Tesla pourrait revoir son programme de parrainage. L'idée serait de supprimer le simple lien que les propriétaires peuvent partager facilement pour favoriser les interactions physiques. La finalité est de réduire le nombre de parrainages.

Tesla est l’une des entreprises qui fait constamment évoluer son offre, au point qu’elle est parfois difficile à suivre. Ces derniers mois, le constructeur n’a cessé de modifier sa gamme de voitures. Et son futur chantier pourrait être le programme de parrainage, qui permet aux propriétaires d’une Tesla de convaincre les autres de craquer en leur offrant 1 500 kilomètres de recharge gratuite (sur un Superchargeur) par un simple lien. Selon les informations d’Electrek publiées le 5 mai, la procédure devrait évoluer.

Le futur programme de parrainage ne devrait plus passer par un lien que l’on peut donner à n’importe qui. Il favoriserait les parrainages en personne, via l’application qui recevrait des nouvelles fonctionnalités pour celles et ceux qui ne seraient pas encore propriétaires. « Elle devrait faciliter les essais et les propriétaires actuels pourront lier leur compte à l’application pour offrir des essais. Si le nouvel utilisateur finit par commander une Tesla, son parrain sera récompensé », explique le média spécialiste. En somme, Tesla chercherait à réduire le nombre de parrainages, en les rendant plus complexes à mettre en place.

Un nouveau programme de parrainage chez Tesla ?

À en croire des sources proches de Tesla, tous ces kilomètres gratuits coûteraient trop cher à l’entreprise. La somme de 23 millions de dollars est évoquée, rien que pour le dernier trimestre écoulé. Il faut dire que certains propriétaires n’hésitent pas à partager leur lien de parrainage à tout-va, ce qui permet à des conducteurs d’en profiter sans même connaître le parrain. Comme les Tesla se vendent de plus en plus, cette pratique peut devenir exponentielle. Par exemple, Frederic Lambert, rédacteur en chef d’Electrek, a accumulé plus d’un million de miles (1,6 million de kilomètres) — qu’il doit utiliser avant mai 2023.

La page dédiée aux parrainages stipule pourtant : « Toute utilisation des liens de parrainage à des fins commerciales, publicitaires, de distribution de masse, de vente ou de paiement est rigoureusement interdite et ne sera en aucun cas honorée par Tesla.  » Sont néanmoins autorisés : des partages sur YouTube, les sites de fans ou les réseaux sociaux — une aubaine pour les influenceurs. 

Parrainage Tesla // Source : Capture d’écran

Pour le moment, le programme de parrainage n’a pas encore évolué. Numerama a pu le vérifier en demandant un lien à Alexandre, propriétaire d’une Tesla Model 3. Un clic envoie vers une page web qui offre l’opportunité de commander l’une des quatre voitures disponibles dans le catalogue. Les 1 500 kilomètres gratuits sont toujours garantis.

On rappelle que Tesla a parfois fait preuve d’une générosité immense avec le parrainage, qui remplace les traditionnelles publicités. Au début, on pouvait par exemple obtenir la recharge gratuite à vie. Il y avait même des bonus cachés pour les parrains les plus actifs, bonus qui allaient jusqu’à l’obtention du nouveau Roadster. Tesla avait mis fin à son programme en février 2019, avant de le relancer quelques semaines plus tard avec des avantages plus raisonnables.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo