À l’horizon 2026, Apple pourrait miser sur un format pliant audacieux, hybride entre un iPad et un MacBook.

Depuis les premiers Galaxy Fold, les objets technologiques pliants ont bien évolué. D’un prototype à peine vendable au dernier Fold parfaitement utilisable au quotidien, Samsung a montré que ses technologies de dalles pouvaient désormais être prises au sérieux. Et alors que les constructeurs chinois se jettent dans la brèche ouverte par le géant coréen, Oppo en tête avec son Find N, Apple manque toujours à l’appel : le géant californien estime peut-être que le format n’est pas encore suffisamment mature pour équiper un de ses produits.

P1033554
Oppo Find N, une réussite côté objets pliants // Source : Louise Audry pour Numerama

Un hybride iPad / MacBook en 2026 ?

Cela ne signifie pas qu’il ne prépare pas l’avenir. Pour le cabinet DSCC cité par Bloomberg, spécialisé dans la chaîne logistique des écrans qui équipent nos appareils technologiques, un produit Apple pliant en particulier pourrait voir le jour. Il ne s’agit pas d’un iPhone, mais plutôt d’une sorte d’hybride entre un iPad et un MacBook, équipé d’un écran de 20 pouces qui se replierait sur lui-même. On pense donc à un format qui pourrait avoir, au choix, un immense écran de 20 pouces associé à un clavier physique, ou une sorte de laptop entièrement tactile, dont la base permettrait d’accueillir un clavier numérique.

Difficile, avec la technologie actuelle, de voir comment un produit qui répond aux critères de qualité d’Apple pourrait sortir sous cette forme. On imagine déjà l’inconfort de taper sur un écran comme s’il s’agissait d’un clavier d’ordinateur, ou le format encombrant d’une tablette qui, repliée, ferait mécaniquement dix pouces de haut — on est loin d’un format de poche. Mais ces questions ne sont pas à l’ordre du jour : le cabinet précise que cette étude de faisabilité se base sur un horizon 2026. Il resterait donc 4 ans à Apple et à ses fournisseurs — lire, Samsung — pour créer un composant capable de répondre au cahier des charges.

Alors qu’un MacBook tactile n’est toujours pas sorti, il faudrait aussi qu’Apple ait bien avancé pour déployer une interface aussi confortable sur un écran que l’on touche au doigt ou un écran que l’on touche au clavier. Les petits boutons et menus de macOS ne sont aujourd’hui pas du tout adaptés à ce type d’usage et iPadOS n’est pas encore au niveau de macOS côté productivité. L’hybridation des usages et des formats est connue pour être particulièrement complexe : aucun constructeur, aujourd’hui, n’a résolu parfaitement cette équation.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un objet de plus à ajouter à la liste des projets possibles d’Apple, aux côtés de fantasmes aussi variés qu’une voiture ou des lunettes de réalité mixte.