Tesla a mis en vente un mini short en satin rouge, criblé du mot 'S3XY'. Derrière cette sortie, il y a une blague d'Elon Musk à l'encontre des spéculateurs.

Elon Musk n’aime pas les spéculateurs, surtout ceux qui veulent s’enrichir en prédisant la mort de Tesla. Aujourd’hui, l’action du constructeur vaut plus de 1 200 dollars et la capitalisation dépasse les 200 milliards de dollars. En somme, tout va bien pour Tesla de ce côté-là, d’autant que le coronavirus n’a pas empêché l’entreprise de garder le cap. Après la publication des récents chiffres positifs, matérialisés par une nouvelle hausse du titre, Elon Musk a célébré sa victoire en s’attaquant à ses victimes préférées : les spéculateurs et la SEC (gendarme de la bourse avec qui il a été ouvertement en conflit).

Le 2 juillet, le fantasque milliardaire a promis : « Tesla va fabriquer un mini short fabuleux en satin rouge avec des inscriptions dorées. J’en enverrai à la Shortseller Enrichment Commission pour les réconforter dans ces temps difficiles. » Le nom Shortseller Enrichment Commission fait référence à la SEC (Securities and Exchange Commission) qu’Elon Musk accuse de favoriser celles et ceux qui souhaitent se faire de l’argent sur le dos des sociétés en détresse.

Mini short Tesla ‘S3XY’ // Source : Tesla

Tesla vend un mini short pour provoquer les spéculateurs

La provocation d’Elon Musk aurait pu s’arrêter à un simple tweet, une énième blague comme il a tant habitué les observateurs. Sauf qu’en parcourant la boutique en ligne de Tesla, on découvre que le short en question est vraiment en vente, y compris sur la page française (au prix de 75 euros). La description précise : « Célébrez l’été avec les shorts courts Tesla. Courez comme le vent ou amusez-vous comme Liberace avec notre modèle en satin rouge et or. Détendez-vous au bord de la piscine ou relaxez-vous à la maison tout au long de l’année avec notre short Tesla en édition limitée, muni d’un cordon ajustable et de notre logo Tesla caractéristique à l’avant, avec « S3XY » dans le dos. Profitez d’un confort exceptionnel dès la fermeture des marchés. »

Les lettres ‘S’, ‘X’ et ‘Y’, ainsi que le chiffre ‘3’, rappellent le nom des voitures commercialisées par Tesla. Ensemble, ils forment le mot ‘S3XY’ — encore un gag douteux signé Elon Musk. À noter que la blague du short fonctionne beaucoup mieux aux États-Unis, où le produit porte le nom ‘Short shorts’, en hommage aux short sellers (celles et ceux qui vendent leurs actions à découvert en anticipant une forte baisse). Outre-Atlantique, le vêtement est proposé à 69,420 dollars — association des nombres ’69’ (très rigolo, on vous passe l’explication) et ‘420’. ‘420’ n’est autre que le prix de l’action annoncé par Elon Musk en août 2018 quand il envisageait de faire de Tesla une entreprise privée, point de départ de la bataille contre la SEC. 420 est aussi une blague faisant référence à la consommation de marijuana. Quel farceur.

Quelques minutes après la mise en ligne du produit, le site web du constructeur est tombé sous l’afflux des commandes.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo