Electronic Arts a officialisé la suite de Star Wars Jedi: Fallen Order. Star Wars Jedi: Survivor sera disponible l’année prochaine. On retrouvera le héros Cal Kestis, a priori plus fort que jamais.

Comme teasé depuis maintenant plusieurs mois, il y aura une suite à l’excellent Star Wars Jedi: Fallen Order, sans conteste l’une des meilleures aventures en solo adaptées de la célèbre saga. Dans un communiqué envoyé à la presse le 27 mai, Electronic Arts et Lucasfilm Games ont officialisé Star Wars Jedi: Survivor. Ce jeu vidéo sera disponible en 2023 sur PS5, Xbox Series S, Xbox Series X et PC.

Toujours développé par Respawn Entertainment, Star Wars Jedi: Survivor se situera cinq ans après les événement du premier opus. On suivra toujours Cal Kestis, accompagné de son mignon petit droïde — BD-1 (qui a déjà son Lego). Le Jedi doit toujours échapper à l’Empire, qui le traque sans relâche. En termes de gameplay, on nous promet « une technologie de pointe pour créer des combats de Jedi et des cinématiques plus dynamiques ».

On veut un Star Wars Jedi: Survivor plus technique

En s’inspirant ouvertement de la trilogie Dark Souls, Star Wars Jedi: Fallen Order posait des bases de gameplay intéressantes pour offrir des combats au sabre laser très grisants. Malheureusement, tout n’était pas parfait. « C’est même un mauvais Dark Souls, dès que l’on pousse la difficulté un peu trop loin », écrivions-nous dans notre test. La faute à un équilibrage à peaufiner : trop facile en normal (car personnage trop puissant) et trop dur en extrême.

Dans une interview accordée au site officiel Star Wars, Stig Asmussen, directeur de Star Wars Jedi: Survivor, a donné une piste d’amélioration pour les affrontements : introduire plus de postures, afin que Cal Kestis puisse terrasser les ennemis de différentes manières. Sur cette page Wiki dédiée à la pratique du sabre laser, on découvre plusieurs moyens de se battre avec l’arme privilégiée des Jedi. Il y a sept styles qui peuvent inspirer les développeurs de Respawn Entertainment.

Star Wars Jedi: Survivor
Star Wars Jedi: Survivor // Source : Electronic Arts

Certaines postures sont plus défensives, d’autres plus agressives. On peut facilement imaginer un Cal Kestis maîtriser suffisamment son sabre pour passer d’un art à l’autre en fonction des adversaires. Cela pourrait aussi se traduire par la possibilité de progresser dans différents arbres de compétences, pour éventuellement se spécialiser. Par ailleurs, outre les dégâts générés, les formes pourraient consommer différemment l’endurance, voire pousser le héros vers le côté obscur (avec une jauge dédiée). La marge de progression est réelle pour faire de Star Wars Jedi: Survivor une suite majeure.

Le blockbuster profitera enfin de la puissance des dernières consoles commercialisées — PS5, Xbox Series S et Xbox Series X — pour aller plus loin, notamment du côté des éclairages (ray tracing) et de la fidélité visuelle. « La PlayStation 5 a des choses intéressantes à offrir avec le retour haptique de sa manette », estime aussi Stig Asmussen.