Le Grand Livre du climat, dirigé par Greta Thunberg, sort en poche en deux tomes, Comprendre et Agir, ce 31 janvier. Un immanquable pour saisir les réalités de la crise climatique et écologique.

La crise climatique et écologique est le défi le plus urgent, mais aussi le plus vaste que l’humanité doive affronter. Aussi parce qu’elle en est la cause, comme en atteste le consensus scientifique. Cette ampleur peut effrayer : il est difficile d’en saisir toute l’étendue, au risque alors de se sentir quelque peu paralysé. Le Grand Livre du Climat, piloté par la militante écologiste suédoise Greta Thunberg, entend justement clarifier la réalité de la situation pour toutes et tous — et ainsi ouvrir l’avenir.

L’ouvrage, initialement publié en grand format chez Calmann-Lévy, est découpé en deux tomes par le Livre de Poche : Comprendre (Tome 1), d’abord, Agir (Tome 2), ensuite. Ils sont sortis, sous ce format, ce mercredi 31 janvier 2024.

Tout comprendre au changement climatique

Dans un texte introductif, Greta Thunberg est claire : la question du changement climatique et de la crise écologique « définira et déterminera comme aucune autre notre vie quotidienne future ». Pour en éviter les pires conséquences, il est nécessaire d’atteindre une « masse critique de personnes exigeant le changement ». Mais Greta Thunberg est bien consciente du problème en creux : les connaissances essentielles sur le climat — scientifiques, sociales — restent peu répandues.

Les deux tomes du Grand Livre du Climat, en poche : Comprendre, Agir. // Source : Livre de Poche
Les deux tomes du Grand Livre du Climat, en poche : Comprendre, Agir. // Source : Livre de Poche

Le Grand Livre du climat est une réponse, et pas des moindres : la militante a rassemblé pour ce projet une centaine d’intervenantes et d’intervenants. Des scientifiques experts et expertes de domaines très spécifiques, autant que des économistes, écrivains, journalistes spécialisés, essayistes, activistes. Si Greta Thunberg écrit les introductions et transitions, ce sont surtout ses invités qui prennent la plume.

Il en résulte un panorama incroyablement varié et complet de la crise. À commencer, dans le Tome 1 : Comprendre, par tous les savoirs nécessaires pour appréhender ce qu’est le changement climatique — en commençant par ce qu’est le climat :

Chaque chapitre est un article rédigé par un ou une spécialiste de la question avec, bien sûr, la vulgarisation scientifique pour objectif — des graphiques et des illustrations viennent enrichir cette ambition d’accessibilité. S’ensuivent des explications sur les conséquences :

« Nous n’avançons pas dans la bonne direction »

Dans le tome 2, Agir, les articles viennent analyser ce qui a déjà été fait, aussi en mettant les pieds dans le plat : « Nous n’avançons pas dans la bonne direction », constate le titre d’un chapitre. Puis les pistes de solutions sont abordées : l’essor des énergies renouvelables, le débat sur la géo-ingénierie, l’enjeu alimentaire, le défi des transports, le réensauvagement des espaces, le sort des femmes, le récit médiatique.

« Nous sommes tenus à ce qui semble impossible »

Ce second tome, Agir, fait la part belle aux articles à dimension sociale, psychologique, voire philosophique : comment vaincre le déni ? Une partie entière, « Désormais, nous sommes tenus à ce qui semble impossible » est ainsi introduite par un papier de l’autrice Margaret Atwood sur les utopies pragmatiques.

Le terme Agir correspond d’autant mieux à cette seconde partie que l’ouvrage se termine par deux chapitres salvateurs en ce qu’ils ont de concret : « Ce que nous pouvons faire ensemble, en tant que société » et « Ce que vous pouvez en tant qu’individu ».

« L’espoir, ce n’est pas croire que tout ira bien »

Si toute cette somme de connaissances, de réflexions et d’informations peut sembler pesante, ce n’est pas le cas. D’autant plus que, malgré une nécessaire part d’inquiétude et d’alerte, l’espoir sous-tend ce Grand Livre du climat. C’est d’ailleurs la conclusion écrite par Greta Thunberg : « Pour l’heure, nous avons profondément besoin d’espoir. Mais l’espoir, ce n’est pas croire que tout ira bien. » L’espoir doit se gagner — être créé, même, écrit la militante écologiste.

Comprendre (Le Grand Livre du climat, Tome 1), Greta Thunberg & Collectif, Traduit par Cécile Leclère, Livre de Poche, 368 pages

Agir (Le Grand Livre du climat, Tome 2), Greta Thunberg & Collectif, Traduit par Cécile Leclère, Livre de Poche, 448 pages

Le podcast « La 6e extinction »

Pour tout comprendre aux menaces qui pèsent sur le vivant, sans perdre espoir, découvrez la série audio Numerama écrite et narrée par Marie Treibert : La 6e Extinction. La série audio est disponible sur toutes les plateformes d’écoute : SpotifyApple PodcastsAudibleDeezer, Podcast Addict. Dans le premier épisode, vous partirez à la rencontre du kakapo et de l’histoire, pleine d’anecdotes improbables, du sauvetage de son espèce.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.