La multinationale d'Elon Musk a déposé la marque Cyberquad afin de pouvoir la décliner en jouets et en vêtements. Au-delà de l'anecdote, il s'agit surtout d'un signal positif pour celles et ceux qui s'inquiétaient du silence autour du futur quad électrique de Tesla.

Tesla a déposé une demande de certification pour la marque Cyberquad au Bureau américain des brevets et des marques de commerce (United States Patent and Trademark Office (USPTO)), a relevé le site spécialisé Teslarati le 27 septembre 2021, repéré par Tom’s Guide. Le Bureau a désormais environ 6 mois pour la valider.

Il ne s’agit pas d’un dépôt concernant l’existence du véhicule en lui-même, mais d’une démarche pour pouvoir créer des produits dérivés dans deux catégories : les jouets et habits.

Vous connaissez sûrement le Cybertruck de Tesla, mais peut-être avez-vous oublié ce qu’est le Cyberquad, qui a été beaucoup moins mis en avant depuis sa présentation surprise en 2019. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un quad avec quatre roues motrices, à deux places, 100 % électrique, qui ne sera pas vendu tout seul, mais en option du Cybertruck, le pickup électrique dont l’entreprise ne cesse de repousser la sortie.

Le logo de la marque Cyberquad, qui l’on connaît depuis 2019, a été voulu plutôt sobre et classique : les esprits les plus taquins pourraient être tentés d’affirmer que l’écriture s’approche d’un assez simple Times New Roman en majuscule, noir sur fond blanc.

Le logo de la marque « Cyberquad » // Source : Tesla/uspto

Y aura-t-il un jour des tenues de sport floquées CYBERQUAD, vendues sur la boutique en ligne de Tesla ? Ce ne serait pas la première fois que l’entreprise vendrait des produits dérivés — qui sont souvent très éloignés de son activité, comme ce mini-short ou encore de la tequila (qui s’est vendue à prix d’or aux enchères).

Le Cyberquad va-t-il sortir un jour ?

Au-delà de l’aspect anecdotique de la commercialisation de produits dérivés d’une marque déposée par Tesla, l’information est plutôt importante, car elle rappelle l’existence du Cyberquad, alors que le fabricant automobile avait très peu communiqué sur lui ces trois dernières années.

Un gif de 2019 lorsque Tesla a dévoilé son Cyberquad

Elon Musk a toujours insisté sur le fait que ce véhicule devrait sortir en même temps que son Cybertruck, car le premier est censé venir se loger dans le grand coffre ouvert du dernier. Or, la sortie du Cybertruck ne cesse de prendre du retard et ne sera pas pour fin 2021 comme prévu, malgré les plus de 650 000 clients qui auraient précommandé le véhicule. Il convient toutefois de noter que l’engin coûte au minimum 40 000 dollars, tandis que le tarif de la précommande était relativement bas : 100 dollars. Il n’est donc pas certain que toutes les personnes ayant précommandé le véhicule confirment leur achat. Les gros volumes de production du Cybertruck ne seraient désormais attendus que pour 2023 au plus tôt, soit quatre années après la présentation officielle du véhicule.

La récente demande de dépôt de la marque Cyberquad permet donc de rassurer les éventuels futurs propriétaires, potentiellement inquiets du ralentissement de la production du pickup électrique de Tesla. Si le fabricant pense aux produits dérivés, cela suggère que l’entreprise compte encore sur son produit… Ou peut-être s’agit-il d’un coup de communication pour laisser discrètement infuser cette idée rassurante. Réponse ? Pas avant fin 2022.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo