Disney+ ne propose plus sa période d'essai gratuit aux nouveaux inscrits, a-t-on pu constater ce 19 juin 2020. La plateforme de vidéo à la demande par abonnement s'est lancée il y a un peu plus de deux mois en France.

Disney+ semble avoir mis fin à la période d’essai qui permettait aux nouveaux abonnés de tester la plateforme pendant 7 jours avant que leur abonnement payant ne débute, a constaté Numerama le vendredi 19 juin 2020.

En se connectant en tant que nouvel inscrit, nous avons observé que la page de paiement n’affichait plus la mention «  Démarrez votre essai gratuit de 7 jours » comme c’était le cas au lancement de la plateforme en France en avril dernier. Désormais, la page d’inscription mentionne : « Commencez à regarder Disney+ dès aujourd’hui.  »

La période d’essai de 7 jours n’est plus proposée // Source : Captures d’écran Numerama à 2 mois d’écart

Avec un VPN connecté aux États-Unis, on peut s’apercevoir que le processus est le même, ce qui signifierait que le changement de stratégie est mondial. En février 2020, Netflix avait pris la même décision en France, préférant la diffusion gratuite et temporaire de certains contenus pour faire découvrir le service.

Disney+ aux USA // Source : Capture d’écran Numerama

Nous n’avons pas pu identifier la date à laquelle ce changement a été instauré ni s’il s’agit d’un test temporaire. Contacté, Disney a indiqué : «  Nous continuons à tester et évaluer différentes approches promotionnelles pour accompagner la croissance de Disney+. Nous sommes convaincus que l’offre de divertissement/contenus unique en son genre est proposée à un prix particulièrement attractif / à un excellent rapport qualité-prix. »

La croissance de nouveaux abonnés portée par les lancements à l’étanger

Disney+ a été lancé en novembre 2019 aux États-Unis, Pays-Bas, Canada et Nouvelle-Zélande avec succès, avant de s’étendre en Europe fin mars 2020. Les Français et Françaises peuvent profiter de l’abonnement à 6,99 euros par mois depuis le 7 avril 2020, après que le gouvernement français avait demandé à la plateforme de retarder son lancement, par crainte (relativement démesurée) d’une saturation des réseaux en période de confinement.

Après 5 mois d’existence, Disney+ a annoncé avoir 50 millions d’abonnés dans le monde, ce qui est une prouesse impressionnante. Comme on le voit sur la courbe du rythme de la croissance de son nombre d’abonnés, celle-ci est portée par les lancements successifs sur de nouveaux territoires (Europe, Inde, Japon récemment).

Graphique sommaire de l’évolution des abonnés Disney+ dans le monde // Source : Numerama (source : chiffres publics Disney+)

Ce succès de la SVOD a permis à Disney de sauver les meubles au milieu d’une crise sanitaire sans précédent, qui a tout de même plombé ses résultats trimestriels à cause de la fermeture forcée de ses boutiques et ses parcs d’attractions.

Le catalogue de Disney+ donne accès en France à plus de 500 films et plus de 150 séries, avec une trentaine de contenus 100 % exclusifs à la plateforme. La question du nombre de contenus disponibles sur la plateforme pousse toutefois certains experts à se demander comment le service de streaming compte évoluer sur le moyen et long terme : alors que des concurrents comme Netflix s’endettent par milliards pour proposer des dizaines de nouveaux contenus exclusifs toutes les semaines, Disney+ n’a pas pour intention, pour l’instant, d’avoir autant de nouveautés chaque mois.

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo