Nintendo continue de vendre des millions et des millions de Switch. La console titille aujourd'hui les 70 millions d'unités écoulées et le rythme de croisière continue de s'accélérer. De quoi inquiéter Sony et sa PS4.

Nintendo a dévoilé les résultats de son deuxième trimestre fiscal et ils sont stratosphériques. Grâce au rythme de croisière inouï de la Switch, la firme nippone a enregistré un bénéfice record entre le 1er avril et le 30 septembre 2020 (1,73 milliard d’euros). Cet élan, sans doute lié à la crise du coronavirus qui force les gens à trouver des moyens de s’occuper chez eux (les jeux vidéo en sont un), pousse Nintendo à revoir ses ambitions à la hausse, notamment du côté des ventes de Switch pour l’exercice en cours —- de 19 à 24 millions.

La Nintendo Switch en est désormais à 68,3 millions d’exemplaires écoulés depuis son lancement en mars 2017. Elle est encore loin des 113,6 millions de PS4 mais elle s’en rapproche avec une tendance qui joue en sa faveur : alors que les ventes de la console de Sony déclinent logiquement en raison de son âge (7 ans) et de l’arrivée de la PS5 en novembre, celles de la Switch continuent d’augmenter, année après année.

La Switch Lite de Nintendo // Source : Louise Audry pour Numerama

La Switch va-t-elle dépasser la PS4 ?

Sortie en toute fin d’année fiscale 2017, la Nintendo Switch vit actuellement son quatrième exercice plein. Depuis son lancement, la console s’est toujours mieux vendue d’une période à l’autre :

  • 2,74 millions en 2016/2017 (un seul trimestre) ;
  • 15,05 millions en 2017/2018 ;
  • 16,95 millions en 2018/2019 (+ 12,6 %) ;
  • 21,03 millions en 2019/2020 (+ 24 %) ;
  • 12,53 millions en 2020/2021 après deux trimestres (+ 80,9 % par rapport au premier semestre 2019/2020).

Au regard de la tendance observée par la Switch, qui a reçu l’aide du modèle Lite l’été dernier (+ 113,7 % de ventes sur le premier semestre 2020/2021 par rapport à 2019/2020), on peut penser que les 24 millions visés par Nintendo constituent une prévision très basse. La console devrait normalement vivre un troisième trimestre florissant — le plus gros de l’année car englobant Noël — malgré le lancement de la PS5, de la Xbox Series S et de la Xbox Series X.

Les observateurs du marché des jeux vidéo se posent donc la question suivante : la Switch peut-être battre la PS4 à terme ? Oui, si la croissance des ventes reste sur ce rythme. D’après les graphiques établis par le journaliste Oscar Lemaire, grand spécialiste des chiffres, la PS4 en était à 79 millions d’unités au terme de la cinquième année fiscale. La Switch en sera à 79,77 millions si elle remplit l’objectif des 24 millions fixé par Nintendo (avec un trimestre en moins).

PS4 Nintendo Switch 
Année 1 (tronquée) 7,5 (2 trimestres) 2,74 (1 trimestre)
Année 2 14,8 15,05
Année 3 17,7 16,95
Année 4 20 21,03
Année 5 19 24 (prévisionnel)

On notera que la Switch est en train de battre tous records sans être portée par beaucoup de nouveautés marquantes en 2020 — hormis Animal Crossing : New Horizons (26,04 d’exemplaires écoulés depuis sa sortie le 20 mars, deuxième meilleure vente de la console) et Super Mario 3D All-Stars (5,21 millions). Mais les valeurs sûres, à l’instar de Mario Kart 8 Deluxe (28,99 millions), continuent d’avoir les faveurs des propriétaires.

Crédit photo de la une : Louise Audry pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo