SpaceX a plusieurs projets en cours pour Mars. Pour atteindre la planète rouge, la société met notamment au point son lanceur lourd Falcon Heavy, qui sera capable de transporter une charge utile bien supérieure à celle que peut gérer sa fusée actuelle, Falcon 9.

SpaceX a des ambitions particulièrement élevées dans le domaine du spatial. Déjà capable de mettre sur orbite basse ou géostationnaire des satellites et de procéder au ravitaillement de la station spatiale internationale, l’entreprise pourra ajouter dès l’an prochain une corde à son arc avec le transport d’astronautes vers l’ISS, dans le cadre d’un partenariat avec la Nasa. Les vols habités débuteront en 2017.

Et ensuite ? C’est vers la planète rouge que la société spécialisée dans l’astronautique va se tourner. Cela fait un certain temps que Mars obsède Elon Musk, le fondateur de la société. À ses yeux, sauf catastrophe planétaire, il ne fait aucun doute que l’humanité sera capable de fonder une colonie martienne d’ici quinze à vingt ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que SpaceX veut en être.

Début février, Elon Musk a annoncé lors du festival StartmeupHK qu’il prévoyait d’envoyer une première mission humaine vers Mars avant 2025. Avant cela, il est prévu d’organiser une mission non habitée sur Mars en 2018 avec la capsule Dragon. Cela survient alors qu’est développée en parallèle une capsule gonflable ultra-résistante par Bigelow Aerospace qui pourra servir sur Mars et dont un prototype a été acheminé sur l’ISS.

Deux lanceurs SpaceX.
Deux lanceurs SpaceX.

Même sur la page présentant ses lanceurs, SpaceX communique Mars. Comme l’a relevé The Register, l’entreprise renseigne maintenant la charge utile que peut transporter Falcon 9 — sa fusée actuelle — vers la planète rouge (un peu plus de 4 tonnes) et celle que pourra acheminer son futur lanceur lourd, Falcon Heavy (13,6 tonnes), dont le vol inaugural doit survenir plus tard dans l’année.

On remarquera au passage une information supplémentaire sur la page dédiée consacrée au lanceur Falcon Heavy, puisque est renseignée la charge utile (2,9 tonnes) que peut prendre la fusée pour un vol vers… Pluton ! Faut-il y voir une indication du prochain objectif de SpaceX dans le domaine spatial ? Peut-être bien. Mais avant cela, il faudra déjà franchir l’obstacle martien sans difficulté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés