La saison 2 d’AlRawabi School for Girls est un phénomène sur Netflix, depuis sa mise en ligne le 15 février. Il y a de nouvelles actrices et une nouvelle histoire. Ce reboot peut-il se reproduire pour une saison 3 ?

À peine mise en ligne sur Netflix le 15 février, la saison 2 d’AlRawabi School for Girls a fait face à un succès surprise en conquérant le top 1 de la plateforme. D’origine jordanienne, la série avait marqué les esprits avec une saison 1 qui abordait la question du harcèlement scolaire. La seconde saison s’intéresse de nouveau aux problèmes de popularité, mais ceux posés cette fois-ci par la viralité des réseaux sociaux.

Alors que la saison 2 se termine de manière chaotique, qu’est-ce qui est prévu pour la suite de la série ados jordanienne ?

AlRawabi School for Girls renouvelle ses actrices

La saison 2 ne résout pas totalement les problèmes des filles de l’AlRawabi School. Mais ce n’est pas nouveau : la saison 1 s’était terminée sans totalement livrer les réponses sur le destin de Layan. C’est finalement durant cette seconde saison, via des hommages — notamment durant l’épisode 1 et l’épisode 4 –, que l’on apprend que son sort a été tragiquement scellé.

Malgré tout, la saison 2 renouvelle quasiment l’entièreté de ses actrices principales — en accueillant notamment Sarah (Tara Abboud), Nadeen (Tara Atalla), Tasneem (Sarah Youseff) ou Shams (Thalia Elansari). De fait, AlRawabi School for Girls prend un tournant anthologique : à chaque saison, sa promotion de lycéennes et un sujet d’actualité. Ce format est un bon préalable pour assurer à la série une certaine longévité — contrairement à Sex Education qui devait compter sur un casting récurrent dont le planning devenait chargé (Ncuti Gatwa a pris la tête de Doctor Who).

La nouvelle promo d'AlRawavi School for Girls, dans la saison 2. // Source : Netflix
La nouvelle promo d’AlRawavi School for Girls, dans la saison 2. // Source : Netflix

Le succès de la saison 2 est également un bon aiguillage : si les nouvelles séries et nouvelles saisons passent souvent par le top 10, rares sont celles à décrocher la première place — ce qu’AlRawabi School for Girls a fait en quelques jours à peine. Il faut dire que la série jordanienne n’est pas seulement addictive, mais aussi particulièrement dans l’air du temps dans sa façon de traiter l’impact des réseaux sociaux, tels que TikTok, sur les relations humaines.

Bien que Netflix n’ait pas encore annoncé de renouvellement, il est fort probable que la plateforme renouvelle la série pour une saison 3 qui proposerait, de nouveau, un reboot avec une nouvelle promotion — et quelques réponses sur cette fin de saison 2.

Source : Montage Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !