Le MMO ambitieux d'Amazon Studios est désormais disponible. Il contient une drôle d'interdiction à l'étape de création de son personnage. Le nom de celui-ci ne peut pas faire référence à Jeff Bezos ou à Amazon.

« La première chose que j’ai faite, dans le jeu New World d’Amazon, a été de voir si je pouvais m’amuser avec le nom Jeff Bezos », explique le journaliste de PC Gamer dans un article publié le 28 septembre. L’intéressé a rapidement déchanté. Car le MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) ne permet pas d’utiliser le nom de l’ancien grand patron d’Amazon pour personnaliser son héros.  « Ce nom ne peut pas être utilisé  », indique le jeu quand on essaye ‘Bezos’ au moment de créer son personnage.

Le média s’est aussi amusé à tester d’autres options, comme des variantes de Bezos — ‘JeffB’,’Bez0s’ ou encore ‘Be Zos’. Là encore, c’est un refus. Le patronyme ‘Amazon’, et autres dérivés, n’est pas disponible non plus. En revanche, un joueur a trouvé une petite parade en nommant son avatar ‘Beff Jezos’. Les développeurs de New World n’ont donc pas pensé à tout.

Jeff Bezos // Source : Flickr/CC/NASA Robotics Competition

Pourquoi Amazon ne veut pas qu’on s’amuse avec le nom Bezos dans son MMORPG

Faut-il s’étonner de la décision d’Amazon de ne pas permettre de s’amuser avec un nom aussi connu que celui de Jeff Bezos ? Non. On sait à quel point les joueurs peuvent être moqueurs. Le MMORPG aurait vite pu se transformer en une farce, où Bezos 1 rencontrerait xXBeZosXx, ThugBezos ou encore DarkBezos75 dans des joutes endiablées. Ce serait une très mauvaise publicité pour le jeu vidéo, sachant que la multinationale a encore tout à prouver sur le marché après ses premiers échecs (The Grand Tour Game, Crucible).

Le risque était d’autant plus important que New World semble rencontrer un franc succès. Comme le montrent les premiers chiffres publiés par SteamDB, le titre disponible depuis le 28 septembre a réuni plus de 700 000 joueurs en même temps ces dernières 24 heures. Il s’agit du record de l’année sur Steam, battant la précédente marque établie par Valheim, qui fut pourtant un phénomène à sa sortie (502 387 utilisateurs en février). Au moment de l’écriture de ces lignes, 300 000 personnes visionnent des vidéos sur Twitch.

New World sur Twitch // Source : Capture d’écran

Ce lancement fulgurant a, semble-t-il, mis les serveurs en difficulté, et poussé Amazon à communiquer sur les soucis rencontrés par les joueuses et les joueurs — parfois contraints d’attendre plusieurs longues minutes avant de pouvoir se lancer dans l’aventure. « Nous sommes conscients des problèmes de nos serveurs et des files d’attente, nous travaillons actuellement à les résoudre. Merci pour votre patience et votre compréhension  », a indiqué le compte officiel Twitter le 28 septembre. Imaginez si ces milliers de personnes s’étaient amusées avec le nom Jeff Bezos… 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo