Vous avez rencontré des problèmes avec votre pass, qui n’est plus valide alors qu’il marchait encore il y a peu ? Plusieurs choses peuvent être à l’origine de ce problème : voici comment y remédier.

Votre pass est signalé depuis quelques jours comme périmé dans l’application TousAntiCovid ? Votre avez fait scanner votre passeport vaccinal à l’entrée d’une boutique et il a été indiqué comme n’étant plus valide ? Si vous êtes dans l’une de ces situations, c’est que votre certificat rencontre des problèmes. La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible de trouver des solutions rapidement.

Le pass est obligatoire en France depuis juin 2021 pour rentrer dans les restaurants, les bars, les cinémas, et d’autres lieux culturels. Depuis, le gouvernement a rajouté de nouvelles règles, qui sont petit à petit venues compléter le dispositif : le pass sanitaire s’est transformé en pass vaccinal le 24 janvier, et depuis le 15 février, les délais pour recevoir une 3e dose sont raccourcis. Le souci que vous rencontrez avec votre pass est peut-être lié à cette nouvelle mesure.

Qu’est-ce que le pass vaccinal ?

Sur le principe, le pass sanitaire et le pass vaccinal sont similaires : ce sont des documents à présenter lorsque vous voulez rentrer dans un bar, un restaurant, ou dans certains « lieux d’activité et de loisirs », comme le précise le gouvernement. Les deux sont cependant différents dans leur fonctionnement.

Le pass sanitaire acceptait plusieurs types de documents, tels que des résultats de tests PCR négatifs ou des certificats de vaccination. Le pass vaccinal n’accepte plus les tests RT-PCR et antigéniques.

Les documents acceptés pour avoir un pass vaccinal sont les suivants :

  • le certificat de vaccination contre le coronavirus, qui prend la forme d’un QR Code, avec l’un des vaccins approuvés en France et dans l’Union européenne (Pfizer-BioNTech, Moderna, Janssen et AstraZeneca) ;
  • le certificat de rétablissement au coronavirus, à la suite du résultat positif d’un test RT-PCR ou antigénique, qui doit avoir au moins 11 jours et moins de 6 mois — vous avez été malade, mais vous avez guéri et vous disposez sans doute encore d’anticorps pendant cette période pour vous protéger, ce qui fait que vous avez une exposition réduite au risque de réinfection au covid-19 ;
  • le certificat de contre-indication à la vaccination, pour des raisons de santé.

Vous avez un pass sanitaire, mais pas un pass vaccinal

La raison pour laquelle votre document est désormais invalide est peut-être liée au passage du pass sanitaire au pass vaccinal. Les tests PCR ou antigéniques négatifs ne sont donc plus acceptés. Si vous n’avez jusque là reçu aucune dose de vaccin, il vous faudra avoir un schéma vaccinal complet (c’est-à-dire, avec les trois doses) afin de pouvoir retrouver un passeport valide. Vous pouvez d’ores et déjà prendre un rendez-vous pour une première dose de vaccin.

Vous n’avez pas encore reçu votre dose de rappel et votre pass a périmé

Le pass vaccinal est conditionné à un autre critère : il faut avoir un schéma vaccinal complet. Cela signifie que vous devez avoir reçu votre 3e dose, ou bien avoir reçu votre 2e dose il y a moins de 4 mois pour qu’il soit encore valide. C’est l’une des nouvelles règles : depuis le 15 février 2022, les personnes de plus de 18 ans doivent avoir effectué leur dose de rappel 4 mois maximum après leur 2e dose pour conserver leur pass. Les délais ont été réduits : ils étaient auparavant 7 mois.

«Au-delà de ces délais, le QR code de leur ancien certificat de vaccination sera désactivé automatiquement, il sera placé dans la catégorie « certificat expiré » et ne pourra plus être utilisé dans le cadre du passe vaccinal », détaille le gouvernement. Les Français et Françaises de plus de 18 ans sont éligibles à la 3e dose 3 mois après avoir reçu leur 2e dose, et ont à partir de ce moment-là 1 mois pour la recevoir. Une fois ce délai passé, si vous n’avez pas reçu de 3e dose, votre pass vaccinal est périmé.

Par exemple, si vous avez reçu votre 2e dose de vaccin le 1er octobre, votre pass n’est plus valide, car le délai de 4 mois est passé. Si vous avez reçu votre 2e dose le 15 novembre, vous êtes désormais éligible pour recevoir votre rappel, et votre pass est toujours valide.

Il faut une 3e dose de vaccin pour conserver son pass sanitaire // Source : Steven Cornfield / Unsplash
Il faut une 3e dose de vaccin pour conserver son pass // Source : Steven Cornfield / Unsplash

Il est également intéressant de noter que, si vous avez attrapé le Covid, votre pass vaccinal est valable pendant 6 mois à compter de l’infection. Vous êtes toutefois éligible à une dose de rappel dès 3 mois après l’infection.

Pour vérifier quelle est votre situation, vous pouvez retrouver la date de votre deuxième injection directement sur TousAntiCovid (vous pouvez voir comment faire la manipulation dans cet article). Il vous faut ensuite prendre un rendez-vous pour une troisième dose de vaccin le plus rapidement possible.

Vous avez attrapé le Covid-19 il y a plus de 6 mois et votre certificat a périmé

Les certificats de rétablissement du covid sont également des documents acceptés pour le pass vaccinal. Ils sont la preuve que vous avez été infecté par le covid, mais que vous vous êtes rétabli — et donc que vous avez encore des anticorps. Les certificats de rétablissement sont valides 11 jours après un dépistage positif et pendant 6 mois. Si vous avez été malade avant le mois de juin, votre attestation n’est plus valide, et il faut que vous vous fassiez vacciner, ou que vous présentiez un test antigénique ou PCR négatif afin de récupérer votre pass vaccinal. Les personnes ayant attrapé le Covid sont éligibles à la dose de rappel 3 mois après leur infection.

Pour vérifier si votre certificat a expiré, vous pouvez le consulter sur votre app TousAntiCovid, ou bien le télécharger à nouveau en vous rendant sur le site gouvernemental SI-DEP

Comment avoir un pass sanitaire à nouveau valide ?  // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le pass se traduit par la fourniture d’un QR Code. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Vous avez fait votre 3e dose, mais vous n’avez pas reçu votre QR Code

La campagne de vaccination pour la 3e dose a démarré à grande échelle en novembre, lorsque la Haute Autorité de Santé l’a recommandée pour les personnes majeures. Mais certains ont reçu la dose de rappel avant cela. Les personnes les plus fragiles, comme les personnes immunodéprimées ou bien souffrant de comorbidités ont pu bénéficier de la dose supplémentaire dès le mois de septembre. Les professionnels de santé, le personnel soignant et les proches de personnes immunodéprimées ont pu recevoir la nouvelle dose à partir du mois d’octobre.

À ces dates-là, il n’était pas encore question d’intégrer la dose supplémentaire au schéma vaccinal de la plupart des Français et Françaises, et il n’était pas prévu de la rendre nécessaire pour la conservation du pass. Ainsi, Numerama a appris que certaines personnes n’ont pas reçu de QR Code à ce moment-là — ce qui fait que, depuis le 15 décembre, leur passeport vaccinal n’est plus valide, alors qu’elles ont bien reçu une 3e dose.

Si vous, ou l’un de vos proches, êtes concerné par cette situation, il existe une façon très facile d’y remédier : un QR Code et un certificat de vaccination européen sont disponibles sur le site de l’Assurance Maladie. Une fois sur votre espace santé, vous pourrez le télécharger, l’imprimer, et flasher le nouveau QR Code dans votre application TousAntiCovid, et votre pass sera à nouveau valide. Vous pouvez retrouver ici le guide sur les étapes à suivre pour récupérer votre document sur le site de l’Assurance Maladie ici.

Votre pass rencontre un problème à cause des codes 2D-DOC

Depuis le début du mois de décembre 2021, des pass, pourtant en règle, ont été jugés « invalides » lorsqu’ils ont été scannés. Cette histoire est arrivée à l’un des journalistes de Numerama, qui a pu remonter jusqu’à la cause de ce problème : les codes 2D-DOC.

Ces codes sont différents des QR Codes, même si leur fonctionnement et leur apparence sont très semblables. Les codes les plus souvent utilisés avec l’app TousAntiCovid sont les QR Codes, et ce sont également eux qui sont utilisés au niveau européen. Mais l’État français utilisait lui principalement les codes 2D-DOC, et ce sont des codes à ce format-là qui ont tout d’abord été utilisés comme preuve de vaccination. L’utilisation des QR Codes est maintenant majoritaire, et les centres de vaccination remettent tous des QR Codes. De plus, si le code 2D-DOC était rentré sur TousAntiCovid, il était automatiquement « traduit » en QR Code.

Mais certaines personnes qui ont reçu leur dose au début de la campagne de vaccination ont reçu un code au format 2D-DOC et ne l’ont pas intégré à TousAntiCovid, ce qui fait qu’ils utilisaient toujours ce type de code particulier. Or, depuis le 12 décembre, les codes 2D-DOC ne sont plus reconnus par TAC-Verif, l’application utilisée pour s’assurer de la conformité des pass.

Si vous pensez être dans cette situation, vous pouvez aller récupérer votre certificat de vaccination au format QR Code sur votre espace Ameli, sur le site de l’Assurance Maladie.

Votre passeport a été désactivé

Votre pass, frauduleux ? C’est peut-être la raison pour laquelle il n’est plus valide. Si vous avez partagé le QR code lié à votre certificat de vaccination sur Internet, ce dernier a pu être réutilisé par des personnes malintentionnées pour créer de faux pass. Et si l’un de ces faux documents a été détecté comme tel, le QR code a été invalidé.

Il est important de retenir que partager son QR Code sur Internet est une mauvaise idée, une observation qui marche également pour toutes les données de santé ou les informations sensibles. Si vous utilisez un faux pass, sachez qu’en cas de contrôle, vous risquez jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende.

Si vous n’êtes toujours pas vacciné, il est possible d’avoir accès à la première dose de vaccin. Il vous suffit de prendre un rendez-vous sur Doctolib ou un des services proposant la prise de RDV et d’indiquer que vous souhaitez obtenir une première inoculation.