L'option « Se connecter avec Apple », qui permet notamment d'accéder à son compte Epic Games, et donc de jouer à Fortnite, a failli être désactivée. Mais la firme de Cupertino affirme qu'il n'en sera rien.

À la crise juridique et commerciale qui détériore les relations entre Apple et Epic Games a failli s’ajouter une escalade technique.Le 9 septembre, un premier message publié sur Twitter du studio derrière Fortnite annonçait l’interruption prochaine de l’option « Se connecter avec Apple » (« Sign In with Apple ») que la firme de Cupertino met à disposition pour se connecter aux services d’Epic Games.

Finalement, il n’en sera rien. Un second message du studio, toujours sur Twitter mais publié le 10 septembre, a corrigé sa précédente déclaration. Epic Games explique avoir appris qu’Apple lui accorde un accès à son utilitaire sans date de fin particulière. En conséquence, la page du support a été mise à jour (dans sa version anglophone, mais pas encore dans sa déclinaison francophone).

Cela étant dit, Epic Games garde une ligne très prudente vis-à-vis d’Apple : son message recommande toujours à sa communauté de se préparer dès à présent à une éventuelle suppression de cette fonctionnalité « Se connecter avec Apple », en mettant à jour leur mail et leur mot de passe, au cas où les choses se gâteraient. Initialement, l’option devait être indisponible à partir du 11 septembre 2020.

Epic Games fournit dans ses pages d’aide un rapide guide explicatif sur la façon de mettre à jour son mail et son mot de passe.

Une option dévoilée par Apple avec iOS 13

L’option « Se connecter avec Apple » est l’une des nouveautés d’iOS 13. Il s’agit d’un outil de connexion qui permet de se connecter à des services ou des applications, non pas en vous servant d’un identifiant et d’un mot de passe spécifiques, mais en utilisant une solution de connexion automatique proposée par Apple. Des entreprises comme Facebook, Google et Twitter fournissent des options similaires.

La solution fournie par Apple se veut néanmoins bien plus respectueuse des données personnelles, en évitant de les demander en échange du service de connexion automatique. Il est même possible de ne pas donner son adresse mail, mais de demander une adresse générée aléatoirement, qui redirigera automatiquement les mails sur la bonne adresse — la vraie. Pratique, notamment, pour limiter la casse en cas de fuite malheureuse de données personnelles sur la toile.

La fonctionnalité « sign in with Apple » // Source : Apple Events

Dans le cas où la modification n’a pas pu être effectuée, ou si elle rencontre des obstacles particuliers, il est toujours possible de récupérer son compte manuellement. Epic Games fournit différentes options en fonction des cas de figure (réinitialisation du mot de passe, authentification à deux facteurs dysfonctionnelle, contact de l’équipe d’assistance, etc.), notamment via un code de vérification envoyé par mail.

Un dommage collatéral de la bataille entre Apple et Epic

La menace qui a semblé peser sur cette option s’inscrit dans le bras de fer que se livrent la firme de Cupertino et le studio depuis cet été autour de la commission de 30 % qui est prélevée par Apple sur chaque transaction commerciale survenant dans Fortnite, via l’application iOS. Epic Games a tenté de contourner ce prélèvement avec une offre de réduction permanente de 20 %, ce qui a fait réagir Apple, et de façon virulente.

En raison de l’exclusion de Fortnite de l’App Store, les joueurs et les joueuses sous iOS n’ont pas accès aujourd’hui à la saison 4 du jeu vidéo, qui a démarré le 27 août dernier. Ce décalage avec le reste de la communauté a depuis poussé de nombreuses personnes à délaisser le jeu sur mobile pour une alternative, par exemple sur PC. Début septembre, il a été mesuré que 60 % de la communauté sur iOS a disparu.

Depuis lors, une bataille rangée devant les tribunaux s’est engagée, avec des plaintes de part et d’autre.

Reste une question : pourquoi Epic Games se sert-il de l’option « Se connecter avec Apple » ? Il apparaît que le studio n’a pas eu le choix : sa présence est requise dès lors qu’un développeur iOS fait par ailleurs appel à d’autres solutions de connexion automatique concurrentes (Google, Facebook ou Twitter). Comme c’est effectivement le cas pour Epic Games, le studio est obligé de suivre cette consigne.

(article mis à jour le 11 septembre avec l’engagement d’Apple de ne pas couper l’accès à sa fonctionnalité)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo