Vous êtes cas contact ou avez des symptômes du Covid-19 ? Selon votre âge et votre schéma vaccinal, la manière de se dépister varie. Voilà les cas de figure où faire un test RT-PCR est recommandé et des conseils pour trouver un RDV rapidement.

Avec l’arrivée du très contagieux variant Omicron, le nombre de contaminations en France a significativement augmenté (plus de 300 000 encore sur la seule journée du 13 janvier). Se retrouver cas contact d’une personne covidée et devoir se faire tester est donc une situation, hélas, assez fréquente en ce début d’année 2022. Et cette cinquième vague crée d’importants embouteillages dans les centres de tests. Alors dans quels cas de figure, faut-il privilégier les tests PCR et comment trouver un RDV pour ce type d’analyse ? Voilà les points à retenir.

Quand faut-il faire un test PCR pour se dépister ?

Si vous avez des symptômes du Covid-19 ou êtes cas contact d’une personne l’ayant contracté, il est nécessaire de se faire tester. Si vous avez été détecté positif au covid, les tests vous permettront également de savoir à quel moment vous pouvez rompre la période d’isolement. Les règles varient selon votre profil.

Si vous êtes cas contact

Pour les adultes, la marche à suivre dépend du schéma vaccinal.

  • Les adultes avec un schéma vaccinal complet doivent faire un test PCR ou antigénique immédiat, puis un autotest à J+2 et J+4. Ils n’ont pas l’obligation de s’isoler à moins d’avoir un résultat positif.
  • Les adultes avec un schéma vaccinal incomplet doivent s’isoler pendant 7 jours et opérer un test antigénique ou PCR à la fin de cette période.

Pour les mineurs, les règles ont changé récemment. Le protocole varie en fonction de l’âge de l’enfant et de son schéma vaccinal

  • Pour les enfants de +12 ans avec un schéma vaccinal complet : le protocole n’impose que des autotests le jour-même, puis à J+2 et J+4. L’isolement n’est pas requis sauf si un des tests est positif.
  • Pour les enfants de +12 ans avec un schéma vaccinal incomplet : un test antigénique ou PCR doit être pratiqué après une période d’isolement de 7j.
  • Les enfants de moins de 12 ans doivent faire un autotest immédiat puis deux autres autotests à J+2 et J+4. L’isolement n’est pas requis sauf si un des tests est positif.

Si vous êtes positif au covid ?

Vous avez été testé positif au Covid ? Il sera alors nécessaire de pratiquer par la suite d’autres tests afin de déterminer à quel moment vous pourrez rompre la période d’isolement en toute sécurité. Là encore, la marche à suivre varie selon votre âge et votre schéma vaccinal.

  • Les adultes avec un schéma vaccinal complet peuvent sortir d’isolement au bout de 5 jours s’ils pratiquent à ce stade un test PCR ou antigénique qui s’avère négatif et qu’ils n’ont pas de symptômes depuis 48h. Dans le cas contraire, ils doivent attendre la fin du 7e jour pour sortir d’isolement.
  • Les adultes avec un schéma vaccinal incomplet peuvent sortir d’isolement au bout de 7 jours s’ils pratiquent à ce stade un test PCR ou antigénique qui s’avère négatif et qu’ils n’ont pas de symptômes depuis 48h. Dans le cas contraire, ils doivent attendre la fin du 10e jour pour sortir d’isolement.
  • Les enfants de +12 ans avec un schéma vaccinal complet doivent s’isoler pendant 7 jours. Si le 5e jour, ils pratiquent un test antigénique ou PCR qui s’avère négatif, ils peuvent rompre cet isolement de manière anticipée.
  • Les enfants de +12 ans avec un schéma vaccinal incomplet doivent s’isoler pendant 10 jours. Si le 7e jour, ils pratiquent un test antigénique ou PCR qui s’avère négatif, ils peuvent rompre cet isolement de manière anticipée.
  • Pour les enfants de moins de 12 ans, un test PCR ou antigénique doit être réalisé après une période d’isolement de 5 jours. Si celui-ci est négatif, et que l’enfant n’a pas de symptômes depuis 48h l’isolement peut être rompu. Dans le cas contraire, il doit être poursuivi 2 jours de plus.

Comment trouver un RDV pour un test PCR ?

Trouver un test RT-PCR rapidement avec Doctolib

L’application Doctolib (iOS, Android, web) est une plateforme très simple à utiliser. Ses outils permettent d’identifier rapidement les créneaux de test RT-PCR disponibles dans les prochains jours et dans le périmètre géographique de votre choix. Comme des patients annulent régulièrement leurs rendez-vous, de nouveaux créneaux peuvent être ajoutés. L’idée est d’être au bon moment sur la page de validation d’un test.

Pour cela, vous avez deux options.

  • La première passe par la page d’accueil de Doctolib. Un message y est affiché et propose de trouver un test PCR ou sérologique proche de votre position géographique. Vous pourrez, sur cette page, filtrer les lieux qui ont une place le jour même ou « dans les trois jours » pour avoir plus d’options. Mais parfois, ces lieux vont être très éloignés. Si vous souhaitez avoir un rendez-vous proche de chez vous et rapide : quittez la page et revenez-y régulièrement.
Test PCR : comment trouver un rendez-vous et quand le faire ?
L’interface PCR très claire de Doctolib // Source : Montage Numerama
  • L’autre méthode passe par un établissement. Si vous souhaitez vous faire tester dans un établissement proche de chez vous en particulier, il vous suffit de le rentrer dans la barre de recherche et de cliquer sur « Prendre rendez-vous en ligne ». Ensuite, allez jusqu’à l’étape du calendrier. Si vous trouvez une date qui vous correspond, n’hésitez pas à la réserver. Si les dates vous semblent trop éloignées, revenez à la page précédente et retournez à la page du calendrier ensuite. Cela rafraîchira les disponibilités du centre et vous pourrez avoir une bonne surprise. Faites-le jusqu’à avoir la date qui vous convient, en espaçant vos essais de quelques heures si vos tentatives ne donnent rien dans un premier temps.
Test PCR : comment trouver un rendez-vous et quand le faire ?
Passer par un établissement est aussi possible pour trouver un test PCR

Ces astuces sont toutes bêtes, mais elles donnent de bons résultats. Pensez aussi à annuler vos rendez-vous sur Doctolib si vous ne pouvez pas vous y rendre ou que vous avez trouvé un rendez-vous plus pratique ultérieurement. Libérer un créneau prend quelques secondes dans l’application et permet de laisser l’opportunité à une autre personne de se faire tester.

Trouver des centres de test PCR sur Sante.fr

Certains laboratoires pratiquant des tests PCR ne sont pas inscrits sur Doctolib. La plateforme Sante.fr vous permet d’accéder à la liste complète des établissements réalisant des tests RT-PCR. Le gros bémol est que la plateforme ne vous donne que leurs coordonnées. Elle ne précise pas leurs créneaux disponibles et ne vous offre pas la possibilité d’en réserver un directement. Il est pour cela nécessaire de les contacter vous même par téléphone.

Hormis cette importante limite, la plateforme Sante.fr est simple à utiliser. Il suffit de cliquer sur « Se dépister » sur la fenêtre pop up qui s’affiche lorsque vous arrivez sur le site.

Test PCR : comment trouver un rendez-vous et quand le faire ?
Le site Sante.fr // Source : Capture d’écran

Vous pourrez sélectionner votre département puis décocher les cases « Test antigénique » et « Test salivaire » si vous souhaitez circonscrire votre recherches aux seuls tests PCR. A noter que des filtres permettent de sélectionner les centres de dépistages proposant des créneaux personnes prioritaires.

Test PCR : comment trouver un rendez-vous et quand le faire ?
Sante.fr donne la liste des centres pratiquant des tests PCR

Quelle différence entre un RT-PCR, un test antigénique et un auto-test ?

Les tests RT-PCR sont les plus fiables pour détecter le covid. Ce sont ceux qui ont le plus faible risque de faux négatifs (lorsque le test ne détecte pas que vous êtes contaminé), mais aussi de faux positifs (lorsque le test indique que vous avez le covid alors que ce n’est pas le cas). Selon la HAS ils ont une sensibilité moyenne de 92 %

Si vous avez des symptômes pendant 5 jours, il faut pratiquer un test PCR pour vérifier que vous n’avez pas été contaminé. Un test PCR doit également être pratiqué en cas de résultat positif obtenu sur un antigénique ou un autotest, afin de confirmer ce résultat.

Les tests antigéniques naso-pharyngés autorisés en France doivent théoriquement avoir une sensibilité de 80 % (soit un risque de faux négatif de 1 sur 5), mais en pratique cette sensibilité varie selon que la personne a des symptômes ou non, et selon la date d’apparition des symptômes. Si vous en présentez depuis moins de 5 jours ou êtes cas contact et ne présentez pas de symptômes, un test antigénique peut suffire.

Les autotests sont également des tests antigéniques mais le prélèvement ne se fait pas aussi profondément dans la narine. Heureusement, car c’est la personne testée qui se l’administre elle-même. Cette manière de procéder augmente toutefois le risque de mauvaise manipulation. Les autotests ne doivent donc être utilisés que si vous n’avez pas de symptômes. Ils ne sont pas non plus suffisants pour opérer un contrôle si vous avez été déclaré cas contact (la seule exception à cette règle est pour les enfants de moins de douze ans).

Combien coûte un test PCR ?

La prise en charge par l’Assurance Maladie des tests de dépistage du Covid n’est pas systématique. Elle est offerte aux personnes remplissant un des critères ci-dessous :

  • Personnes titulaire d’un schéma vaccinal complet (ou d’une contre-indication à la vaccination)
  • Mineurs
  • Cas contacts identifiés par l’Assurance maladie
  • Personnes concernées par des campagnes de dépistage collectif (ARS, établissements scolaires…)
  • Personnes symptomatiques et disposant d’une prescription médicale
  • Personnes ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Pour bénéficier de la prise en charge de l’Assurance Maladie, les mineurs doivent présenter une pièce d’identité. Les adultes doivent présenter un des documents suivants :

  • Un certificat de vaccination, de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de « QR code » (papier ou numérique)
  • Un justificatif de contact à risque (mail ou SMS) envoyé par l’Assurance maladie
  • Une prescription médicale

Les tests réalisés afin d’obtenir un pass sanitaire valide sont payants, en revanche, depuis le 15 octobre.

Le tarif de référence des tests RT-PCR, réalisés par des laboratoires de biologie médicale est de 43,89 € (contre 22 € à 45 € pour des tests antigéniques).