En marge du lancement de l'Apple Watch Series 6 et de l'Apple Watch SE, Apple a déployé la mise à jour watchOS 7. Quelles sont les fonctionnalités clés de cette version ?

Apple a récemment lancé deux nouvelles Apple Watch : la Series 6, qui remplace la Series 5, et la SE, qui vient se placer en pied de gamme avec un rapport qualité/prix imbattable. La firme de Cupertino en a profité pour déployer watchOS 7, qui ajoute de nouvelles fonctionnalités à la montre connectée ou en peaufine certaines.

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les quelques nouveautés ajoutées chaque année par Apple pour rendre sa montre encore meilleure. On peut même passer à côté d’une fonctionnalité importante, alors qu’elle est à portée de doigts depuis plusieurs semaines. Voici notre guide des cinq grosses nouveautés apportées par watchOS 7.

Les fonctionnalités clés de watchOS 7

Le suivi du sommeil

Le suivi plus précis du sommeil était l’une des fonctionnalités les plus attendues par les propriétaires d’une Apple Watch — étant donné qu’il est souvent présent chez la concurrence. La firme de Cupertino a entendu les retours et propose donc un outil plus complet pour surveiller son corps pendant qu’on dort. L’idée est d’établir un programme complet, avec des heures de coucher et de réveil à suivre pour se créer de bonnes habitudes et obtenir une durée de sommeil idéale à atteindre. Pendant la nuit, l’écran de la montre est éteint — pour préserver la batterie — tandis que le téléphone passe en mode « Ne pas déranger » — pour éviter les distractions.

Application Sommeil dans iOS 14 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Les données sont à retrouver sous la forme de graphiques dans l’application Santé. La montre mesure régulièrement le rythme cardiaque et s’appuie sur son accéléromètre pour distinguer les phases de sommeil des états de veille (les résultats gagneraient à être plus explicites sur ce point). Plus vous suivrez votre programme, plus vous remplirez votre objectif et, in fine, vous sentirez mieux.

On peut se demander comment Apple peut conseiller à l’utilisateur de porter sa montre la nuit alors que l’autonomie n’a jamais été son point fort (une journée et demie, au grand maximum). L’application Sommeil bouscule un peu les usages : il ne faut plus recharger sa montre la nuit mais quelques heures avant (quand on rentre du travail, par exemple). Et il faut savoir que le suivi du sommeil ne consomme pas beaucoup d’énergie : 10 % de la batterie environ. Les 90 % restants seront largement suffisants pour tenir une journée complète.

Le partage de cadrans personnalisés

Vous êtes fiers de votre cadran articulé autour de votre plus bel Memoji ? Vous pouvez désormais le partager directement depuis votre montre ou l’application Watch de votre iPhone.

Fonctionnalité « Partage des cadrans » dans watchOS 7 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Depuis l’Apple Watch :

  • Rester appuyer sur l’écran ;
  • Sélectionner le cadran que vous souhaitez envoyer ;
  • Cliquer sur l’icône de partage (un carré surmonté d’une flèche) ;
  • Sélectionner un contact et créer un message au besoin ;
  • Envoyer.

Depuis l’application Watch ;

  • Dans « Mes cadrans », cliquer sur modifier ;
  • Cliquer sur l’icône de partage (même carré surmonté d’une flèche) ;
  • Choisir la méthode (iMessage, WathsApp, AirDrop, Mail…) ;
  • Envoyer.

Notez qu’il est également possible de récupérer le fichier .watchface — via un mail — pour le partager encore plus facilement.

La personnalisation du centre de contrôle

Apple adore le centre de contrôle de ses différents appareils. Mais il aura fallu attendre watchOS 7 pour le modifier à sa guise sur l’Apple Watch, c’est-à-dire avoir l’occasion de supprimer des raccourcis dont on n’a pas nécessairement besoin.

Personnalisation du Centre de contrôle dans watchOS 7 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Depuis le cadran de l’Apple Watch :

  • Balayer vers le haut ;
  • Glisser jusqu’en bas pour faire apparaître l’option « Modifier » ;
  • Appuyer sur le bouton « Modifier » pour faire vibrer les icônes ;
  • Supprimer les raccourcis que vous voulez en appuyant sur le bouton rouge (pour en rajouter, appuyer sur le bouton vert).

Le minuteur pour le lavage des mains

Fonctionnalité « Lavage des mains » // Source : Maxime Claudel pour Numerama

En ces temps où avoir les mains propres n’a jamais été aussi important (en raison de la pandémie de coronavirus), Apple dote son Apple Watch d’un minuteur qui se déclenche quand elle détecte un lavage. La firme de Cupertino estime qu’il faut se frotter les mains pendant au moins vingt secondes pour qu’il soit efficace. Le chronomètre se déclenche seul tandis que vous ressentirez une petite vibration dans le poignet quand le temps sera écoulé. L’écran, lui, affiche une petite animation se terminant par un pouce vers le haut.

On peut même recevoir un rappel de lavage des mains lors du retour au domicile, pour être sûr de ne pas oublier cette règle simple d’hygiène.

La configuration familiale

À quoi sert la configuration familiale dans watchOS 7 ? Tout simplement à jumeler plusieurs montres à son iPhone, une par membre de la famille que vous voulez équiper (avec chacun son identifiant Apple, que l’on pourra créer au besoin). On pense en premier lieu aux enfants, qui pourront profiter des bienfaits de l’Apple Watch avec une surveillance privilégiée de la part des parents. On trouve par exemple un mode École, qui fait passer la montre en « Ne pas déranger », et un outil de localisation pour voir où se trouve le propriétaire de la montre. La gestion de chacune des Apple Watch reliées passe par l’application Watch, avec approbation des contacts et des applications. La configuration se fait presque de la même manière que pour un usage classique.

Configuration familiale pour l’Apple Watch // Source : Maxime Claudel pour Numerama

La configuration familiale peut aussi permettre d’équiper plus facilement une personne âgée, que ce soit pour garder le contact ou profiter des outils de surveillance (par exemple, la détection des chutes).

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo