Netflix souhaite renforcer sa production originale de contenu en 2016, pour proposer jusqu'à 31 séries tout au long de l'année.

Quand nous avions rencontré le responsable de l’innovation chez Netflix, il nous avait confirmé que l’ambition de la chaîne, à termes, c’était de pouvoir fournir une saison d’une série originale par semaine à ses clients. Pour arriver à cela et garder une qualité constante sur ses productions, Netflix mise beaucoup sur l’international et souhaite produire des séries locales qui seront diffusées dans tous les pays qui ont un accès à la plateforme de streaming.

Capture d’écran 2015-12-08 à 09.57.24

Cette année, Netflix a sorti 16 séries originales et compte en produire 31 l’année prochaine. Cela laisse encore une marge pour arriver à une sortie hebdo, mais c’est déjà pas mal, d’autant que la chaîne s’est aussi renforcée sur les autres contenus : une douzaine de documentaires d’excellente qualité sont sortis l’an passée et une dizaine de one man show. Pour 2016, Netflix souhaite avoir en plus une 10 films originaux et 30 séries pour enfants, qui font partie de leur stratégie.

Ted Sarandos, responsable du contenu chez Netflix qui s’est exprimé hier sur ces sujets a affirmé qu’il « ne savait pas si c’était plus dur que ce qu’il estimait, mais que le chemin n’était clairement pas balisé.  » En cause, un changement majeur dans la distribution : les studios avec lesquels Netflix travaille ont l’habitude de vendre les droits de leurs productions au niveau régional. Pour Netflix, seules des licences internationales ont du sens puisqu’ils sont présents dans 80 pays et souhaitent mettre leurs productions à disposition de leurs clients de manière simultanée.

« Ce contenu original reste la clef de la croissance pour Netflix

Et ce contenu original reste la clef de leur croissance : aujourd’hui, Netflix est dans une phase difficile dans certains pays, France incluse, puisque la compagnie a renoncé à devenir une bibliothèque et s’est donc débarrassée de pas mal de films qu’elle ne possédait pas tout en n’ayant peut-être pas encore suffisamment de stock avec ses propres productions. 2016 devrait corriger cela.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés