xHamster, spécialiste américain du porno en ligne, a une proposition à faire aux sœurs Wachowski. Dans une lettre ouverte, l'entreprise explique qu'elle est prête à produire la troisième saison de Sense8, le show annulé par Netflix.

Le 16 août, Alex Hawkins, vice-président de xHamster, célèbre plateforme pornographique, prenait sa plus belle plume pour écrire aux sœurs Wachowski. Des semaines après la fin de l’épisode #RenewSense8, durant lequel des milliers de fans ont supplié Netflix de produire une fin à la série de science-fiction — ce qu’ils ont obtenu au travers d’un téléfilm prévu pour l’année prochaine –, le site porno reprend à son compte la polémique. En proposant de produire, avec les Wachowski, ce qui pourrait devenir une troisième saison de Sense8. 

Ce n’est pas une parodie

Chez Numerama, nous avons un assez mauvais souvenir de la dernière adaptation de Sense8 par l’industrie du porno : nous découvrions il y a de ça un an, une version antithétique de la série Netflix. Mais xHamster promet que son offre est sérieuse : « Nous savons que c’est peu conventionnel, mais nous voulons faire revivre [Sense8] — sur xHamster. Nous ne parlons pas d’une parodie  », précise le site.

L’équipe du site explique en outre qu’ils savent que Netflix a proposé une fin rapide de la série à travers un téléfilm, mais elle espère qu’une autre option est toujours possible pour les Wachowski : laisser xHamster produire la série.

xHamster avance que la plateforme possède une audience plus importante que « le New York Times, ESPN ou le Daily Mail  ». En outre, xHamster ajoute : « En bref, nous avons les visiteurs, et le revenu.  » La plateforme ajoute que Sense8 obtiendrait un budget dédié qui ne pourrait entrer en concurrence avec le reste de sa production — on comprend pourquoi.

Enfin, l’entreprise explique que le sujet de la série serait tout à fait lié à sa pornographie : « Nous savons qu’un show sur les pansexualités [terme freudien dans le texte] est dur à vendre à une plateforme mainstream comme Netflix. Nous n’avons pas ces limitations, et nous comprenons implicitement l’interconnexion des sexualités par-delà les frontières  », philosophe le site porno.

Sense8
Sense8

Plus étonnant encore, le vice président de l’entreprise s’imagine déjà nouveau Reed Hasting : « Nous savions que nous sommes des hôtes improbables. Mais il y a 5 ans, les gens riaient à l’idée de voir Netflix produire des séries. Nous pensons que notre heure, comme la vôtre, est venue.  »

Après Disney, la Fox, et Apple, voici un éventuel nouveau concurrent dans le marché de la SVoD : xHamster. Les sœurs Wachowski céderont-elles à l’appel d’une troisième saison grâce au site porno ? Il faudrait dès lors que Alex Hawkins aligne un budget solide, car le principal problème de Sense8 est son prix de production.

Partager sur les réseaux sociaux