Quelques précisions ont été apportées sur la fonctionnalité permettant de conserver ses sauvegardes dans le cloud sur Nintendo Switch.

Le Nintendo Switch Online, service payant qui sera obligatoire pour jouer en ligne sur Switch, est attendu pour ce mois de septembre. Pour l’heure, la firme japonaise n’a communiqué sur aucune date de sortie et, alors que l’étau se resserre, des précisions ont été apportées sur les différents services inclus.

L’abonnement permettra notamment de bénéficier d’un stockage en ligne pour ses sauvegardes. Une fonctionnalité déjà présente chez la concurrence qui ne concernera pas tous les jeux. Il reste maintenant à savoir lesquels…

Nintendo Switch

Pas de cloud pour Splatoon 2

Selon les informations de GameInformer publiées le 7 septembre 2018, quelques jeux incompatibles avec les sauvegardes dans le cloud sont déjà connus : Splatoon 2Pokémon : Let’s Go, Pikachu, Pokémon : Let’s Go, Évoli, Dark Souls Remastered, Dead Cells, FIFA 19 ou encore NBA 2K19.

«  Une vaste majorité des jeux Switch sera compatible avec les sauvegardes dans le cloud. Cependant, dans certains jeux, cette fonctionnalité pourrait permettre, par exemple, de récupérer des objets qui ont été échangés auparavant, ou de revenir à un rang en ligne qui a été perdu. Pour s’assurer du fair-play, les sauvegardes dans le cloud ne seront pas compatibles pour les jeux concernés », explique le constructeur avec des arguments… un peu étranges. En effet, dans la liste figurent des jeux autorisant les sauvegardes dans le cloud sur Xbox One et PlayStation 4.

Assez novice dans le domaine, Nintendo ne souhaite prendre aucun risque. On peut aisément le comprendre. Mais il doit forcément exister un moyen de se prémunir contre les occasions de triche, sans quoi Sony, Microsoft et les éditeurs craindraient eux-aussi les sauvegardes dans le cloud.

Crédit photo de la une : Numerama

Partager sur les réseaux sociaux