Netflix affirme n'avoir aucune annonce importante à faire concernant le partage de comptes, non-autorisé par la plateforme, bien que populaire chez les utilisateurs.

Au milieu de toutes les annonces, les tests, les changements de prix, il arrive que Netflix ne dise rien. Oui, c’est rare. Tellement rare qu’il est fréquent que des informations erronées sur la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) circulent. La dernière date du 20 octobre : Netflix serait sur le point de « mettre fin au partage de comptes entre amis ». C’est pourtant faux.

Le premier trailer de The Politicians // Source : YouTube/Netflix

Comment des dizaines de médias en sont-ils venus à partager cette information erronée ? Tout est parti de l’appel aux actionnaires, passage obligé pour toute entreprise cotée en bourse chaque trimestre. Le 17 octobre, Netflix annonce avoir désormais 158 millions d’abonnés dans le monde pour son troisième trimestre de 2019. Les cadres de la multinationale sont interrogés par Michael Morris, un analyste de Wall Street. Au bout de 30 minutes de discussion, il aborde la question du partage de mot de passe.

Le partage de mot de passe est fréquent

C’est une marotte, lorsque l’on parle de plateformes de vidéo à la demande par abonnement : tout le monde sait que les utilisateurs partagent leurs codes d’accès, et donc qu’il existe un certain pourcentage de spectateurs qui profitent gratuitement du service. Morris lance : « On parle souvent de partage de mot de passe ou de vol de mot de passe… Est-ce cela devient un sujet important à mesure que Netflix grandit ? Comment vous gérez ça, sans vous mettre à dos une partie de vos utilisateurs . »

Greg Peters, le directeur produit de Netflix, donne alors une réponse laconique : « Nous surveillons tout ça. Nous verrons s’il y a des manières de repousser un peu ces limites, tout en restant favorables aux consommateurs. Nous n’avons aucune grosse annonce à faire en ce moment, nous n’avons pas pour projet de faire les choses différemment pour l’instant.  »

Cette réponse a beau être plutôt claire, le Daily Dot, un média américain pourtant assez réputé, en a déduit que Netflix allait « enfin s’attaquer au partage de mot de passe », malgré le fait qu’aucune citation ne le prouve. C’est à partir de cet article que d’autres médias se sont, eux aussi, dirigé dans cette direction, alors qu’aucune autre parole n’a été prise chez le géant de la SVOD, outre la fameuse citation de Greg Peters.

Il est possible qu’un jour, Netflix et d’autres plateformes mettent des restrictions et contrôles plus stricts de la manière dont les clients utilisent leur plateforme. Mais à ce jour, aucune annonce officielle n’a été faite.

Partager sur les réseaux sociaux