Et s'il fallait plus se méfier des trous que des ennemis dans Elden Ring ?

Dans Elden Ring, il est vraiment impératif de se méfier de tout. Même l’élément le plus inoffensif en apparence peut causer bien des torts aux joueuses et aux joueurs. La preuve avec cette découverte signée Kotaku, partagée dans un article publiée le 15 novembre. Ces derniers jours, Bandai Namco et From Software ont organisé une bêta fermée pour que certaines personnes sélectionnées puissent s’essayer au RPG exigeant. Et, visiblement, plusieurs d’entre elles ont multiplié les morts dès les premières minutes à cause… d’un trou.

Dans la première zone d’Elden Ring, vous avez le choix entre partir tout droit en direction du monde ouvert ou aller vers la droite, où se trouve le tutoriel très bien déguisé (et essentiel pour apprendre les rudiments du gameplay). Au terme de la phase d’apprentissage, votre héros se trouvera en hauteur, et il est nécessaire de se laisser tomber depuis le rebord pour rattraper le chemin principal. Le hic ? Si on ne fait pas attention, on peut tomber dans un trou synonyme de game over.

Trop de morts au début d’Elden Ring… // Source : Kotaku

Dans Elden Ring, il faut se méfier de tout

Dans sa partie, le journaliste de Kotaku a été surpris de découvrir beaucoup (trop) de tâches de sang sur le sol, à l’endroit problématique. Dans Elden Ring, ces tâches de sang — reprises des Dark Souls — signalent des joueurs ayant passé l’arme à gauche. Elles font office d’alarmes : s’il y en a beaucoup, c’est qu’un pic de difficulté s’annonce (exemple : lors d’un affrontement particulièrement corsé). L’intéressé pensait donc que From Software avait disposé un piège sitôt le tutoriel terminé. La réalité est tout autre : un nombre incalculable de gens sont morts parce qu’ils se sont laissé tomber de manière trop négligente. A leur décharge, les décors sont très sombres et la visibilité de ce fait réduite.

Peut-être que les victimes de cette architecture particulière — et piégeuse — ont par ailleurs été trompées par la manière dont les chutes sont gérées dans Elden Ring. Elles sont tout à la fois permissives — on peut très souvent se laisser tomber sans craindre aucun dégât — et punitives — parfois, elles sont mortelles. On comprend aisément pourquoi les développeurs sont très laxistes sur la hauteur : cela facilite l’exploration, avec une plus grande part laissée à la verticalité (sachant qu’Elden Ring intègre un vrai saut, contrairement aux Dark Souls). Toutefois, le flou qui entoure les chutes est susceptible de duper même les plus avertis — ce phénomène observé au tout début du jeu en est la preuve et rappelle à quel point il faut toujours être vigilant (même quand on ne voit pas d’ennemis à l’écran).

À l’arrivée, voir des joueuses et des joueurs se faire avoir de la sorte dans la bêta préfigure d’autres séquences intrigantes, mystérieuses ou loufoques une fois que le jeu sera disponible (et que sa carte entière pourra être parcourue). Développé en partenariat avec l’auteur George R.R. Martin (Game of Thrones), Elden Ring est prévu pour le 25 février sur PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series S et Xbox Series X. .

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo