La dose de rappel de vaccin contre le virus responsable du covid-19 est élargie aux plus de 18 ans à partir du 27 novembre 2021. Si vous avez reçu une dose d'un vaccin, voici ce qu'il faut faire, par rapport à votre dose de rappel et la validité du pass sanitaire.

Olivier Véran l’a annoncé le 25 novembre 2021 : la dose de rappel des vaccins contre le virus responsable de la maladie covid-19 est ouverte à tous les adultes, dès 5 mois après la dernière injection. Le gouvernement a ainsi suivi la recommandation émise par la Haute Autorité de santé, peu avant l’allocution du ministre de la Santé.

Dans la foulée de ces annonces, les plateformes comme Doctolib et Vite Ma Dose ont rapidement été surchargées, signe que de nombreux Français et Françaises ont souhaité réserver au plus vite leur rendez-vous en ligne pour recevoir une nouvelle dose. Cependant, toutes les personnes de plus de 18 ans ne sont pas dans le même cas de figure. Les personnes qui ont reçu précédemment deux doses du vaccin Moderna doivent opter pour Pfizer en dessous de 30 ans, mais ont le choix après cet âge, par exemple. Et d’autres personnes n’ont encore reçu qu’une seule dose d’un vaccin.

Si vous êtes dans cette situation, voici quand vous pouvez faire votre dose de rappel, et les conséquences sur la validité de votre pass sanitaire.

Récapitulatif des situations pour la dose de rappel du vaccin contre le covid. // Source : Tableau Numerama

Dans tous les cas suivants, notez que si vous êtes éligible à la dose de rappel, la validité du pass sans dose de rappel dépend de votre âge :

  • Si vous avez plus de 65 ans, votre pass peut devenir invalide à partir du 15 décembre, sans dose de rappel.
  • Si vous avez moins de 65 ans, votre pass peut expirer à partir du 15 janvier 2022.

Que dois-je faire si j’ai reçu la première dose d’un vaccin à deux doses ?

Premier cas de figure : vous avez récemment entrepris de vous faire vacciner contre la maladie covid-19, et êtes à mi-parcours de votre primo-vaccination avec un vaccin à deux doses : vous avez reçu une première dose.

Sans schéma vaccinal complet, vous n’êtes pour l’instant pas éligible à recevoir une dose de rappel. Vous devrez donc recevoir votre deuxième dose de vaccin comme prévu (sous réserve de ne pas être infecté entre temps, évidemment, dans ce cas reportez-vous au 1er cas de figure expliqué dans cet article). Puis, vous serez éligible à votre dose de rappel 5 mois après cette deuxième dose. Votre pass sanitaire sera valide dès lors que vous respectez les délais pour la 2e et 3e injection.

Que dois-je faire si j’ai reçu une dose puis que j’ai été infecté ?

Vous pouvez avoir reçu une première dose d’un vaccin à deux doses (Moderna, Pfizer, AstraZeneca), puis avoir été infecté par la maladie covid-19.

Si vous avez été infecté au moins 15 jours après avoir reçu votre dose, vous êtes éligible à une dose de rappel 5 mois après votre infection. Vous avez un délai maximal de 7 mois pour accomplir cette dose de rappel, sinon votre pass sanitaire pourra être invalidé.

Que dois-je faire si j’ai été infecté puis que j’ai reçu une dose ?

L’inverse peut se produire : vous avez d’abord été infecté, puis avez reçu une dose d’un vaccin à deux doses.

À nouveau, vous êtes éligible à une dose de rappel 5 mois après la dose unique que vous avez reçue. Le délai maximal pour conserver un pass sanitaire valide en ayant reçu la dose de rappel est toujours de 7 mois.

Que dois-je faire si j’ai reçu un vaccin à une dose ?

Le vaccin de Janssen est, d’emblée, basé sur une monodose, c’est-à-dire une seule injection. Mais dans un avis d’août 2021, la Haute Autorité de santé a recommandé que ce schéma soit complété par une dose supplémentaire avec un vaccin à ARN messager. Depuis, la seule injection du vaccin Janssen doit être suivie, à partir de 4 semaines après, d’une seconde injection de Pfizer ou Moderna.

Cette deuxième dose, qui fait office de rappel pour les personnes vaccinées avec la monodose Janssen, sera dorénavant obligatoire pour la validité du pass sanitaire.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo