Le deuxième épisode de la série événement Falcon et le Soldat de l'Hiver diffusée sur Disney+ est disponible. Voici les cinq points qui ont retenu notre attention.

Depuis le 19 mars 2021, Disney+ diffuse la série Falcon et le Soldat de l’Hiver, à raison d’un épisode par semaine. Selon Disney, ce nouveau contenu aurait connu le meilleur démarrage de la plateforme de SVOD, devant WandaVision et The Mandalorian (mais la firme n’a pas partagé de chiffres).

Après un premier épisode prometteur au niveau des thématiques abordées, on avait hâte de retrouver le duo formé par Sam Wilson et Bucky Barnes. Ce deuxième épisode est toutefois un peu moins intime que son prédécesseur et on sent que les scénaristes ont eu besoin d’accélérer pour mettre en place les intrigues censées nous captiver jusqu’au dénouement. Que faut-il retenir de ce deuxième chapitre de Falcon et le Soldat de l’Hiver ? On fait le point.

Cet article contient des spoilers. 

Falcon et le Soldat de l’Hiver // Source : Capture d’écran Disney+

Le nouveau Captain America

Il y a un nouveau Captain America, et ce n’est pas Sam Wilson — comme l’aurait souhaité Steve Rogers quand il lui a confié le bouclier à la fin d’Avengers : Endgame. Apparu à la fin du premier segment, le nouveau Cap’ prend de l’épaisseur. Il s’agit de John Walker, également connu sous les pseudonymes U.S. Agent ou encore Super-Patriot dans les comics. On ne sait pas encore comment il évoluera dans la série, mais le deuxième épisode donne quelques pistes. Il est montré comme un personnage brutal et extrémiste, qui n’hésitera pas à employer la manière forte pour parvenir à ses fins (on le voit vite utiliser une arme à feu pendant un combat). Doté d’une puissance et d’une intelligence supérieures, il est appuyé par le gouvernement. Il se présente comme quelqu’un de très, très patriote, au point de s’apparenter à un vrai panneau publicitaire pour les valeurs du pays.

Bucky Barnes et Sam Wilson ne font pas confiance à ce nouveau Captain America, qui souhaite pourtant s’allier à eux pour démanteler un groupe de terroristes composé de super soldats. « Ne vous mettez pas en travers de mon chemin », finira-t-il par dire. Une preuve que ce John Walker pourrait bien devenir le principal antagoniste de la série. Dans les comics, il devient fou après avoir perdu ses parents. Les scénaristes pourraient employer ce levier ou en faire un Captain America tout simplement un peu trop investi dans sa mission. 

La nouvelle tête à claque du MCU // Source : Capture d’écran Disney+

Le duo enfin réuni

Si Falcon et le Soldat de l’Hiver se présente comme une série centrée sur un duo, il n’est réuni qu’à partir du deuxième épisode (après l’introduction centrée sur le nouveau Captain America). Comme attendu, cette nouvelle production Marvel prend la forme d’un buddy movie, avec deux héros que tout oppose qui s’associent sans vraiment le vouloir. On les voit souvent se chambrer, jusqu’à assister à une séance de thérapie de couple qu’on espère salutaire. Pour le moment, leurs nombreuses blagues désamorcent un peu l’intrigue d’espionnage, qui se met peu à peu en place dans l’ombre.

Sam Wilson, quand il enseigne la vie // Source : Capture d’écran Disney+

Sam est un symbole du mouvement Black Lives Matter

Le nouveau Captain America est l’opposé de ce que représente Sam Wilson, l’un des rares super-héros noirs du Marvel Cinematic Universe. À l’occasion de plusieurs scènes, le personnage interprété par Anthony Mackie devient un symbole de la lutte contre le racisme ambiant. Quand, par exemple, il s’étonne qu’un petit garçon noir l’appelle Black Falcon, association de son nom de super-héros et de sa couleur de peau. « Et toi, tu es le Black Môme ? », lui rétorque-t-il avec ironie.

Sam Wilson s’étonne aussi de découvrir l’existence d’Isaiah, un super soldat noir qui a combattu face au Soldat de l’Hiver en Corée. À ses yeux, il devrait être connu du monde entier. S’il en avait eu conscience plus tôt, peut-être aurait-il accepté de devenir le nouveau Captain America sans craindre d’être le premier super soldat noir de l’Histoire…

Je faisais les mêmes peintures en maternelle // Source : Capture d’écran Disney+

Les méchants veulent un monde unifié

Dans la série, Sam Wilson et Bucky Barnes enquêtent sur un mystérieux groupe terroriste dont le symbole est une main englobant la planète terre. Il réunit des individus disposant de compétences spéciales (force accrue) et nostalgiques de l’époque où le monde était débarrassé de la moitié de la population (après l’Éclipse provoquée par Thanos). Il y a donc une vraie question sur la réorganisation mondiale maintenant que toutes les victimes sont revenues.

Guess who’s back ? // Source : Capture d’écran Disney+

Le retour de Zemo

Le deuxième épisode de Falcon et le Soldat de l’Hiver se termine sur une surprise : opérant dans le secret, Sam Wilson et Bucky Barnes doivent se tourner vers des alliés inattendus pour avancer. Et ils ne vont pas hésiter à interroger Zemo, enfermé pour avoir voulu se venger des Avengers après avoir perdu toute sa famille en Sokovie. Apparu pour la première fois dans Captain America : Civil War, le méchant devrait apporter de précieuses informations aux héros. Mais que leur demandera-t-il en retour ? La suite au prochain épisode.

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo