SpaceX organise sa première mission spatiale 100 % civile avec Inspiration4. Quatre astronautes en herbe ont quitté la Terre dans la nuit du 15 au 16 septembre pour un séjour en orbite de trois jours.

Inspiration 4 : de quoi s’agit-il ?

Inspiration 4 est la toute première mission organisée par SpaceX qui ne compte que des civils à bord de son vaisseau spatial, la capsule Crew Dragon. C’est un changement de taille pour la compagnie, car elle n’a jusqu’à présent travaillé qu’avec des professionnels lors de ses précédentes missions habitées — qui sont au nombre de trois (Demo-1, Crew-1 et Crew-2), à la date de 13 septembre 2021.

Le nom de la mission, Inspiration4, peut être vu comme un jeu de mots entre le fait que les membres seront quatre à bord et une invitation à l’imagination et à la motivation, puisque Inspiration4 peut se lire « Inspiration for… », soit en français « Inspiration pour ». En somme, le vol des quatre civils pourrait enthousiasmer celles et ceux sur Terre et, pourquoi pas, les inciter à marcher dans leurs pas.

Hasard ou non, le logo d’Inspiration4 rappelle aussi celui des Quatre Fantastiques, avec un 4 stylisé et dans un cercle. Pour qui ne connaît pas, il s’agit d’une BD américaine mettant en scène quatre personnages devenant des super héros après un séjour dans l’espace. Inspiration4 peut aussi évoquer le nom de l’entreprise Shift4 Payments, qui appartient à celui qui finance le voyage, Jared Isaacman.

Inspiration4
Le patch Inspiration4 sur une combinaison. // Source : Inspiration4

Comment doit se dérouler le vol Inspiration4 ?

Le vol est intégralement supervisé par SpaceX, pour des raisons évidentes de sécurité. Il n’en demeure pas moins que les quatre civils ont eu droit à une formation express pour ne pas être totalement perdus : s’équiper avec la combinaison spatiale, retenir les procédures standards et d’urgence, connaître le fonctionnement global de la capsule, s’acclimater à la micropesanteur ou encore réviser la mécanique orbitale.

Le vol doit durer trois jours, avec une trajectoire au-delà des 100 km d’altitude. Une rotation autour du globe prendra environ 90 minutes. À la fin, la capsule doit rentrer sur Terre au large des côtes de Floride, dans l’océan Atlantique, via une trajectoire déterminée à l’avance. L’engin amerrira. Des parachutes seront déployés dans les derniers instants de façon à décélérer au maximum.

SpaceX se chargera d’aller repêcher Inspiration4, comme il l’a déjà fait pour ses autres missions habitées. La fusée Falcon 9 qui a propulsé la capsule Crew Dragon est quant à elle rentrée sur Terre juste après le décollage. Le premier étage était paramétré pour rentrer à la base une fois sa mission achevée. SpaceX a précisé à ce sujet qu’il a déjà servi pour deux autres missions d’envoi de satellites GPS.

Pour éviter les critiques sur la pertinence et l’utilité de ce voyage, Inspiration4 a assuré que « l’équipage mènera des expériences destinées à élargir notre connaissance de l’univers ». La capsule transporte des vivres pour l’équipage, mais aussi de «  l’équipement scientifique dédié à la recherche et à l’expérimentation en microgravité  ». Selon Inspiration4, une large part de la charge utile est dédiée à la recherche.

Vue d’artiste montrant la capsule Crew Dragon offrant une vue dégagée grâce à un dôme et un nez mobile. // Source : SpaceX

Quand la mission a-t-elle été annoncée ?

La mission Inspiration 4 a été officialisée par SpaceX en début d’année, le 1er février 2021. L’entreprise américaine la décrivait alors comme la toute première mission privée au monde embarquant des astronautes civils pour une mise en orbite de la Terre pendant quelques jours. «  Cette mission permet l’accès aux personnes de tous les jours qui rêvent d’aller dans l’espace », ajoutait la société.

Cette initiative s’inscrit dans une volonté manifeste de SpaceX de participer à diverses formes de tourisme spatial, à l’image du partenariat signé avec Axiom Space en mars 2020 pour organiser la venue de civils dans la Station spatiale internationale ou du projet très ambitieux, annoncé en septembre 2018, de voyage autour de la Lune, à l’image des premières missions Apollo.

Elle survient aussi dans un contexte où plusieurs entreprises lancent des prestations de ce genre. Outre Axiom Space, qui a besoin d’un partenaire pour rejoindre l’ISS, on peut citer Blue Origin, l’entreprise de Jeff Bezos qui a effectué un premier vol habité en juillet 2021, ou encore Virgin Galactic, qui a fait de même quelques jours plus tôt. Chacune de ces sociétés propose une expérience et une approche différentes.

Quels sont les membres d’équipage d’Inspiration4 ?

Jared Isaacman

La première personne à avoir été annoncée est Jared Isaacman, dès février 2021. Rien de surprenant : c’est lui qui finance le voyage et offre le ticket aux autres passagers. De ce fait, il officiera en tant que commandant de bord. L’intéressé, de nationalité américaine, est âgé de 38 ans. Outre ses activités dans le privé, il a une expérience de pilote d’avion et a déjà pratiqué de la voltige aérienne.

Hayley Arceneaux

Hayley Arceneaux, également de nationalité américaine, est la deuxième personne à avoir été annoncée, fin février 2021. Il s’agit d’une assistante médicale de 29 ans qui a survécu à un cancer des os — c’est l’une des raisons pour lesquelles elle a été retenue. Elle sera à la fois la plus jeune Américaine à aller dans l’espace, mais aussi la première personne dotée d’une prothèse dans ce cas de figure.

Inspiration équipage
Les membres d’Inspiration4.

Christopher Sembroski et Sian Proctor

Deux autres personnes complètent l’équipage : Christopher Sembroski et Sian Proctor. Le premier est un vétéran de l’Air Force spécialiste en électronique et la seconde une planétologue ex-candidate à la Nasa. Ils officieront en tant que spécialiste de mission et pilote. Hayley Arceneaux sera l’officier médical. Christopher Sembroski et Sian Proctor sont âgés de 42 et 41 ans.

Il y aura donc deux hommes et deux femmes à bord. Les profils ont été sélectionnés selon différents critères qui avaient été indiqués dès le début de l’année — en particulier, il fallait avoir effectué un don à l’hôpital dans lequel a été soigné Hayley Arceneaux ou avoir été de la clientèle de Shift4 Payments. Christopher a été le donateur tandis que Sian a été cliente du service en ligne.

Pour Inspiration4, ces quatre profils représentent les piliers de la mission : le leadership, l’espoir, la générosité et la prospérité.

Où en est la mission 100 % civile de SpaceX ?

Elle se trouve actuellement dans l’espace ! La mission est partie dans la nuit du 15 au 16 septembre depuis le centre spatial Kennedy, en Floride. Elle est en orbite autour de la Terre, à 585 kilomètres d’altitude, et doit rentrer sur Terre au cours du week-end du 18 et 19 septembre. Tout au long du séjour, les quatre passagers sont censés effectuer quelques expériences scientifiques — mais aussi profiter du moment.

Précédemment, quelques jours avant le décollage, SpaceX et Inspiration4 avaient bouclé les ultimes préparatifs. Début septembre, les équipes ont notamment achevé l’examen visant à s’assurer de la qualité et du niveau de préparation du vol. C’est-à-dire : contrôler la fusée Falcon 9, le vaisseau spatial Dragon, les systèmes au sol, les moyens de récupération, la formation de l’équipage et le système de vol habité.

Les quatre astronautes en herbe étaient arrivés sur place le 9 septembre, et dans un message paru le 12 septembre, SpaceX indiquait la mise en place du lanceur et la capsule sur le pas de tir. Enfin, dans un message publié par Inspiration4 le matin du 13 septembre, on apprenait la fin de la répétition du lancement. Il ne restait pour ainsi dire plus qu’à les faire monter à bord et à allumer les moteurs.

Inspiration4 SpaceX Crew Dragon
Il n’y a plus qu’à embarquer, en somme. // Source : Inspiration4

Quand a décollé Inspiration4 ?

Le décollage de la mission Inspiration4 est survenu dans la nuit du 15 au 16 septembre 2021. La fusée Falcon 9 a quitté le complexe de lancement 39A du Centre spatial Kennedy, en Floride, aux États-Unis. Une fenêtre de repli était disponible 16 septembre, en cas d’imprévu. Il était le 16 septembre, en France, au moment du vol, compte tenu du décalage horaire. Le tir a eu lieu à 2 heures du matin (heure de Paris).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo