Le mois d’octobre 2023 devrait réjouir les astronomes en herbe. Éclipses, étoiles filantes, conjonctions… Il y aura beaucoup de phénomènes à voir à l’œil nu.

L’automne a commencé, mais les températures sont anormalement douces pour un début de mois d’octobre. Même si cette chaleur tardive n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour l’environnement, les nuits aux températures estivales restent propices à l’observation du ciel.

Voilà les phénomènes astronomiques accessibles à l’œil nu en octobre 2023. Pour passer au niveau supérieur, consultez notre guide des meilleurs télescopes.

Les phases de la Lune

Comment se lasser de la Lune ? Chaque mois, elle nous présente différentes phases. La Lune elle-même ne change pas, mais notre vision de l’astre varie en fonction de sa trajectoire autour de notre planète.

  • Le vendredi 6 octobre, c’est la phase du dernier quartier. Nous pouvons admirer une demi-Lune. On ne peut voir que la partie ouest de la Lune.
  • Le samedi 14 octobre correspond à la nouvelle Lune. Cette phase lunaire n’a rien de spectaculaire, puisque la Lune en conjonction avec le Soleil n’est donc pas visible.
  • Le dimanche 22 octobre, la demi-Lune est de retour. Cette fois, c’est la phase du premier quartier.
  • Enfin, le samedi 28 octobre, la pleine Lune brille dans le ciel. La Lune est alors à l’opposition, par rapport au Soleil.
La pleine Lune. // Source : Canva
La pleine Lune. // Source : Canva

Les planètes visibles à l’œil nu

La rougeâtre Mars est la grande absente du ciel en octobre 2023. Ce n’est pas grave : on se console en observant à l’œil nu Mercure (qui disparaît vite), Vénus, Jupiter et Saturne.

Le tableau suivant renseigne les horaires de visibilité des planètes, ainsi que les constellations dans lesquelles les trouver.

MercureVénusJupiterSaturne
Du 1er au 87h30 – 7h50
Vierge
4h40 – 7h50
Lion
21h10 – 7h50
Bélier
19h30 – 3h40
Verseau
Du 9 au 15invisible4h40 – 8h
Lion
20h40 – 8h
Bélier
19h10 – 3h10
Verseau
Du 16 au 22invisible4h40 – 8h10
Lion
20h10 – 8h10
Bélier
19h – 2h40
Verseau
Du 23 au 29invisible4h50 – 8h20
Lion
19h40 – 8h20
Bélier
18h50 – 2h10
Verseau
Du 30 au 31invisible4h – 7h30
Lion
18h10 – 7h10
Bélier
17h40 – 00h40
Verseau

Les autres phénomènes astronomiques

Octobre 2023 est riche en phénomènes astronomiques. Tout est noté juste ici pour que vous n’en manquiez pas un :

  • Le lundi 2 octobre, la Lune se glisse juste au-dessus de Jupiter vers 5h du matin.
  • En fin de nuit, le vendredi 6 octobre, la Lune culmine au plus haut.
  • Le dimanche 8 octobre, c’est le maximum de l’essaim d’étoiles filantes des Draconides.
  • Le mardi 10 octobre, une conjonction survient entre la Lune et Vénus.
  • Le samedi 14 octobre, une partie du continent américain a la chance d’assister à une éclipse solaire. Avez-vous fait le déplacement ? Si oui, des précautions s’imposent pour observer l’éclipse solaire.
  • Le dimanche 22 octobre, un autre essaim d’étoiles filantes est à son pic d’activité : les Orionides.
  • Le mardi 24 octobre, Vénus est à son élongation maximale.
  • Le samedi 28 octobre, une éclipse partielle de Lune est prévue en France. Elle est minime : seul 10 % du disque lunaire est mordu par l’ombre de la Terre. Mais, ce sera bien perceptible à l’œil nu, alors on ne se décourage pas !
  • Le mois s’achève avec une conjonction entre la Lune et Jupiter, le dimanche 29 octobre. Attention, c’est aussi ce jour-là que l’on passe à l’heure d’hiver : à 3h, il sera 2h.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de belles observations du ciel en octobre 2023. Et, faîtes des vœux en voyant les étoiles filantes !

@numerama

Les étoiles filantes ne sont pas des étoiles. Mais qu’est-ce que c’est alors ? #astronomie #espace #etoilesfilantes #france #numerama #univers #perséides

♬ son original – Numerama – Numerama
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.