From Software va visiblement mettre un peu d'eau dans son vin concernant Elden Ring, son futur jeu exigeant qu'il a créé en compagnie de George R.R. Martin. Le RPG devrait être plus accessible que les Dark Souls.

Ces dernières semaines, Returnal, sorti exclusivement sur PlayStation 5, a relancé le débat sur la difficulté dans les jeux vidéo — et les outils que peuvent mettre en place les développeurs pour rendre leurs productions plus accessibles. Certains estiment qu’il faut accepter le défi tel quel quand d’autres pensent que plusieurs paliers de difficulté sont une bonne chose pour tout le monde. Qu’en sera-t-il d’Elden Ring, futur jeu de From Software, studio connu pour ses titres exigeants (les Dark Souls) ? Il devrait être moins dur.

Hidetaka Miyazaki, directeur d’Elden Ring, a accordé un entretien à Famitsu, publié le 14 juin. Il y a évoqué plusieurs points. Le journaliste lui a demandé comment sera Elden Ring par rapport à Bloodborne et Sekiro : Shadows Die Twice sur le terrain de la difficulté. Il a répondu : « C’est une question difficile, mais je pense que le niveau de difficulté ne sera pas aussi élevé que les jeux que vous mentionnez.  » Ce qui ne veut pas dire qu’Elden Ring sera une promenade de santé. 

Elden Ring // Source : Bandai Namco

Elden Ring devrait être plus accessible que les précédents jeux de From Software

Hidetaka Miyazaki a rapproché Elden Ring de Sekiro : Shadows Die Twice — son jeu le plus récent. « Je pense qu’il est naturel de comparer Elden Ring à Sekiro : Shadows Die Twice, mais il y a plus d’options pour surmonter les obstacles. » Il juge le défi plus proche de Dark Souls III et met en avant les différentes stratégies qu’il sera possible d’employer pour parvenir à ses fins. Il cite trois éléments : l’invocation d’esprits alliés, l’infiltration et la possibilité de jouer à plusieurs. Les ennemis seront puissants, mais Elden Ring donnera les clés pour s’en sortir plus facilement. En ce sens, l’expérience devrait être moins punitive, sinon frustrante, pour certains. 

En revanche, From Software n’intégrera pas plusieurs modes de difficulté dans Elden Ring. Comme pour les précédents jeux (et Returnal, d’ailleurs), il n’y en aura qu’un seul. Par conséquent, on ne pourra pas éliminer un boss récalcitrant en jouant sur les paramètres du jeu. Vous êtes prévenus.

Enfin, on se rassurera sur un point : George R.R. Martin, auteur connu pour son sadisme dans Game of Thrones, n’a pas participé à la création du gameplay. Il s’est contenté d’imaginer l’univers avec des fondations très détaillées. S’il avait participé plus activement au développement, il aurait sans doute tout fait pour rendre la tâche impossible. Ouf.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo