Apple a levé le voile sur les AirPods 3, des écouteurs au positionnement étrange. Ils perdent en effet la meilleure fonctionnalité (réduction de bruit active) pour un prix de lancement équivalent à celui des AirPods Pro régulièrement en promotions. Voilà pourquoi on ne vous conseille pas cette troisième génération.

Le 26 octobre 2021, le catalogue AirPods accueillera un nouveau modèle : des écouteurs troisième génération à 199 € qui viennent se placer entre les anciens AirPods (qui ne disparaissent pas) et les AirPods Pro (que l’on saluait dans notre guide des meilleurs écouteurs sans fil). Leur principale nouveauté ? Un design corrigé, calqué sur celui des Pro. Néanmoins, les AirPods 3 sont privés de la réduction de bruit active.

Naturellement, beaucoup vont se demander s’il faut prendre ces AirPods 3 (notre test) ou les AirPods Pro. Sur le papier, il y a un écart de prix de 80 euros entre les deux modèles (279 versus 199 €). Sauf que les AirPods Pro, plus anciens, sont régulièrement en promotion, ce qui crée une offre paradoxale. Il est en effet possible de trouver des AirPods Pro aux alentours des 200 €. Et pour quelques euros de plus, voire le même prix, les AirPods Pro ont bien plus à offrir que les AirPods 3. La preuve avec ce match au terme duquel les AirPods 3 terminent dans les cordes.

AirPods 3 // Source : Apple

Même design, à un détail près

De loin, rien ne saurait vraiment distinguer les AirPods 3 des AirPods Pro. C’est par rapport aux AirPods 2 que la rupture se fait : finie la longue tige emblématique, bonjour le design plus passe-partout articulé autour de mensurations réduites. Pour la couleur, la firme de Cupertino ne veut toujours pas offrir le choix — ce sera blanc ou rien.

Le point sur les mensurations :

AirPods 3 AirPods Pro
Hauteur 30,79 mm 30,9 mm
Largeur 18,26 mm 21,8 mm
Épaisseur 19,21 mm 24 mm
Poids 4,28 g 5,4 g

On remarque plusieurs différences du côté des mensurations. Elles sont principalement liées à une spécificité des AirPods Pro qui leur donne un sacré avantage : la présence d’un embout en silicone qui améliore le confort et est susceptible de mieux s’adapter à votre oreille (trois tailles sont disponibles). Sur les AirPods 3, Apple a opté pour un design moins intrusif et plus universel — ce qui ne veut pas dire qu’il conviendra à toutes les morphologies. Vos oreilles ne sont pas adaptées ? Tant pis.

AirPods 3 AirPods Pro

Les deux modèles offrent le même indice de résistance à l’eau et à la transpiration (IPX4), ce qui permet une utilisation dans une salle de sport sans crainte.

Les AirPods 3 et les AirPods Pro sont livrés dans un boîtier de recharge au look similaire (plus ovale). Là encore, les tailles ne sont pas tout à fait les mêmes, à quelques millimètres près.

Avantage : AirPods Pro, pour les embouts en silicone très confortables qui compensent largement le design intra.

Avec ou sans réduction de bruit active

Puce H1, commande vocale ‘Dis Siri’, audio spatial avec suivi dynamique des mouvements de la tête, égalisation adaptative, transducteur propriétaire, amplificateur à gamme dynamique… La fiche technique des AirPods 3 est particulièrement fournie. Néanmoins, il manque la réduction de bruit active et le mode transparence qui lui est associé. Ces deux fonctionnalités changent vraiment la donne tant elles s’avèrent bluffantes à l’usage. Mais elles sont toujours réservées aux produits haut de gamme. On les retrouve aussi sur le casque AirPods Max qui figure dans notre guide des meilleurs casques sans-fil.

Il n’y a finalement qu’un critère sur lequel les AirPods 3 sont meilleurs : l’autonomie, qui passe à 6 heures en une seule charge. Les AirPods Pro doivent se contenter de 4h30 — une durée plus faible en raison de la réduction de bruit active (qui consomme de l’énergie). On peut passer à 5 heures en la désactivant. Sinon, il n’y a aucune différence sur les boîtiers : ils sont compatibles avec la charge sans fil. À noter quand même que les AirPods Pro, comme les AirPods 3, seront désormais livrés avec un boîtier compatible MagSafe (ce qui ne change pas grand-chose, sinon un meilleur positionnement sur le socle officiel).

AirPods 3 AirPods Pro

Les fonctionnalités proposées par les AirPods 3 et les AirPods Max :

AirPods 3 AirPods Pro
Réduction de bruit active
Mode transparence
Audio spatial avec suivi dynamique des mouvements de la tête
Puce H1
‘Dis Siri’
Tiges tactiles
Autonomie (une seule charge) 6h 4h30
Autonomie (totale) 30h 24h

Avantage : AirPods Pro, par K.O. (sauf si vous cherchez une meilleure autonomie).

Sur le papier, les AirPods 3 sont moins chers

279 € versus 199 € : si l’on s’en tient aux tarifs affichés sur le site d’Apple, les AirPods 3 partent gagnants. Mais la réalité est tout autre. Il suffit de faire un petit tour sur le site de quelques revendeurs pour mettre le doigt sur un vrai problème pour les nouveaux écouteurs d’Apple : la version Pro se marchande régulièrement aux alentours des 200 €. Dans quelques mois (semaines ?), les AirPods 3 finiront par en profiter, mais il faudrait une différence marquante pour conseiller leur acquisition. On pourrait presque affirmer que la réduction de bruit active, le mode transparence et les embouts en silicone valent largement les 80 € qui séparent les écouteurs.

AirPods Pro // Source : Apple

Petit relevé de prix des AirPods Pro (en date du 19 octobre 2021) :

Avantage : AirPods Pro, en raison des promotions régulières (et même sans).

Bref, n’achetez pas les AirPods 3. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo