Le marché des consoles de jeu est loin d'avoir une année facile, avec la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui l'affecte en ce moment. Pourtant Nintendo affiche des résultats trimestriels très encourageants grâce à son catalogue de jeux imbattables.

Nintendo vient de publier, le 4 novembre, ses résultats fiscaux pour le premier semestre de l’année 2021. Malgré la pénurie de composants, la multinationale japonaise semble confiante en l’avenir.

200 millions de ventes de jeux attendues

Comme attendu, l’entreprise a revu ses prévisions concernant la vente de consoles portables. Malgré la sortie d’une nouvelle version OLED, il y a quelques semaines, les ventes de Switch ont été revues à la baisse pour le reste de l’année fiscale, passant de 25,5 millions à 24 millions. « L’impact prolongé de la COVID-19 et de la pénurie mondiale de semi-conducteurs crée un état d’incertitude permanent », a expliqué Nintendo pour justifier ce chiffre à la baisse. Ce changement de régime n’est pas tout à fait une surprise, car 24 h avant la publication des résultats, l’information avait déjà fuité.

Pour autant, même avec ce volume des ventes en baisse, Nintendo reste optimiste. En témoigne le chiffre d’affaires prévisionnel qui ne bouge pas (toujours à 12,1 milliards de dollars) et le bénéfice net qui se paye même le luxe de grimper de 2,57 à 2,65 milliards de dollars, comme le remarque le journaliste Oscar Lemaire. La raison derrière cette croissance en période de crise est simple : Nintendo mise tout sur les jeux.

Il se vendra peut-être moins de Switch dans les 6 prochains mois, mais il se vendra plus de jeux que prévu, estime Nintendo. L’entreprise pense écouler environ 200 millions de cartouches et de jeux dématérialisés pour le reste de son année fiscale. Une hausse de 10 millions par rapport aux dernières prévisions, qui permet à l’entreprise de survoler, sans trop d’inquiétudes, la crise de semi-conducteurs actuelle. Il faut dire que les signaux sont très encourageants

Mario Kart 8 bat tous les records

Depuis avril 2021, 14 titres exclusifs à la Switch se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires. Parmi eux on compte le nouveau Animal Crossing (2,2 millions), le remake de Zelda Skyward Sword (3,6 millions) et l’indéboulonnable Mario Kart 8 (3,34 millions). Ce dernier s’est d’ailleurs vendu, depuis le début de son existence, à 38,74 millions d’exemplaires. Cela lui permet de décrocher le titre de Mario Kart le plus vendu de l’histoire, dépassant d’une courte tête Mario Kart Wii (qui avait établi le précédent record à 37 millions et quelques de copies vendues). Comme le remarque même Oscar Lemaire, Mario Kart 8 peut prétendre au titre de jeu Nintendo le plus vendu de l’histoire, puisque les seuls titres qui font mieux sont Wii Sports et Super Mario Bros, qui étaient tous les deux vendus en pack avec leurs consoles respectives.

Mario Kart 8 permet à Nintendo d’afficher de très bons résultats // Source : Nintendo

Le top 20 des jeux Nintendo les plus vendus au monde comporte désormais 6 jeux Switch, preuve de l’excellente santé vidéoludique de la Switch, même en ces périodes difficiles. Nintendo est sans doute déçu de ne pas pouvoir écouler plus de modèles de Switch, mais la force de son catalogue de jeu permet à l’entreprise de ne pas souffrir de la crise.

Une situation différente de Sony et de sa PS5

L’entreprise japonaise n’a jamais tenté de créer des jeux particulièrement exigeants techniquement ou aux graphismes ultra-réalistes. Résultat, il n’y a pas besoin de renouveler le matériel fréquemment pour avoir accès à tous les nouveaux titres à la mode. La pénurie de semi-conducteurs se fait donc mécaniquement moins sentir que chez la concurrence, qui peine encore à produire des PS5 et des Xbox Series S/X.

La vague monumentale de vente de Switch en 2020, combinée à la force du catalogue logiciel de Nintendo, permet à l’entreprise d’être tranquille sur le marché. Tant qu’il y a des jeux, il y a de l’espoir.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo