Doctor Strange in the Multiverse of Madness intègre quelques personnages… zombies et un peu plus de sang que d’habitude. Est-il approprié pour les plus jeunes ?

Lorsqu’un réalisateur comme Sam Raimi prend les manettes d’un film Marvel, il se passe des choses un peu différentes que ne le veut la tradition. Ainsi, Doctor Strange 2 s’avère visuellement et narrativement plus créatif que beaucoup d’autres longs métrages du MCU. Mais c’est aussi le ton, qui s’émancipe.

Doctor Strange in the Multiverse of Madness est un peu plus sombre que d’habitude. Cela reste du Marvel, et de fait, il ne faut pas s’attendre à une approche brutale et lugubre comme dans The Batman : cela reste du fun. Ceci étant, cette nouvelle aventure de Steven Strange adopte des mécanismes horrifiques et flirte parfois avec du gore.

Voici à quoi vous attendre si vous voulez aller voir ce film en famille.

Doctor Strange 2 : à partir de quel âge peut-on le voir ?

Aux États-Unis, le film est classé PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans). Il s’agit de la même classification que la plupart des Marvel, tels que Spider-Man : No Way Home.

wanda_doctorstrange2
Wanda apparaîtra « ensanglantée » à plusieurs reprises dans le film. // Source : Marvel

Doctor Strange 2 fait plus « peur » qu’un Marvel habituel et pousse un peu plus loin la violence par rapport à ce qu’un film de ce registre peut proposer (car de toute façon, on imaginerait mal un Marvel dégouliner de sang ; à chaque genre son approche). Quelques éléments dans la mise en scène peuvent choquer les plus jeunes : des jumpscares (scènes qui font sursauter), des personnages légèrement ensanglantés, des personnages zombies, des meurtres de sang froid.

Pour autant, ce n’est clairement pas un film d’horreur ni d’épouvante. Les mécanismes horrifiques restent légers et n’ont pas grand-chose de choquant. D’autant que l’approche a justement le mérite de livrer des thématiques matures (le deuil notamment) de manière accessible. Il faut toutefois veiller à ne pas y emmener de trop jeunes enfants — respecter un minimum de 10-13 ans, à évaluer plus précisément à la discrétion parentale, est requis.