Plusieurs propriétaires des AirPods Max ont constaté la présence de gouttelettes dans les oreillettes, passée une utilisation prolongée. Il s'agit du phénomène naturel de la condensation. On peut s'en inquiéter, en attendant une communication officielle d'Apple sur le sujet.

À la fin du mois de décembre, Apple a lancé son tout premier casque audio, baptisé AirPods Max. Pour 629 euros, il cumule plusieurs qualités : rendu sonore inouï, design premium confortable, réduction de bruit bluffante ou encore mode transparent inégalable. Mais il accuse aussi quelques défauts, comme cette étrange pochette Smart Case à l’utilité discutable et… un possible souci de condensation. C’est en tout cas le constat partagé par plusieurs utilisateurs, qui ont découvert des gouttes d’eau à l’intérieur après avoir retiré les oreillettes amovibles.

Le 27 décembre, via Twitter, Donald Filimon partageait ce constat, photos — alarmantes — à l’appui : « Voici la condensation de mes AirPods Max après une utilisation prolongée. Ils n’ont jamais été utilisés dans un environnement humide. L’eau s’est infiltrée dans les drivers et a causé des problèmes de détection des oreilles. Je les ai principalement portés en étant assis à un bureau, rien de fou. » Plusieurs autres témoignages du genre viennent appuyer ces propos, par exemple sur les forums de Mac Rumors.

En extérieur, le phénomène semble être accentué, surtout en cette période hivernale où les écarts de température sont importants. « Après 45 min dehors par 3-4 degrés, les AirPods Max commencent à suinter. Pire il y a de la condensation qui s’est formée à l’intérieur des oreillettes… », déplore pour sa part Maxime Perignon, dans un tweet publié le 5 janvier. Faut-il s’en inquiéter ? 

Source : Louise Audry pour Numerama

Les AirPods Max et le problème de condensation

À quoi peut être dû ce phénomène de condensation ?

La condensation est un phénomène qui transforme de l’air humide en liquide. Elle est liée à un écart de température entre deux corps. Dans le cas des AirPods Max, elle se manifeste en raison de la conception du casque, qui fait se rencontrer une surface froide — l’aluminium — et de la chaleur (celle dégagée par les oreilles à cause de la transpiration et/ou des puces H1 présentes dans les oreillettes). En somme, la condensation n’a rien d’illogique, dans le sens physique du terme.

Ce phénomène n’est pas l’apanage des AirPods Max. Dans une FAQ, Sony indique à propos de son casque haut de gamme WH-1000XM4 (en plastique) : « Si la partie du capteur de proximité située à l’intérieur du boîtier de l’unité gauche est embuée, ou si des gouttelettes d’eau s’y trouvent en raison de la condensation ou de l’humidité (causées par exemple par des changements de température ou par la présence de transpiration), la fonction de détection du port du casque peut ne pas fonctionner correctement.  » Mais comme on peut retirer les oreillettes des AirPods Max, ce problème se voit…

Peut-on reproduire facilement ce phénomène ?

Durant notre test, nous n’avons pas constaté ce phénomène, ce que peut confirmer Brandon Lopes, en charge des vidéos pour Frandroid. Nous avons donc procédé à deux expérimentations supplémentaires :

  • Un essai intérieur assez longue durée (entre 1h30 et 2h), à une température de 17 degrés ;
  • Un essai court en extérieur (une vingtaine de minutes), à une température très basse de 3 degrés.

Dans les deux cas, nous n’avons constaté aucun phénomène de condensation, qui peut être dû à des facteurs que nous ne pouvons contrôler (notre sudation, la forme des oreilles, le placement du casque,…). Il y a néanmoins trop de témoignages sur internet pour affirmer qu’il n’existe pas.

Test 1 (intérieur, 17 degrés) :

À l'allumage Après utilisation

Test 2 (extérieur, 3 degrés) :

À l'allumage Après utilisation

Faut-il s’inquiéter de ce souci de condensation ?

Oui… et non. Le souci tient davantage dans la communication d’Apple, qui reste, pour l’heure, muet sur ce sujet. On sait une chose : les AirPods Max n’ont aucune certification de protection contre l’eau, signifiant qu’on ne peut garantir une étanchéité à toute épreuve. On déconseille d’ailleurs de les utiliser sous une forte pluie, par crainte de les abîmer définitivement. Sur une page dédiée aux nettoyages des AirPods, la firme de Cupertino écrit noir sur blanc : «  Ne passez pas vos AirPods Max sous l’eau.  » Numerama a demandé plus de précisions à Apple et nous sommes dans l’attente d’une réponse.

Néanmoins, on peut néanmoins craindre pour la longévité des AirPods Max, si les circuits électroniques se révèlent trop exposés aux gouttelettes d’eau provoquées par la condensation. Sony a pris les devants en indiquant que des fonctionnalités pouvaient être désactivées avec son WH-1000XM4 — ce qui prouve que le sujet n’est pas lié aux AirPods Max. Apple ne communique rien, pour le moment et il faut espérer que les composants soient suffisamment isolés pour ne pas subir les effets indésirables de la condensation à long terme. Dans son témoignage, Donald Filimon évoque « des problèmes de détection des oreilles », suggérant que la condensation peut avoir un impact — négatif — sur les performances des AirPods Max.

En attendant une communication plus claire du côté d’Apple, on conseillera éventuellement de ne pas faire vivre un écart de température trop brusque aux AirPods Pro et de privilégier un usage en intérieur. Si les finitions du casque sont résolument haut de gamme, les matériaux nobles qui les composent restent fragiles. D’autant que la pochette fournie avec expose beaucoup trop le produit.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo