C’est un élément de l’histoire de Star Wars qui a été mis en place pour la première fois dans la série Obi-Wan Kenobi. Grâce au jeu vidéo Star Wars Jedi: Survivor, on en sait davantage.

Star Wars est un univers vaste, mais aussi partagé. Les œuvres se déroulant dans cette saga se font écho les unes les autres. Star Wars Jedi: Survivor n’y échappe pas. Le jeu vidéo développé par Respawn Entertainment pour le compte d’Electronic Arts a des liens très forts avec le reste de la saga spatiale.

Il y a notamment une séquence dans le jeu qui renvoie à la série sur Obi-Wan Kenobi. Dire cela n’est pas de nature à divulgâcher quoi que ce soit : après tout, les deux œuvres se déroulent à la même période, entre les épisodes III (La Revanche des Sith) et IV (Un nouvel espoir). L’Ordre Jedi a sombré. L’Empire est au sommet de sa puissance. Les personnes sensibles à la Force se cachent.

En dire davantage pourrait en revanche vous spoiler la série, si vous ne l’avez pas vue, ou le jeu, si vous ne l’avez pas fini. Aussi, on vous recommande de revenir plus tard pour connaître la nature du clin d’œil. On vous recommande d’ailleurs de vous lancer dans le jeu — c’est une suite digne de Fallen Order, qui se passe cinq ans plus tard et qui fait l’unanimité, ou presque.

La voie cachée pour sauver les Jedi

La référence que fait Survivor ne concerne pas directement le célèbre chevalier Jedi, mais plutôt un chemin — en anglais, il est appelé « the Hidden Path », que l’on peut traduire par « la Voie Cachée ». Dans le jeu, il est identifié comme « le Passage ». On en entend parler quand Cal Kestis, le héros de Survivor, retrouve Cere, son ancien mentor, après des années de séparation.

Le Passage est un réseau clandestin et Cere s’avère être une membre active de ce groupuscule. « Nous offrons un accès sûr et de nouvelles identités à ceux que l’Empire a persécutés », raconte-t-elle à Cal lorsqu’il se trouve sur Jedha, une planète désertique qui est notamment mise en scène dans le film dérivé Rogue One.

Parmi les personnes aidées par le Passage, il y a les survivants de l’Ordre Jedi, mais aussi tous les individus sensibles à la Force ainsi que leurs alliés. Cal Kestis aurait pu en profiter : lui-même n’était qu’un jeune padawan quand la destruction de l’Ordre a eu lieu. Il a dû se cacher en se faisant passer pour un banal ferrailleur sur une planète contrôlée par l’Empire.

Cere Cal
Cere expliquant le rôle du Passage à Cal dans le jeu Survivor. // Source : Capture d’écran

Selon la description officielle, la Voie Cachée regroupe des sympathisants de l’Ordre Jedi qui ont mis en place un « réseau de refuges sillonnant la galaxie ». « Ces rebelles risquent leur vie pour guider d’anciens Jedi et d’autres cibles vers la liberté, en leur assurant un passage sûr et de nouvelles identités en chemin ». Ce sont des résistants.

C’est dans la série sur Obi-Wan Kenobi que l’on entend parler pour la première fois de cette organisation. Elle a d’ailleurs été inventée pour les besoins de l’intrigue. La Voie Cachée n’a jamais été mentionnée avant, même si l’on pouvait imaginer que des rescapés aient pu bénéficier de l’aide d’une partie de la population hostile à l’Empire galactique.

Pour la petite histoire, c’est durant une scène relative au Passage que l’on assiste à un autre clin d’œil dans la série. Alors qu’Obi-Wan cherche à fuir une planète avec la jeune Leia Organa, il découvre qu’un certain Quinlan est passé par ici… Ce nom est celui d’un des personnages les plus charismatiques et rebelles de Star Wars. C’est le chevalier Jedi Quinlan Vos.

Dans les échanges qui suivent, on apprend que Quinlan Vos est aussi un membre de cette Voie Cachée. « Il nous aide de temps en temps en déplaçant des novices d’une planète à une autre », dit une résistante à Obi-Wan, qui découvre qu’il n’est pas le seul à avoir survécu. Et que Quinlan n’a pas abandonné la lutte. Une résistance que Survivor permet aujourd’hui de découvrir davantage.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.