Saviez-vous qu'il était possible de mettre une pièce sur écoute avec un iPhone et une paire d'AirPods ? Avis aux espions du dimanche.

Vous êtes fans de Mission : Impossible ou de James Bond ? Vous aussi vous allez pouvoir enfiler le costume d’un espion. Pour cela, il suffit de se procurer un iPhone et une paire d’AirPods. Puis de laisser le téléphone dans une pièce et d’appuyer sur un raccourci pour écouter tout ce qui s’y passe à distance, via les écouteurs.

Bien évidemment, il s’agit d’un détournement des technologies présentes dans les produits Apple pour renforcer l’accessibilité des smartphones aux personnes malentendantes. Normalement, elles servent à améliorer l’écoute — pas à surveiller autrui.

Le James Bond du téléphone

Dans sa volonté d’améliorer le quotidien de celles et ceux qui souffriraient d’un handicap auditif, Apple s’est rapproché des fabricants d’appareils pour les intégrer dans l’écosystème iOS. Ce partenariat permet aux concernés de pouvoir contrôler plus facilement leurs accessoires depuis l’iPhone ou l’iPad (en appuyant trois fois sur le bouton principal). Ainsi, ils ont accès très rapidement à l’état de la batterie ou au réglage du volume (par oreillette).

Tout récemment, Apple a ajouté les AirPods dans la liste des objets qui améliorent ce que la firme de Cupertino appelle l’écoute en temps réel. Sur la page officielle, il est écrit que les écouteurs « peuvent vous apporter plus de confort lorsque vous discutez dans des lieux bruyants ». Pour activer la fonctionnalité Écoute en temps réel, il faut passer par le Centre de contrôle et le raccourci sobrement baptisé Audition en veillant à placer le téléphone près de la personne avec qui vous conversez. Les AirPods sollicitent alors les microphones de l’iPhone pour capter les sons extérieurs.

Et il s’avère que cette fonctionnalité est suffisamment poussée pour autoriser quelques séances d’espionnage. Numerama a testé et peut confirmer que cela fonctionne à partir du moment où on respecte la distance maximale de liaison Bluetooth entre l’iPhone et les AirPods (une quinzaine de mètres). Le fait est qu’il y a vraiment cette impression d’être à côté des personnes présentes dans la pièce où se trouve le smartphone, ce qui prouve que l’amplification est réussie. Notez que l’écoute ne marche que dans un sens : on n’entendra pas ce que vous dîtes si vous parlez dans les AirPods.

Partager sur les réseaux sociaux