Epic Games a annoncé que plus de 1 200 comptes Fortnite ont été bannis pour avoir triché pendant la coupe du monde. Certains étaient allés assez loin pour gagner un prix.

Deux semaines seulement après le lancement de sa coupe du monde de Fortnite, Epic Games a dû faire face à de nombreuses tentatives de triche. Dans son communiqué de presse du 19 avril, le studio a annoncé que plus de 1 200 comptes ont été bannis de la compétition. Plusieurs motifs d’exclusion sont indiqués, mais la plupart des joueurs et joueuses (1 163) ont été forcés de se retirer « pour avoir contourné le verrou régional des serveurs et pour avoir joué dans plusieurs régions au cours du tournoi. »

Une telle pratique permet au participant d’avoir plusieurs chances de se qualifier, mais aussi de jouer sur un serveur où le niveau général est moins élevé que sur le sien. La méthode était visiblement efficace puisque 196 joueurs bannis étaient arrivés suffisamment loin pour avoir droit à un prix (qui leur a été retiré). Epic Games n’a pas imposé un châtiment trop sévère pour eux : un bannissement de la compétition pour une durée de 14 jours.

Les récompenses de la coupe du monde Fortnite ont attiré les tricheurs. // Source : Epic Games

Parmi les autres motifs d’exclusion menant à une punition de quelques jours, on trouve : le partage de compte (48 participants, dont 9 vainqueurs de prix), la collaboration entre joueurs en solo (8 participants, dont un vainqueur de prix) et la déconnexion volontaire pour empêcher un adversaire de gagner des points (1 participant).

Un bannissement définitif pour une tricherie en demi-finale

La plupart des joueurs pris en flagrant délit de tricherie s’en sont bien tirés, mais l’un d’eux a payé le prix fort. Epic Games a en effet annoncé « qu’un compte a été banni de façon permanente de Fortnite pour avoir utilisé un logiciel de triche en demi-finale. » La fraude dans les phases finales des qualifications est visiblement prise très au sérieux. Reste qu’un tricheur a réussi à aller très loin dans la compétition sans se faire repérer.

Cette vague de bannissement permet à Epic Games de donner un avertissement au joueurs et joueuses tentés par la tricherie. Dans son communiqué de presse, le développeur souligne les moyens mis en œuvre pour détecter les resquilleurs. Entre l’utilisation « d’algorithmes de détection » et la « rediffusion en interne » de certaines partie, il est difficile de passer inaperçu. Vu la somme totale mise en jeu (100 millions de dollars) pour la coupe du monde, on imagine cependant que cela ne suffira pas à dissuader les tricheurs.

À lire sur Numerama : Coupe du monde de Fortnite  : les phases de qualification commencent

Crédit photo de la une : Epic games

Partager sur les réseaux sociaux