bas de l’écran avec les réglages rapides) et peut être ajoutée dans les paramètres, directement depuis la section Centre de contrôle.

Son fonctionnement initial est très simple à comprendre : elle permet aux personnes qui en ont besoin de mieux suivre une conversation dans un environnement bruyant. L’iPhone joue alors le rôle d’un micro directionnel et, relié à des appareils auditifs compatibles ou à des AirPods (même les récents AirPods 3), il peut amplifier la voix d’une personne avec qui, par exemple, on déjeune dans un restaurant bruyant. Le dispositif permet donc, pour la personne malentendante, d’annuler les bruits parasites autour de son interlocuteur ou interlocutrice.

Audition fonctionne avec les AirPods 3 // Source : Louise Audry pour Numerama

L’option fonctionne à distance grâce à des appareils Bluetooth, qu’ils soient médicaux ou grand public, et permet donc d’utiliser toute la portée du Bluetooth pour cette écoute. En pratique, une personne malentendante pourrait déposer son iPhone dans une pièce de son logement où elle souhaiterait contrôler les sons (pleurs d’un bébé, bip d’une machine qui s’arrête, etc.) qu’elle ne peut pas entendre à distance et avoir cette « oreille distante » connectée à ses appareils ou ses AirPods.

Bien évidemment, Apple ne demande pas de certificat médical à ses utilisatrices et utilisateurs et n’importe qui peut utiliser ces fonctionnalités… et les détourner d’un usage légitime. En revanche, à moins d’être très riche, il convient de relativiser la portée d’un espionnage en temps réel : c’est votre onéreux iPhone que vous devez laisser traîner dans une pièce pour commencer à écouter aux portes. Autant dire qu’il faut avoir confiance en la personne que l’on écoute.

De là à dire qu’il s’agit d’une fonctionnalité cachée pour espionner les gens, c’est un pas que nous ne ferons pas : essayons peut-être, plutôt, de nous contraindre à ne pas détourner des fonctionnalités pour faire du mal, quand elles aident des personnes qui en ont besoin. La technologie en général est suffisamment validiste pour qu’on mette dans les roues des rares constructeurs qui proposent une meilleure accessibilité.

De nouvelles aides auditives dans iOS 15

Cette fonctionnalité ancienne redécouverte par la magie du buzz nous permet en revanche d’évoquer deux nouveautés intéressantes du côté des aides aux personnes malentendantes sur iOS 15. Reconnaissance des sons est une nouvelle option qui se configure directement dans le Centre de contrôle et permet à l’iPhone de rester en veille, micro ouvert, pour détecter des sons de la vie quotidienne. Pleurs, toux, alarme incendie, aboiements, klaxon, quelqu’un qui tape à la porte ou bris de verre sont autant de sons qui peuvent être entendus et reconnus par un iPhone. Ils déclenchent alors une notification sur le smartphone de l’utilisateur s’ils se produisent. Occupant le micro, la fonctionnalité désactive en revanche Dis Siri.

Écoute active des bruits sélectionnés // Source : Capture d’écran Numerama

Adaptation des écouteurs est une autre fonctionnalité d’accessibilité dédiée à l’écoute : elle permet de régler finement le profil d’une paire d’AirPods. Apple l’a conçue pour les personnes qui connaissent bien leur profil auditif et savent quels sons elles doivent amplifier pour avoir une meilleure écoute du monde qui les entoure. La fonctionnalité joue comme une sorte d’anti réduction de bruit. Apple propose même un accompagnement pour les réglages, comme le constructeur le précise dans sa page d’aide dédiée à l’audition : «  Amplifiez les petits sons et réglez certaines fréquences sonores en fonction de vos exigences. Si vous avez déjà un audiogramme, vous pouvez l’ajouter à vos réglages. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez passer une série de tests auditifs qui vous permettront de configurer pas moins de neuf profils créés à partir de vos préférences audio personnelles. »

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo