Apple devrait lever le voile sur une nouvelle enceinte connectée lors de sa conférence du 13 octobre. Il s'agirait du HomePod mini, déjà évoqué par le passé.

Sur le marché des enceintes connectées, le HomePod est un produit atypique. D’un côté, on peut louer ses qualités acoustiques sans réel équivalent. De l’autre, on peut déplorer ses fonctionnalités connectées, limitées par Siri, et son tarif très élevé (plus de 300 euros). Dès 2018, on a prêté à Apple l’intention de lancer un modèle plus abordable pour gonfler son offre audio (également composée des AirPods, des AirPods Pro et du service Apple Music). Ce supposé HomePod mini serait finalement attendu pour la semaine prochaine.

Le futur keynote d’Apple, qui sera diffusé en ligne le mardi 13 octobre, a fait l’objet d’une fuite rapportée par Ice Universe le 9 octobre. D’après le leaker Kang, qui sévit sur le réseau social Weibo, la firme de Cupertino lèverait le voile sur un HomePod mini, en plus des quatre iPhone attendus. L’enceinte serait disponible au mois de novembre.

Le petit HomePod aperçu dans l’affiche du keynote // Source : Apple

L’HomePod mini est désormais une évidence

En plus de cette indiscrétion considérée comme crédible, d’autres indices tendent à confirmer l’officialisation du HomePod mini :

Pour Apple, la stratégie serait de mettre — enfin — au point une gamme d’enceintes connectées, avec un HomePod mini proposé sous la barre des 100 dollars. Il s’appuierait sur les caractéristiques suivantes : une puce S5 (celle que l’on trouve dans l’Apple Watch SE) et une taille revue à la baisse (un peu plus de 8 centimètres).

Comparaison entre le HomePod et le HomePod mini :

HomePodHomePod mini
PuceA8S5
Taille (hauteur)17 cm8 cm
Prix 299 $99 $

Au regard du tarif avancé dans cette indiscrétion, le HomePod mini semble taillé pour rivaliser avec la Nest Audio de Google (lancée à 99 euros en France) ou l’Echo d’Amazon (99 euros également), plutôt que le galet Nest Mini (à 59 euros). Dans tous les cas, il ne faut pas s’attendre à des prestations acoustiques à la hauteur du HomePod classique — vendu trois fois plus cher. A priori, la puce S5 ne sera pas en mesure d’assurer un traitement logiciel aussi fin que l’A8 tandis que les mensurations réduites devraient sacrifier quelques éléments de l’équipement. On rappelle que le HomePod s’en remet à sept tweeters, un boomer orienté vers le haut et six microphones.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo