L’avenir de la voiture électrique passe par les évolutions des batteries intégrées aux futurs modèles. CATL vient de présenter une nouvelle génération de batteries encore plus performante. Elle sera disponible dès 2023.

Le fabricant chinois de batteries CATL a présenté le 23 juin 2022 une nouvelle génération de son pack batterie à destination de l’industrie automobile. Son nom de code est « Qilin » ou CTP 3.0 (cell-to-pack de 3e génération).

En améliorant l’autonomie, la charge rapide, la sécurité, la durée de vie, l’efficacité et les performances à basse température, cette nouvelle batterie Qilin semble cocher toutes les cases. CATL a bien l’intention de supplanter les batteries 4680, que Tesla commence à intégrer sur ses Model Y, en affichant une autonomie de 1 000 km.

Comment Qilin peut-il surpasser les batteries 4680 ?

CATL travaille activement à trouver la meilleure solution en termes de chimie de batterie, mais également de rendement dans l’organisation des cellules. Cela commence par la forme des cellules de la batterie, optimisée pour offrir jusqu’à 6 % de capacité en plus par rapport à la précédente génération de CTP.

catl_qilin4
Batterie CATL Qilin. // Source : capture vidéo CATL

La batterie Qilin peut atteindre une densité d’énergie de 255 Wh/kg, ou 160 Wh/kg sur les batteries LFP plus abordables. Avec la même chimie et la même taille de pack, elle peut fournir 13 % de puissance en plus que la batterie de type 4680.

Pour marquer les esprits, le fabricant indique jusqu’à 1 000 km d’autonomie pour les véhicules électriques qui en seraient équipés. Un cap psychologique qui pourrait enfin lever l’angoisse de l’autonomie des automobilistes encore réticents.

catl_qilin2
Promesse d’une autonomie de 1 000 km. // Source : capture d’écran CATL

Si la forme cylindrique des batteries 4680, exploitées par Tesla, offre plusieurs avantages, les cellules rectangulaires de la batterie Qilin permettent à CATL de multiplier par 4 ses performances de refroidissement.

Le contrôle thermique du pack batterie ne se fait pas par une unique plaque de refroidissement liquide, mais par une solution imaginée comme un sandwich, où la régulation thermique se fait entre chaque rangée. Cette méthode doit permettre de limiter les risques d’emballement thermique de la batterie, et de réduire ainsi les risques d’incendies.

catl_qilin3
Refroidissement de la batterie CATL Qilin. // Source : capture vidéo CATL

Parmi les autres bénéfices de cette technologie, il y a l’augmentation possible des capacités de recharge rapide. Avec une meilleure gestion de sa température, la batterie Qilin permet une recharge puissante de 10 à 80 % en 10 minutes, et cela, sans amoindrir la durée de vie des cellules.

Quel avenir pour les batteries CATL ?

Le nom de CATL ne vous dit peut-être rien, mais Contemporary Amperex Technology Co. Limited (CATL) est pourtant un des géants chinois de la fabrication de batteries.

Pour garder sa position de leader, l’entreprise mise beaucoup sur la recherche et le développement. Elle doit sans cesse innover pour garder l’avantage sur ses concurrents, comme LG ou Panasonic. L’entreprise cherche ainsi à répondre encore mieux à la demande des constructeurs automobiles, mais également des clients finaux avec des voitures promettant une plus grande autonomie et des recharges rapides.

catl_qilin5
Nouvelle batterie CATL Qilin. // Source : Capture vidéo CATL

Les constructeurs automobiles doivent désormais multiplier les fournisseurs de batteries pour pouvoir répondre à la demande croissante de voitures électriques. CATL fournit déjà plusieurs groupes automobiles (Hyundai, BMW, Tesla, Volkswagen, Stellantis). De nouvelles alliances ont aussi vu le jour avec les dernières évolutions technologiques proposées par le fabricant.

CATL a annoncé que cette nouvelle génération de batterie pourra être commercialisée dès 2023. On ne sait pas encore à l’heure actuelle quels sont les constructeurs qui pourraient être intéressés par cette technologie prometteuse.