S’abonner à Netflix, Spotify, Deezer, ou YouTube Premium depuis la Turquie ou l’Argentine grâce à un VPN… Cette ruse de plus en plus répandue en ligne permet de payer moins cher ses abonnements. Google a décidé de lui faire la guerre, pour empêcher les fraudeurs de ne pas payer YouTube Premium.

En France, un abonnement YouTube Premium coûte 12,99 euros par mois. En Turquie, on peut obtenir la même chose pour… 1,50 euro par mois.

Depuis plusieurs années, notamment grâce à l’aide de forums dédiés aux bons plans, de plus en plus de fraudeurs utilisent un VPN ou un compte Apple/Google turque pour aller s’abonner à un service à l’étranger, puis l’utilise normalement en France, sans jamais être embêté. En Inde, en Argentine, au Pakistan ou en Turquie, il n’est pas rare de trouver des formules annuelles à un tarif inférieur au forfait mensuel français, ce qui crée forcément de la tentation. Les marques ferment généralement les yeux sur cette pratique, qui leur ramène malgré tout des abonnés.

Après avoir fait la guerre au partage de compte, les plateformes vont-elles s’attaquer aux personnes qui s’abonnent à l’étranger pour payer moins cher ? Google a commencé à prévenir les personnes abonnées à YouTube Premium depuis l’étranger que leur abonnement était suspendu.

Le mail envoyé par YouTube à des clients abonnés depuis l'étranger.
Le mail envoyé par YouTube à des clients abonnés depuis l’étranger. // Source : Reddit

YouTube annule des abonnements suspicieux

Comme l’ont signalé plusieurs utilisateurs sur Reddit, YouTube envoie un mail à certains de ses abonnés YouTube Premium. L’entreprise leur annonce la fin de leur abonnement, mais ne rentre pas dans les détails. Les internautes ont rapidement fait le lien avec les comptes créés à l’étranger, puisque plusieurs personnes dans ce cas ont reçu le même message.

Interrogé par Techcrunch, Google confirme que la raison de ces suspensions est à la fraude au VPN. « Dans les cas où le pays d’inscription ne correspond pas à celui où l’utilisateur accède à YouTube, nous demandons aux membres de mettre à jour leurs informations de facturation en fonction de leur pays de résidence actuel » précise un porte-parole de l’entreprise au média américain.

Autrement dit, un compte YouTube turque, s’il n’est pas utilisé depuis une connexion turque régulièrement, est désormais considéré comme suspect. L’utilisateur peut toujours continuer d’utiliser son VPN régulièrement, mais perd en tranquillité. Jusqu’à aujourd’hui, l’utilisation d’un VPN n’était nécessaire qu’à l’inscription.

L'interface de YouTube Premium et de YouTube Music, avec la possibilité de télécharger. // Source : Numerama
L’interface de YouTube Premium et de YouTube Music, avec la possibilité de télécharger. // Source : Numerama

Sur Reddit et Twitter, plusieurs utilisateurs concernés par l’annulation ne sont pas satisfaits par la décision de Google. La plupart d’entre eux indiquent qu’ils ne payeront pas le tarif entier et favoriseront le piratage. Reste à savoir s’ils se conformeront à cette décision ou s’ils finiront par reprendre un abonnement.

Netflix, Disney+, Spotify, Deezer… Qui seront les prochains à couper les faux comptes turques ?

Après YouTube, d’autres services de streaming s’attaqueront-ils aux fraudeurs à l’inscription ?

Netflix et Spotify, pour ne citer qu’eux, ont beaucoup de faux abonnés turques. Les deux services pourraient être tentés d’agir comme Google, pour maximiser leur chiffre d’affaires. Le français Deezer, par exemple, bloque déjà les cartes de paiement françaises quand on se connecte depuis un autre pays, même s’il reste d’autres moyens de frauder. Un système de comparaison entre l’adresse IP d’inscription et celle utilisée au quotidien serait plus efficace

Les meilleurs VPN

Valeur sûre

NordVPN

NordVPN // Source : NordVPN
  • Interface simple et lisible
  • Serveurs rapides
Qualité-prix

Cyberghost

CyberGhost // Source : CyberGhost
  • Idéal pour le streaming vidéo
  • Interface simple et fonctionnelle
Petit prix

Surfshark

Surfshark // Source : Surfshark
  • La fonctionnalité de persona
  • Le double VPN paramétrable
Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.