Netflix va produire l'adaptation télévisée de Carbone modifié, un roman écrit aux débuts des années 2000 par Richard Morgan.

Netflix avait annoncé la couleur le mois dernier : le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) va donner un sacré coup de collier dans la production de contenus originaux. Pour 2016, pas moins de 31 séries télévisées, 10 films et 30 programmes pour enfants seront proposés sur la plateforme.

Netflix Illustrations Ahead Of Earnings

Parmi ces œuvres devrait figurer une série de science-fiction. En effet, Variety a appris qu’une adaptation du roman de Richard Morgan, Carbone modifié, est au programme. Si aucune date de sortie évoquée n’est pour l’instant, le magazine indique que la commande porte sur un total de dix épisodes.

Si vous êtes un amateur de science-fiction, peut-être connaissez-vous Carbone modifié ? Publié en Angleterre en 2002, le bouquin arrive en version française un an plus tard chez Bragelonne. L’ouvrage a été récompensé avec le prix Philip K. Dick, qui salue les meilleurs livres de SF publiés en format poche.

Netflix a déjà produit quelques séries sur la science-fiction. Parmi les œuvres disponibles par la plateforme américaine, citons Sense8, qui est centrée un groupe de huit personnes reliées sur le plan intellectuel et émotionnel, et Between, qui raconte l’histoire d’une ville frappée par un virus affectant les personnes d’un certain âge.

L’histoire de Carbone modifié

Que raconte Carbone modifié ?

« Dans un avenir pas si lointain, la mort n’est plus définitive : vous pouvez sauvegarder votre conscience et vos souvenirs et les réimplanter dans un nouveau corps. De fait, pour Takeshi Kovacs, mourir n’est plus qu’un accident de parcours : il a déjà été tué plusieurs fois. C’étaient les risques du métier dans les Corps diplomatiques, les troupes d’élite du Protectorat des Nations unies expédiées à travers la galaxie ».

« Mais cette fois, on le ramène sur Terre pour mener l’enquête : un riche magnat veut élucider sa propre mort. La police a conclu au suicide. Or, pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants ? ».

Crédit photo de la une : kr3st0

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés