Depuis la mise en ligne de sa saison 2, le 15 février 2024, la série AlRawabi School for Girls oscille entre première et seconde place du top 10 Netflix. En attendant une possible saison 3, voici 5 autres séries qui devraient vous donner envie de retrouver votre adolescence… ou pas.

Véritable carton surprise sur Netflix, AlRawabi School for Girls est devenue une anthologie : à chaque saison, de nouvelles actrices et de nouveaux sujets. La série jordanienne a ainsi mis en lumière le harcèlement scolaire en saison 1, avant de sonder l’impact des réseaux sociaux sur les ados dans les épisodes de la saison 2, tout juste mis en ligne par Netflix.

En attendant une saison 3 qui semble tout à fait possible, voici cinq séries similaires à voir sur la plateforme de SVOD.

True Beauty

Dans le genre des dramas coréens aussi, la question du harcèlement scolaire pointe régulièrement le bout de son nez. True Beauty, disponible sur Netflix, prend le parti de se centrer sur un aspect bien spécifique : l’apparence physique. Lim Ju-Kyung, une jeune lycéenne constamment victime de harcèlement, est ainsi transférée dans un nouvel établissement.

Là, elle se forge une identité différente en maîtrisant à la perfection l’art du maquillage. Elle devient alors une « déesse » aux yeux de ses camarades, tout en souhaitant secrètement que l’on puisse l’aimer pour qui elle est vraiment. Si vous avez déjà vu les 16 épisodes qui composent ce k-drama, nous vous conseillons de jeter un œil à son jumeau masculin, version animée : Lookism, en seulement 8 épisodes.

Sex Education

Impossible de parler de mal-être adolescent de façon générale sans mettre en avant l’incontournable de Netflix : Sex Education. Proche du ton comique et léger d’AlRawabi School for Girls, malgré leurs thématiques difficiles, cette série britannique s’est imposée comme un petit cocon de douceur dont nous avions toutes et tous besoin.

Au départ basée sur des cours d’éducation sexuelle donnés de façon clandestine dans un lycée, Sex Education a su se renouveler, durant 4 saisons, jusqu’à un final complètement bouleversant. Rares sont les séries ados à garder leur fraîcheur durant aussi longtemps, et même à réussir leur sortie avec autant de panache. Il n’est donc jamais trop tard pour découvrir les 32 épisodes de l’une des meilleures productions Netflix.

The Glory

On le sait : le harcèlement scolaire a un impact négatif considérable sur les victimes, y compris des années après les faits. The Glory s’empare de cette triste réalité en donnant le pouvoir à une femme, devenue adulte, de se venger de ses anciens camarades de classe.

Plus mature et plus brutale qu’AlRawabi School for Girls, ce drama coréen élève la vengeance au rang d’art et dénonce surtout un système destructeur pour des millions d’enfants à travers le monde. À travers 16 épisodes implacables, The Glory tisse sa toile machiavélique, à recommander plutôt aux âmes les plus endurcies.

Grand Army

Bye bye la Jordanie et direction Brooklyn avec Grand Army. Là-bas, vous rencontrerez Joey, Dom, Sid, Leila et Jayson, qui tentent de survivre tant bien que mal à leurs années lycée. Les sujets des agressions sexuelles, du racisme et du harcèlement sont traités avec énormément de justesse dans ce teen drama qui rappelle parfois Genera+ion ou Euphoria.

Assez sombre dans son atmosphère, Grand Army prend un parti réaliste pour dérouler son histoire en 9 épisodes. Si l’on regrette que la série n’ait pas été renouvelée par Netflix après sa saison 1, elle a tout de même connu une conclusion satisfaisante qui nous permet de revoir cette pépite, encore et encore.

13 Reasons Why

Lorsque l’on évoque la représentation du harcèlement scolaire dans les séries, on pense forcément à l’une des pionnières, particulièrement populaire : 13 Reasons Why. Cette adaptation des romans de Jay Asher abordait le suicide d’une adolescente, Hannah Baker, et ses conséquences, en 4 saisons. Grâce à une mécanique inventive, autour de 7 cassettes enregistrées pour expliquer le geste de la lycéenne, la série a rapidement acquis un statut d’œuvre culte.

Malheureusement, 13 Reasons Why n’a clairement pas su maintenir sa qualité au fil des saisons, devenant même parfois l’opposé de ce qu’elle dénonçait. Un gâchis, pour une production pleine de polémiques, mais restée importante pour toute une génération.

Source : Montage Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !