La série Andor arrive en streaming sur Disney+. Elle est directement liée à Rogue One, le premier film dérivé produit par Disney après le rachat de Lucasfilm et de la licence Star Wars.

Comment s’abonner à Disney+ pour voir les films Star Wars

Disney+ est disponible en France  :

C’est le 21 septembre que la série Andor fait ses débuts sur Disney+, avec trois épisodes diffusés le jour J. C’est la grosse riposte du géant du divertissement dans la bataille du streaming de cette rentrée, face à House of the Dragon (HBO) et Les Anneaux de pouvoir (Amazon Prime Video). Deux saisons sont prévues au total.

Andor est la troisième Star Wars à sortir en 2022, après Le Livre de Boba Fett (le premier épisode était sorti le 29 décembre) et Obi-Wan Kenobi. Deux films seulement sont à voir pour connaître les enjeux de cette série. Nous avons aussi un récapitulatif pour savoir l’essentiel sur Andor.

Andor précède Rogue One

Les deux saisons prévues pour Andor vont se dérouler juste avant les évènements dépeints dans Rogue One, qui lui-même s’achève juste avant l’épisode IV de Star Wars : Un nouvel espoir. Plus précisément, Andor doit démarrer environ cinq ans avant Rogue One et les épisodes (on en attend une vingtaine en tout) vont faire la jonction avec le film.

De fait, il faut aussi comprendre que certains enjeux narratifs et dramatiques vont partiellement être neutralisés. Le héros de la série aura beau se retrouver dans des situations périlleuses, on sait qu’il ne pourra pas mourir, car sa vie se poursuit plus tard dans la chronologie Star Wars. Idem pour d’autres personnages qui reviendront ultérieurement dans la saga.

andor_acteur
Cassian Andor, dans la série qui précède Rogue One. // Source : Disney+

L’Alliance rebelle n’existe pas encore

Dès l’instant où l’Empire galactique prend le pouvoir sur l’Ancienne République, une certaine forme de résistance à la dictature naissante apparaît, à divers niveaux. Mais, à l’époque d’Andor, tout est encore très balbutiant. La structure que l’on connaîtra plus tard sous le nom d’Alliance rebelle, dans Rogue One et la trilogie originale, est encore à bâtir.

On s’attend à ce que la série montre la naissance de cette résistance, dans le Sénat Impérial, au sein de la population et même dans l’armée et parmi certains cadres de l’Empire. Le rôle de Mon Mothma, sénatrice de Chandrila, qui a démarré sa carrière au moment du crépuscule de l’Ancienne République, va jouer un rôle prépondérant dans la lutte.

Alliance rebelle
L’Alliance rebelle dans Un nouvel espoir. La résistance est très peu structurée au moment d’Andor. // Source : Lucasfilm

Mon Mothma, un personnage secondaire qui est désormais majeur

Si Cassian Andor est le protagoniste de la série (elle porte son nom, après tout), un autre personnage va avoir un rôle de premier plan : Mon Mothma. Ce qu’il convient de noter, c’est que ce personnage était complètement secondaire au départ : il s’agit d’une cheffe dirigeante de l’Alliance rebelle qui apparaît dans Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi, sorti en 1983.

Incarnée à l’époque par Caroline Blakiston, cette dirigeante n’était là que pour livrer quelques répliques, lors d’un briefing avant l’assaut contre l’Étoile de la Mort. Mais le personnage a plu, et il a été décidé de le faire revenir pour l’épisode III (La Revanche des Sith) en 2005 puis pour Rogue One en 2016, cette fois sous les traits de l’actrice Genevieve O’Reilly. Elle revient pour Andor.

Mon Mothma
Mon Mothma, incarnée par Genevieve O’Reilly, lorsqu’elle était sénatrice. // Source : Lucasfilm

Il ne faudra pas compter sur les chevaliers jedi

Andor se passe des années après La Revanche des Sith, qui montre l’Ordre 66, une instruction secrète donnée à toute l’armée clone : tirez à vue dès que vous voyez un jedi. C’est ainsi que l’Ordre Jedi a été anéanti. On sait que des jedi ont survécu, mais ils étaient traqués par l’inquisition. Là aussi, plusieurs d’entre eux ont été tués à cette occasion.

Le synopsis donné par Lucasfilm et Disney suggère qu’aucun jedi ne sera présenté à l’écran : la série se veut un « thriller d’espionnage » qui « explore des récits remplis d’espionnage et de missions audacieuses ». On ne verra donc pas Obi-Wan Kenobi ni Ahsoka Tano. Peut-être que des clins d’œil auront lieu, à l’image de Quinlan Vos. Cal Kestis peut-être ?

high-council-jedi
Il ne reste plus grand-chose des jedi, à ce moment-là. // Source : Lucasfilm

Quels personnages reviennent ?

La série Andor va faire revenir Cassian Andor (joué par Diego Luna), mais également Mon Mothma (Genevieve O’Reilly) et Saw Gerrera (Forest Whitaker). Vous reconnaitrez sûrement Stellan Skarsgård, qui a dernièrement fait sensation dans la série Chernobyl. C’est sa première fois dans Star Wars : il joue un certain Luthen Rael.

Mais pour des raisons de cohérence scénaristique, tous les personnages rencontrés dans Rogue One par Cassian seront absents. Pas de Jyn Erso (Felicity Jones) ni de K-2SO (Alan Tudyk). Oubliez aussi le commando mis en place pour prendre d’assaut la base secrète sur la planète Scarif. Toutefois, on pourrait croiser des personnages comme Bail Organa, Orson Krennic oule grand moff Tarkin.

Et, pourquoi pas, Dark Vador.

Sans titre (2)
Dark Vador dans la série Obi-Wan Kenobi // Source : Disney +