Smartphones miniatures, appareils ultra-épais avec une batterie de 22 000 mAh, copies des BlackBerry, téléphones qui clignotent… Unihertz a autant d’idées que de produits.

Dans la catégorie insolite, le Mobile World Congress de Barcelone a son vainqueur. Unihertz, une marque chinoise qui a pour slogan « des smartphones uniques pour tous les types de personnes », est clairement venue sur place avec pour seule stratégie de n’en avoir aucune. C’est simple, sur son stand, Unihertz expose une trentaine de smartphones, tous différents les uns des autres. Il y a quelques produits « normaux », mais surtout des appareils sans le moindre sens.

Quand Unihertz a une idée, il fait un smartphone

Batterie géante, épaisseur XXL

La plupart des smartphones embarquent une batterie d’une capacité variant entre 4 000 et 5 000 mAh. Chez Unihertz, un des modèles vedettes embarque une batterie de… 22 000 mAh. Bien sûr, cela le rend aussi épais qu’une brique.

Que peut-on faire avec une batterie de 22 000 mAh ? Beaucoup de choses, sans doute. Unihertz communique sur une autonomie de 150 heures en appels, ce qui laisse supposer que son appareil « tank » devrait pouvoir dépasser une semaine d’utilisation sur une seule charge, d’autant plus que son processeur d’entrée de gamme semble assez peu énergivore (même si la marque communique sur des caractéristiques haut de gamme, comme « Face ID », un capteur de 108 Mpix ou de la recharge ultra-rapide 66 W). La croit-on ? Non. Toujours est-il que son smartphone pourrait être une super batterie externe pour recharger son autre smartphone, celui avec un design correct.

Un peu épais le Unihertz Tank, non ? // Source : Nino Barbey pour Numerama
Un peu épais le Unihertz Tank, non ? // Source : Nino Barbey pour Numerama

Des téléphones minuscules

Lancé en 2007, le premier iPhone arborait un écran de 3,5 pouces. Entre-temps, la taille des écrans des téléphones s’est envolée. Celui du Galaxy S23 Ultra mesure 6,8 pouces, tandis que les smartphones pliants peuvent aller bien plus loin.

À contre-courant sur tout, Unihertz propose des smartphones sous Android avec des écrans de 2,45 ou 3,0 pouces. C’est absolument inutilisable, même si ça a l’avantage d’être mignon. Toujours est-il que l’on ne comprend pas l’intérêt de fabriquer de tels appareils. Autant acheter un téléphone pas intelligent, non ?

bbb // Source : Numerama
2,45 pouces vs. 6,8 pouces. // Source : Numerama

Un téléphone qui clignote

En 2022, Carl Pei, le cofondateur de OnePlus, a lancé une nouvelle entreprise du nom de Nothing. Un de ses premiers produits est un smartphone au dos qui clignote, grâce à des LED. C’est aussi original que clivant, à tel point que nous imaginions que personne n’oserait copier.

C’était sans compter sur Unihertz, qui commercialise un clone du Nothing Phone. Le tout se passe de commentaires, d’autant plus que son imitation est moins bien finie que l’originale.

hhh // Source : Nino Barbey pour Numerama
Remember Nothing ? // Source : Nino Barbey pour Numerama

BlackBerry, c’est toi ?

Évidemment, Nothing n’est pas le seul constructeur copié par Unihertz. Si Apple est étrangement épargné (les modules caméra de ses smartphones sont des copies conformes de ceux des iPhone, mais Unihertz ne semble pas se risquer à plagier la marque californienne), le constructeur chinois a tout piqué à BlackBerry, avec une famille de smartphones à clavier. Il y en a pour tous les goûts, avec une interface logicielle presque identique à celle des anciens BlackBerry.

nnnn // Source : Nino Barbey pour Numerama
Ceci n’est pas un BlackBerry. // Source : Nino Barbey pour Numerama

D’autres merveilles peuvent être aperçues sur le stand d’Unihertz, comme un téléphone-talkiewalkie, avec une grande antenne. À qui se destinent ces appareils ? Sans doute pas au grand public, qui préférera des marques plus classiques. On imagine qu’Unihertz est surtout là pour montrer ce qu’il sait faire, afin de passer des partenariats avec des entreprises qui chercheraient un fournisseur sous marque blanche ?

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !