Deux écrans reliés par une charnière, dalle e-Ink au dos, accessoires modulaires… La génération 2023 des ordinateurs portables de Lenovo est pleine d’idées originales.

En plus du ThinkPhone (la déclinaison mobile des célèbres ThinkPad), Lenovo mise beaucoup sur les ordinateurs pour réussir son CES 2023. En plus de révisions des gammes les plus classiques, Numerama a eu l’opportunité de jouer avec trois appareils assez insolites. S’il est peu probable que ces derniers deviennent la norme un jour, ils ont le mérite de tenter de réinventer le marché à leur manière.

Deux écrans sur un seul appareil, c’est plutôt pas mal

Le produit le plus intéressant lancé par Lenovo s’appelle le Yoga Book 9i. Cet ordinateur portable reprend un concept du Surface Neo, un produit abandonné par Microsoft. L’idée est assez simple : on remplace le clavier par un second écran de même taille, ce qui permet de rendre l’ordinateur plus polyvalent. Le Yoga Book dispose de deux écrans OLED de 13,3 pouces, tous deux tactiles.

Les différentes formes que peut prendre le YogaBook 9i. // Source : Numerama
Les différentes formes que peut prendre le YogaBook 9i. // Source : Numerama

À quoi cela sert ? Au début, le concept peut paraître assez ridicule.

Après l’avoir vu à l’action, le Yoga Book 9i a un potentiel intéressant, notamment pour les personnes qui ont l’habitude de travailler avec un écran externe. Par exemple, grâce à un support avec clavier fourni avec l’appareil, on peut utiliser les deux écrans du Yoga Book côte à côte pour avoir Windows sur deux écrans, comme avec un moniteur externe. Poser le clavier sur un des deux écrans permet aussi d’adapter l’interface, pour ne pas cacher du contenu important. La réalisation du produit est assez réussie, même sil va lui falloir trouver un public. Ce qui, à 2 299 euros, n’est pas gagné.

Un écran en encre numérique derrière l’écran

Décidément, Lenovo aime les appareils avec plusieurs écrans. Son deuxième concept loufoque du jour s’appelle le ThinkBook Plus. Il s’agit d’un ordinateur portable à l’apparence traditionnel, avec un écran OLED de 13,3 pouces. Mais il faut se méfier des apparences.

Le ThinkBook Plus ressemble à un PC normal… // Source : Numerama
Le ThinkBook Plus ressemble à un PC normal… // Source : Numerama

En effet, l’écran du ThinkBook Plus est capable de pivoter pour laisser place à… un autre écran. En quoi est-ce utile, si on ne peut pas utiliser les deux en même temps ? Lenovo a eu l’idée d’utiliser une dalle e-Ink, comme sur les liseuses, pour permettre l’utilisation de l’appareil avec une consommation réduite. La marque chinoise donne l’exemple de la lecture d’un long document ou d’une présentation affichée en permanence, qui consommera moins en sur cette deuxième dalle. Pourquoi pas.

… mais son écran peut tourner pour révéler l'écran d'une liseuse. // Source : Numerama
… mais son écran peut tourner pour révéler l’écran d’une liseuse. // Source : Numerama

À 1 699 euros hors taxe (donc vraisemblablement autour des 2 000 euros), le ThinkBook Plus devra aussi se battre pour trouver son public.

Des accessoires pour améliorer son ordinateur

Là-aussi, Lenovo est surprenant. Un de ses nouveaux ordinateurs, le ThinkBook 16p Gen 4, est compatible avec des accessoires magnétiques. L’idée de la marque est de rendre ses nouveaux ordinateurs portables modulaires, en permettant aux utilisateurs d’améliorer leurs capacités. Trois « Magic Bay » seront proposés au lancement :

  • Un pour ajouter une webcam 4K.
  • Un pour ajouter une connexion 4G.
  • Un pour éclairer lors des appels vidéo (étrangement, il n’y a pas de lumière sur la webcam 4K).
La vue de la webcam modulaire à gauche, celle de la webcam embarquée à droite. // Source : Numerama
La vue de la webcam modulaire à gauche, celle de la webcam embarquée à droite. // Source : Numerama

L’ordinateur coûtera 1 399 euros hors taxe, tandis que les prix des accessoires sont encore inconnus.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !