L'été est propice aux observations du ciel. Pendant le mois d'août 2019, des étoiles filantes seront visibles. La Lune, plusieurs planètes et d'autres phénomènes astronomiques seront observables. Voici toutes les dates pour ne rien manquer !

Vous aimeriez observer plus souvent le ciel et apprendre quelques rudiments d’astronomie ? Ce mois d’août 2019 est une occasion idéale. Après un premier week-end marqué par les festivités des Nuits des étoiles, vous aurez le loisir de voir un célèbre essaim d’étoiles filantes ou des rapprochements de la Lune avec Jupiter ou Saturne.

Pour savoir quand auront lieu ces événements astronomiques, voici les dates à retenir — en espérant que la météo soit clémente.

Les phases de la Lune

Tous les 29 jours environ, la Lune complète une lunaison. Vue depuis la Terre, l’apparence lunaire change progressivement au cours de ce cycle. En fonction de la position de la Lune sur son orbite autour de la Terre, sa face visible est éclairée différemment par le Soleil.

  • Le jeudi 1er août marquera le début de la nouvelle lune. La Lune n’est pas visible dans le ciel nocturne.
  • Le mercredi 7 août, ce sera la phase du premier quartier. Une demi-lune sera visible. On dit qu’elle est en quadrature est.
  • Le jeudi 15 août sera le jour de la pleine lune (et des nombreuses croyances associées à cet événement).
  • Le vendredi 23 août, vous verrez à nouveau une demi-lune, en quadrature ouest. C’est la phase du dernier quartier.
  • Le vendredi 30 août, un événement notable se produira : ce sera la deuxième nouvelle lune du mois. Si vous entendez parler de « lune noire » (« black moon ») à ce moment-là, c’est pour cette raison. Mais l’expression n’est pas reconnue comme un terme astronomique. Dans tous les cas, il n’y a rien de particulier à voir puisque l’astre est alors invisible.
Il y aura 2 nouvelles lunes ce mois-ci. // Source : Pxhere/CC Domaine public (photo recadrée)

Les planètes observables à l’œil nu

Vous n’avez pas de jumelles ou de télescope ? Cela n’empêche pas de contempler certaines planètes du système solaire, visibles à l’œil nu. Il faut simplement savoir dans quelle direction les observer.

  • Du 1er au 4 août, profitez des dernières lueurs de Vénus qui se cachera ensuite pendant quelques semaines. La planète se trouve dans la constellation du Cancer, très brièvement : réglez votre réveil à 6h10 pour la voir pendant 10 minutes. Mercure est entre 5h20 et 6h20 dans la constellation des Gémeaux. Mars est dans la constellation du Lion, entre 21h30 et 22h. Jupiter est visible dans l’Ophiuchus le mois entier : cette semaine, regardez-la entre 21h30 et 2h10. Saturne ne bougera pas non plus de la constellation du Sagittaire pendant le mois. Elle y brille entre 21h30 et 4h20.
  • Du 5 au 11 août, Mercure apparaît, toujours dans la constellation des Gémeaux, entre 5h10 et 6h30. Mars, qui ne bouge pas non plus de la constellation du Lion, est visible peu de temps, entre 21h20 et 21h40. Observez Jupiter et Saturne dès 21h20 et respectivement jusqu’à 1h40 et 3h50.
  • Du 12 au 18 août, ne cherchez plus Mars qui est invisible (jusqu’à la fin du mois). Jupiter et Saturne sont fidèles au poste : regardez les à partir de 21h10, toujours dans les mêmes constellations. Jupiter se couche à 1h20 et Saturne à 3h30. Mercure est dans la constellation du Cancer, de 5h10 à 6h40.
  • Du 19 au 25 août, Mercure est toujours là mais il faut la chercher dans la constellation du Lion, de 5h50 à 6h50. Jupiter et Saturne se lèvent à 21h : regardez la première jusqu’à 0h50 et la deuxième jusqu’à 3h.
  • Du 26 au 31 août, Vénus est de retour dans la constellation du Lion, entre 20h40 et 20h50. Mercure est aussi dans cette constellation, de 6h40 à 7h. Observez Jupiter et Saturne dès 20h40. Jupiter n’est plus visible après 0h20 et Saturne après 2h30.
Le système solaire, représenté sur une maquette à la Cité de l’espace. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Les autres phénomènes astronomiques

Ne partez pas ! Il reste d’autres phénomènes astronomiques à observer dans le ciel en ce mois d’août.

  • Ce n’est pas un phénomène astronomique, mais notez d’abord ces dates : le mois commence avec les Nuits des étoiles. Du 2 au 4 août, observez le ciel par vous-même ou rendez-vous à l’une des nombreuses manifestations prévues.
  • Les 4 et 5 août, le Soleil se couchera sous l’Arc de Triomphe à Paris. Si vous y êtes, c’est l’occasion de faire une belle photo.
  • Le 10 août, regardez la Lune se rapprocher de Jupiter dans le ciel. Notre satellite sera alors visible sous la forme d’un croissant.
  • Le 11 août, c’est le tour de Saturne : la Lune se trouve à son ouest.
  • Le 13 août sera le jour du pic d’activité des Perséïdes. Cet essaim d’étoiles filantes est un immanquable pour les amateurs d’astronomie en été. Attendez que la Lune se couche, à 4h, pour bien les voir.
  • Le 27 août, profitez de la lumière cendrée que vous pourrez admirer à l’aube.
Les Perséïdes. // Source : Max Pixel/CC0 Domaine public (photo recadrée)

Comment trouver la constellation du Lion ?

Comment s’occuper en attendant les étoiles filantes ? C’est l’occasion idéale d’apprendre l’emplacement d’une nouvelle constellation. Celle du Lion est traversée par le Soleil du 10 août au 16 septembre.

Une astuce facile pour la trouver est de chercher la Grande Ourse. Au niveau de la « casserole », repérez les 2 étoiles qui dessinent sa face interne (près du manche). Il s’agit de Megrez et Phekda. Si l’on pouvait tracer une ligne reliant ces étoiles et qu’elle continuait sous la casserole, elle mènerait presque tout droit vers Régulus, l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion.

Pour trouver le Lion, repérez la Grande Ourse. // Source : Capture d’écran Google Sky, annotations Numerama

La constellation du Lion est proche de la constellation du Cancer, traversée jusqu’au 10 août par le Soleil. Si vous voulez aussi en profiter pour la repérer, vous trouverez d’autres conseils ici.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut pour regarder la sphère céleste en août 2019. Bonne observation du ciel !

Partager sur les réseaux sociaux