[Podcast] Peut-on utiliser la tech pour corriger le climat ? Dans cet épisode du Meilleur des Mondes, l’émission de France Culture en partenariat avec Numerama, la géo-ingénierie climatique est débattue avec trois scientifiques.

Une lettre ouverte, signée par plusieurs scientifiques début 2022, appelait récemment à « empêcher la normalisation de la géo-ingénierie solaire comme option de politique climatique ». La géo-ingénierie solaire consisterait à « voiler » les rayons du Soleil pour contrecarrer le réchauffement de la planète. Il pourrait exister d’autres techniques parfois évoquées, comme une modification des océans.

Mais une telle stratégie de changement volontaire du climat grâce aux technologies n’est pas sans poser de graves risques, à la fois politiques et environnementaux. Serait-ce une fausse bonne idée ? C’est la question posée dans cet épisode de l’émission Le Meilleur du Monde, diffusée le 21 janvier 2022.

L’émission est disponible en podcast sur les plateformes d’écoute — DeezerSpotifyApple — ainsi que sur le site de France Culture.

meilleur_des_mondes_numerama
Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.

Quand la tech fait la pluie et le beau temps

Pour débattre de la géo-ingénierie climatique, François Saltiel recevait dans cet épisode :

  • Pierre Gilbert, consultant en prospective climatique, chercheur à l’Institut Rousseau et auteur de Géomimétisme. réguler le changement climatique grâce à la nature (Ed. Les petits matins, 2020)
  • Sofia Kabbej, chercheuse à l’IRIS, spécialiste des questions sociales et sécuritaires liées à l’énergie et particulièrement à la géo-ingénierie
  • Régis Briday, historien des sciences, chercheur associé au CNAM, spécialisé dans l’étude des sciences et des politiques de l’atmosphère et du climat

En fin d’émission, la chronique Numerama vous introduira à un genre littéraire qui applique la science-fiction au dérèglement climatique : la « climate fiction », portée notamment par un écrivain comme Kim Stanley Robinson.