Dune, Encanto, The French Dispatch… Le catalogue de Canal+ n’en finit plus de s’enrichir de nouveautés récentes et de qualité. Si vous êtes un peu perdus dans l’immense proposition de la plateforme française, voici notre sélection des 9 meilleurs films actuellement disponibles via votre abonnement.

Avis aux cinéphiles : Canal+ est une vraie mine d’or pour celles et ceux qui ont raté les films à l’affiche ces derniers mois. Depuis février 2022, la chaîne bénéficie en effet d’une chronologie des médias plus qu’avantageuse, avec un accès aux longs-métrages 6 mois après leur sortie. Face aux autres plateformes de SVOD, qui sont plutôt limitées à 15 mois minimum, Canal+ ne manque donc pas d’arguments pour séduire les amateurs du septième art.

La plateforme française peut ainsi se vanter de posséder un catalogue séries et surtout cinéma d’une grande richesse, avec des films comme Matrix Resurrections ou Mourir peut attendre, qui ont récemment rejoint l’offre de Canal+. Parmi ces propositions d’une grande diversité, nous avons sélectionné pour vous les 9 meilleurs films actuellement disponibles avec votre abonnement. Entre science-fiction, dessin-animé Disney, duels de robots et romances gay, vous devriez trouver votre bonheur dans ce large choix. Et si vous préférez visionner une série, voici notre sélection des meilleures séries sur Canal+.

Dune, le chef d’œuvre de SF

C’est l’un des monuments de la littérature de science-fiction et il a enfin trouvé une adaptation digne de ce nom : Dune était l’événement cinéphile de la rentrée 2021, et c’était totalement mérité. Dans ce film de Denis Villeneuve (Blade Runner 2049, Premier contact), le jeune Paul Atréides va devoir prendre en charge la mystérieuse planète Dune, berceau de l’épice et des vers des sables. Trahisons et retournements de situations sont à prévoir dans ce long-métrage tout simplement excellent, qui met en scène avec brio les romans indispensables de Frank Herbert.

Les décors sont somptueux, les costumes sont magnifiques et le long-métrage respecte parfaitement l’esprit de l’œuvre originale. Le tout est servi par une fabuleuse musique de Hans Zimmer (Inception, Gladiator) et un casting cinq étoiles, avec Timothée Chalamet (Call me by your Name) en tête. Une réussite en tous points, à ne surtout pas manquer.

Encanto, le dernier Disney haut en couleurs

Entrez dans la fantastique famille Madrigal, joyeuse fratrie colombienne qui vit dans une maison magique. Et les membres de cette super famille n’ont rien d’ordinaire : il y a Luisa, à la force surhumaine, Isabela, aux spectacles fleuris, Dolores à l’ouïe surnaturelle ou encore Julieta, aux petits plats thérapeutiques. Au milieu de ces personnalités exceptionnelles, il y a surtout Mirabel, une jeune adolescente sans pouvoir magique. Mais lorsque la maison est en péril, notre héroïne va tout mettre en œuvre pour sauver sa famille.

Le dernier film des studios Disney est une pépite de bonne humeur et de rythmes entraînants. L’histoire, simple au premier abord, révèle en réalité une narration intelligente et des personnages originaux. Pour une fois, romance et voyage initiatique ne sont pas au rendez-vous, et ça fait un bien fou de voir Disney explorer de nouveaux horizons. Et les chansons, composées par le génial Lin-Manuel Miranda (Hamilton), vont vous rester en tête pendant longtemps, croyez-nous. Mais n’oubliez pas : ne parlez pas de Bruno…

Moonlight, la magnifique quête identitaire

Sorti en 2016, Moonlight a fait sensation en remportant l’Oscar du meilleur film l’année suivante. Ce drame intimiste, qui a révélé son réalisateur, Barry Jenkins, adapte avec une grande sensibilité la pièce de théâtre de Tarell Alvin McCraney. L’histoire se concentre sur Chiron, un Afro-Américain de Miami, pendant trois périodes distinctes de sa vie. On le voit ainsi évoluer à 10 ans, puis à 16 ans et enfin dans sa vingtaine.

Moonlight raconte son combat contre le harcèlement scolaire et sa propre famille pour affirmer son homosexualité. Le film développe un récit aussi sensible qu’essentiel, une magnifique histoire d’amour, mais aussi de quête identitaire, envers et contre tout. Moonlight est une merveille, un film qui montre l’importance de la représentation à l’écran, porté par une mise en scène d’une immense beauté.

Le Dernier Duel, le combat médiéval féministe

Si vous désirez un Game of Thrones ou House of the Dragon dénonçant réellement les violences sexuelles, mais sans la vision sexiste, vous êtes au bon endroit. Le Dernier Duel se déroule en 1386, en Normandie, alors que le chevalier Jean de Carrouges rentre d’un voyage à Paris et retrouve son épouse, Marguerite de Thibouville. Elle confie alors à son mari que pendant son absence, l’écuyer Jacques le Gris l’a violée, chez eux. Un duel est organisé entre les deux hommes, pour déterminer si la jeune femme dit ou non la vérité.

Le film, réalisé par Ridley Scott (Thelma et Louise, Alien), est découpé en trois parties, trois flashbacks qui ont mené au duel et qui dévoilent la vérité de chacun des protagonistes. Grâce à cette narration divisée en de multiples points de vue, Le Dernier Duel parvient à développer un propos féministe, en démontrant avec brio la façon dont les hommes mentent et persistent à mettre leur ego avant le respect d’autrui. Le trio Matt Damon (Les Infiltrés), Adam Driver (Star Wars) et surtout Jodie Comer (Killing Eve) fonctionne à merveille, leur offrant de magnifiques rôles. Et si vous le regardez en version originale, vous pourrez entendre les acteurs dire « Jacques Le Gris » et « Jean de Carrouges » avec leur magnifique accent anglais : promis, ça vaut le coup.

Cruella, la femme derrière la méchante

Elle vous a sûrement terrifié durant votre enfance avec ses cheveux bicolores et son long manteau : Cruella revient, 60 ans après la sortie du dessin-animé Les 101 Dalmatiens, pour vous conter son funeste passé. Et c’est une immense réussite. Si l’on pouvait craindre que Disney ne lisse trop l’histoire de cette méchante iconique de l’animation, le résultat est finalement très convaincant. Cruella, qui nous fait voyager dans le Londres des années 1970, est même une étonnante odyssée punk et gothique.

Grâce à ce préquel, nous rencontrons Estella Miller, orpheline et arnaqueuse de talent, qui rêve de faire carrière dans le monde très prisé de la mode. Lorsqu’elle se fait remarquer par la mythique Baronne von Hellmann, la reine du style, sa vie va profondément changer… Cruella est avant tout un savoureux duel entre deux pointures : Emma Stone (La La Land) et Emma Thomson (Harry Potter), toutes deux au sommet de leur art. On découvre avec plaisir le passé farfelu et sombre de cette méchante au manteau de dalmatiens, avec ce film singulier qui vous en mettra plein la vue.

L’Événement, le drame important sur l’avortement

Le seul film français de notre sélection est aussi l’un des longs-métrages les plus captivants et importants du catalogue de Canal+. Réalisé par Audrey Diwan, L’Événement est une adaptation du roman autobiographique culte de l’autrice Annie Ernaux. Le long-métrage nous replonge au cœur des années 1960, en France, aux côtés d’Anne, une brillante étudiante en lettres issue d’un milieu modeste. À une époque où la contraception et l’avortement sont illégaux, elle tombe enceinte.

Porté par l’incroyable actrice Anamaria Vartolomei, le film ne vous laissera clairement pas indifférent. Et à l’heure où l’avortement est constamment remis en question ou surveillé, L’Événement semble être incontournable pour ne pas oublier que les droits des femmes ne sont jamais entièrement acquis. Une plongée intime et bouleversante, qui va vous donner envie de faire la révolution (et on la fera avec vous).

The French Dispatch, le recueil de récits rocambolesques

Les films de Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel) sont toujours des événements cinéphiles, attendus avec grande impatience. Le dernier en date, The French Dispatch, n’a pas fait exception à la règle. On vous conseille vivement de découvrir ce récit improbable, dans l’univers toujours unique du cinéaste, au cœur du milieu journalistique. Le film est un mix de trois histoires, mêlant le loufoque, le tragique ou les séquences en noir et blanc dans un festival de révélations rocambolesques.

Wes Anderson retrouve certains de ses acteurs fétiches comme Tilda Swinton (Snowpiercer) ou Bill Murray (Ghostbusters), mais ajoute également de nouvelles cordes à ses castings prestigieux : Jeffrey Wright (Westworld), Elisabeth Moss (The Handmaid’s Tale) ou la française Lyna Khoudri (Gagarine) font ainsi leur apparition dans cet étonnant film un brin foutraque, mais toujours réjouissant.

Pacific Rim, les robots à l’efficacité redoutable

On ne présente plus le prolifique réalisateur Guillermo del Toro, auteur du Labyrinthe de Pan, de La Forme de l’Eau ou de Hellboy, au style horrifique reconnaissable. En attendant de découvrir sa version de Pinocchio, disponible dès le 9 décembre 2022 sur Netflix, vous pouvez toujours visionner Pacific Rim, l’un de ses films les plus connus. Dans cette version plus sombre et plus mature de Transformers, des humains utilisent de gigantesques robots pour combattre des créatures terrifiantes, les Kaijus.

Pacific Rim développe une narration entre action et science-fiction, aux effets spéciaux impressionnants. Le film est devenu un blockbuster incontournable, qui fait largement appel aux légendes japonaises tout en proposant une relecture moderne de ce folklore indispensable. Intelligent, original et monumental : que demander de plus ?

Inception, le casse-tête incontournable

Il fallait bien un classique pour terminer cette sélection. Ce sera donc ce long-métrage devenu culte de Christopher Nolan (The Dark Knight), qui vous plongera dans le monde surréaliste des rêves. Cobb est un homme spécialisé dans le domaine : il peut pénétrer dans vos songes les plus profonds pour récupérer des informations capitales. Avec son équipe d’arnaqueurs, il est embauché pour une dernière mission, qui devrait lui permettre de rentrer auprès de sa famille après des années d’illégalité. Mais pour cela, ils vont devoir maîtriser l’inception, un concept permettant non pas d’extraire des idées, mais d’implanter des pensées dans le subconscient.

Généralement considéré comme le chef-d’œuvre de Christopher Nolan, Inception développe un récit passionnant, dont les différents niveaux d’interprétation impressionnent par leur originalité. Mais c’est surtout l’aspect visuel qui est bluffant, rythmé par des scènes se déroulant majoritairement dans le monde des rêves, où tout est possible : la gravité n’existe alors plus et les bâtiments du quotidien peuvent changer de place à notre guise. Inception est une aventure renversante de maîtrise, qui vous retournera le cerveau et vous poussera à voir vos songes différemment.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.