À Barcelone, Numerama a eu l’opportunité de prendre en main le prototype d’un smartphone qui n’existera jamais. Il utilise un écran qui se plie deux fois, une technologie inventée par Samsung Display.

Saviez-vous que Samsung n’est pas qu’un constructeur de téléphones ? Si sa division Electronics, celle qui fabrique les Galaxy S23 Ultra, est la plus connue, le géant coréen des technologies est l’un des équipementiers les plus réputés de la planète. Des divisions de Samsung fabriquent des processeurs, d’autres des batteries, tandis que l’une de ses filiales les plus connues s’appelle Samsung Display. Pionnière des écrans OLED, elle produit les écrans de la quasi-totalité des smartphones haut de gamme, à commencer par les iPhone. Elle est à l’origine des premiers écrans flexibles, comme ceux qui équipent les smartphones pliants de Samsung et Oppo.

Au Mobile World Congress de Barcelone, Numerama a eu une opportunité rare. La branche Samsung Display, habituellement très discrète, exposait des prototypes d’écran sur un stand détaché de celui de Samsung Electronics. Un des responsables coréens de la filiale, avec qui nous avons sympathisé, nous a proposé de prendre en main en exclusivité un prototype inédit.

Bientôt un iPhone ou un Galaxy accordéon ?

Déjà aperçu dans des vidéos conceptuelles, l’écran accordéon de Samsung Display se tord deux fois. Lorsqu’il est totalement replié, il prend la forme d’un petit téléphone. Déplié, il devient une large tablette au format équivalent à celui d’une Nintendo Switch. Le produit est assez étonnant à manipuler, puisque nous n’avions jamais plié deux fois un même écran auparavant. Les charnières de l’appareil semblent d’ailleurs beaucoup plus souples que celles du Galaxy Z Fold 4, qui utilise lui aussi un écran souple de Samsung Display.

L'écran plié. L'écran déplié.

Que peut-on faire avec cet appareil ? Pour l’instant, pas grand-chose. Samsung Display ne construit pas des téléphones, mais des écrans. La division a donc seulement conçu un prototype de dalle OLED fonctionnelle, capable de se plier deux fois. Ce sera à Samsung Electronics et à Google (Android) de développer des interfaces capables de s’adapter à la modularité d’un tel appareil.

L’un des avantages de ce format accordéon est qu’il peut être utilisé de plusieurs manières, puisqu’on peut entièrement le plier, une fois ou deux fois. Un tel appareil a de quoi faire rêver les amateurs de films de science-fiction, même s’il est peu probable que ce design précis devienne un jour un vrai produit (son épaisseur lorsqu’il est fermé nous semble incompatible avec le vrai monde).

Tous les concepts exposés par Samsung Display. // Source : Numerama
Tous les concepts exposés par Samsung Display. // Source : Numerama


Sur son stand, Samsung Display exposait aussi d’autres prototypes pliants et déroulants, dont des ordinateurs et des tablettes. Lesquels deviendront réalité ? Avec quels constructeurs (la rumeur veut qu’Apple prépare un iPad pliant, sans doute avec Samsung Display) ? Le futur des écrans s’annonce passionnant, comme Lenovo et Motorola nous l’ont prouvé à Barcelone.

Source : Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !