Les Nuits des étoiles auront lieu du 2 au 4 août 2019. Des centaines d'événements sont organisés pour regarder le ciel en France. Voici comment les trouver et ce que vous pourrez observer ce week-end.

Vous aimez observer les étoiles filantes, la Lune ou les planètes ? Le week-end des 2, 3 et 4 août 2019, les Nuits des étoiles sont de retour pour une nouvelle édition. Plus de 500 événements sont prévus pour vous permettre de regarder la voûte céleste. Comme d’habitude, l’événement est coordonné par l’Association française d’astronomie (AFA).

L’ensemble des manifestations sont organisées sous un thème commun, baptisé « De la pierre à l’étoile ». Ce nom fait référence aux missions d’exploration spatiale de récupération d’échantillons extraterrestres, comme les pierres lunaires rapportées par les missions Apollo ou les échantillons d’origine cométaire collectés par la sonde Stardust. Le sujet est d’actualité : cette année, Hayabusa 2 s’est posée avec succès sur l’astéroïde Ryugu et OSIRIS-REx doit rapporter un échantillon de l’astéroïde Bénou.

Où observer le ciel ?

En plus d’aborder ce thème particulier, les manifestations organisées offriront l’occasion d’observer le ciel avec des lunettes astronomiques ou des télescopes. Pour savoir où ces événements sont organisés, l’AFA a publié une carte que vous pouvez consulter sur son site, en cliquant ici.

La carte des Nuits des étoiles organisées ce week-end. // Source : Capture d’écran AFA

Il est possible de rechercher les événements organisés pour les Nuits des Étoiles par département. En cliquant sur les points répertoriés sur la carte, vous pouvez voir les dates et heures des manifestations, ainsi que leur organisateur. Un clic sur le nom de l’événement renvoie vers sa fiche dédiée sur le site de l’AFA, avec l’adresse exacte du lieu. Les manifestations des Nuits des étoiles sont gratuites et éventuellement animées par des astronomes.

Planètes, étoiles filantes : qu’y a-t-il à voir ?

Si la météo est clémente, vous aurez plusieurs spectacles astronomiques à observer ce week-end. Même si aucun événement n’est prévu à proximité de chez vous, rien ne vous empêche de regarder le ciel. Des planètes et des étoiles filantes seront repérables sans instrument.

Le spectacle céleste commencera vers 21h30, au moment du coucher du Soleil, qui aura lieu en direction du nord-ouest. Si vous vous tournez vers le sud, vous pourrez espérer voir Jupiter (la planète se trouvera dans la constellation de l’Ophiuchus). Outre Jupiter, il sera possible d’observer une deuxième planète visible : Saturne, qui apparaîtra également en direction du sud. Elle aussi se lève à 21h30, dans la constellation du Sagittaire.

Saturne et Jupiter vues de Paris le soir du 2 août 2019, à 21h30. // Source : Capture d’écran The Sky Live, annotations Numerama

Les Nuits des étoiles sont aussi une belle occasion de regarder les Perséïdes, des étoiles filantes qui semblent tout droit émaner de la constellation de Persée. Même si le pic de leur activité est annoncé dans la nuit du 12 au 13 août, les conditions d’observation seront bonnes dès le 2 août. Ces étoiles filantes sont en fait des poussières venant de la queue d’une comète, Swift-Tuttle. Elles se détériorent au contact de l’atmosphère terrestre, provoquant des traînées lumineuses. Inutile d’utiliser un instrument pour les voir : vos yeux suffisent.

Si vous choisissez un site d’observation suffisamment éloigné de la pollution lumineuse des villes, vous pourrez tenter de voir la lueur de la Voie lactée. Comme l’explique l’AFA, notre galaxie traverse le ciel nocturne du nord au sud. Profitez des manifestations permettant d’observer le ciel à l’aide d’un télescope pour demander à voir des amas d’étoiles ou des nébuleuses, ou encore la fameuse galaxie d’Andromède (qui devrait heurter la Voie lactée dans 4,5 milliards d’années).

Vous savez désormais où vous rendre et ce que vous pourrez voir pendant les prochaines Nuits des étoiles, même sans instrument. Pour savoir quels autres spectacles célestes sont prévus ce mois-ci, n’hésitez pas non plus à consulter notre calendrier mensuel. Bonne observation du ciel !

Crédit photo de la une : Pexels (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux