Shuntaro Furukawa, président de Nintendo, s'est exprimé sur les stocks de la Switch. À court terme, aucune pénurie mondiale n'est à prévoir. Mais rien n'est garanti pour la fin d'année.

Celles et ceux qui sont en quête d’une PlayStation 5 et/ou d’une Xbox Series X savent à quoi s’en tenir : depuis le lancement des nouvelles consoles en fin d’année 2020, les stocks ne sont pas très importants. L’une des raisons de cette disette est à aller chercher du côté de la pénurie des semi-conducteurs, des composants essentiels dans le monde des gadgets électroniques. Pour l’heure, la Switch semble épargnée et Nintendo, par l’intermédiaire de son président, s’est récemment montré assez rassurant. Tout du moins… à court terme.

« Nous avons pu obtenir les matériaux nécessaires à la production immédiate de semi-conducteurs pour la Switch  », a déclaré Shuntaro Furukawa à l’occasion d’un entretien accordé à Nikkei (via Video Games Chronicle le 11 avril). Des problèmes de stocks restent à prévoir dans certains pays, a nuancé l’intéressé. En France, on peut déjà le constater.

Les stocks de Nintendo Switch à la Fnac (le 13 avril 2021)

La Switch connaît déjà des problèmes de stocks

« Au Japon, et dans d’autres pays, la demande est très forte depuis le début de l’année, et il est possible que certaines enseignes soient en rupture à l’avenir. Il est difficile de prédire comment nous allons gérer cela, mais, dans certains cas, nous n’allons pas pouvoir honorer toutes les commandes », indique Shuntaro Furukawa. En somme, si vous prévoyez d’acquérir une Switch d’ici peu, ne prenez aucun risque et anticipez votre achat.

Ce conseil est d’autant plus valable que certaines enseignes sont déjà en rupture à l’heure où nous écrivons ces lignes. Sur le site de la Fnac, comme chez Amazon, les deux Switch standards ne sont plus disponibles. La déclinaison Lite, plus petite et plus abordable, n’est pas concernée et se trouve beaucoup plus facilement à son tarif habituel — sous la barre des 200 euros.

On rappelle que la Nintendo Switch connaît un succès commercial inouï depuis son lancement en mars 2017, ce qui n’aide pas à mettre la main sur un exemplaire. La console hybride s’est déjà vendue à près de 80 millions d’exemplaires et pourrait battre la PlayStation 4. On rappelle enfin que Nintendo lancerait un modèle Pro, plus puissant, en fin d’année. Au regard de la conjoncture actuelle, les quantités ne devraient pas être très élevées.

Article publié initialement le 13 avril 2021 et mis à jour le 14 juin 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo