Il n'est désormais plus possible de parrainer une personne qui achète une Tesla. Le constructeur a, une nouvelle fois, mis fin à son programme récompensant ce type d'initiatives.

Tesla change décidément beaucoup d’avis sur son programme de parrainage. L’entreprise d’Elon Musk avait déjà annoncé, il y a deux ans et demi, un premier arrêt de celui-ci. À l’époque, il proposait des bonus plus ou moins saugrenus, allant de kilomètres de recharge gratuite à des réductions sur le Roadster. Il avait finalement été remplacé par une formule moins intéressante, mais toujours bienvenue. Dans un communiqué, Tesla annonce un nouvel arrêt de son initiative.

« À compter du 18 septembre 2021, et jusqu’à nouvel ordre, nous n’offrirons plus de récompenses de parrainage dans votre région », peut-on lire. La France est concernée par cet énième changement de la politique commerciale du constructeur. Ce qu’il est bon de retenir est qu’un retour du programme de parrainage n’est pas à exclure dans les semaines qui viennent. Mais dans l’intervalle, conseiller l’acquisition d’une voiture Tesla à un ami ne vous rapportera rien.

Source : Louise Audry pour Numerama

Vers une nouvelle modification du programme de parrainage ?

On n’imagine pas Tesla en finir une bonne fois pour toutes avec son programme de parrainage, si coûteux puisse-t-il être. Quand il y avait mis fin en 2019, le constructeur rencontrait encore des difficultés avec la Model 3 et Elon Musk évoquait « des coûts trop importants » (offrir des Roadster peut vite s’avérer problématique). Aucune justification n’a été fournie pour ce nouvel arrêt et Tesla se contente de préciser : « Nous souhaitons remercier l’ensemble des fidèles adeptes de Tesla, qui nous aident chaque jour à mener à bien notre mission en partageant leur enthousiasme pour notre marque avec leurs proches.  »

Aujourd’hui, tout porte à croire que Tesla va revoir sa stratégie alors que, chaque trimestre, les ventes se portent bien. C’est ce qu’indiquait une indiscrétion signée Electrek en mai : le but serait de trouver un système qui empêcherait les propriétaires de multiplier les parrainages. Jusqu’à aujourd’hui, il suffisait de partager un simple lien pour débloquer les bonus — qui ne sont pas transférables. 

Tesla peut-il se passer de son programme de parrainage maintenant qu’il a atteint un volume de livraisons très important (près de 500 000 sur l’année 2020) ? Oui et non. Oui, car les autres constructeurs n’ont pas besoin de cela pour vendre. Non, car Tesla mise justement sur le parrainage pour assurer une promotion de ses produits. Le bouche-à-oreille permet au constructeur d’économiser des frais sur la publicité plus traditionnelle (on n’a encore vu jamais d’affiche ni de spot à la télévision). Sauf qu’il est moins maîtrisable : on a vu des parrains accumuler plusieurs milliers de kilomètres gratuits, à utiliser dans un laps de temps hyper court. Une preuve que l’ancien système a atteint ses limites.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo