La plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) de Disney est disponible depuis le 3 avril en Inde, pour un montant de 18,5 euros par année seulement, mais pour une qualité très réduite.

Disney+ est désormais officiellement accessible en Inde, depuis le 3 avril 2020. Le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) passe exclusivement par l’application Hotstar, propriété de la Walt Disney Company, qui a été renommée pour l’occasion Disney+ Hotstar.

En Inde, Disney pratique les tarifs les plus bas jamais observés depuis son lancement progressif le 12 novembre 2019 aux États-Unis, Canada et Pays-Bas, puis en Europe le 24 mars 2020. L’abonnement via Hotstar coûte 1,499 roupies indiennes par année, soit 18,5 euros par an seulement, ce qui revient à 1,5 euro par mois.

Ce prix est toutefois cohérent avec deux faits :

  • le pouvoir d’achat indien est plus bas que dans la majeure partie des pays occidentaux,
  • la qualité des contenus proposée sera bien inférieure : il n’y aura pas de 4K, et les contenus seront diffusés à « un dixième de leur bitrate  », ce qui signifie à un débit bien moindre ce qu’ils pourraient être pour obtenir une qualité optimale d’image.

Celles et ceux qui avaient déjà un abonnement Premium à Hotstar (999 roupies, ou 12 euros l’année) ne paieront pas plus pour avoir Disney+, rappelle The Next Web.

Le logo de Disney+ Hotstar en Inde // Source : Twitter

Netflix propose par ailleurs également en Inde un forfait uniquement mobile beaucoup moins cher (3 euros par mois pour un seul écran et sans HD), ce qui correspond mieux aux pratiques de la population.

1,3 milliard d’Indiens confinés depuis fin mars

Disney avait lancé des tests de son service de SVOD dans Hotstar au début de mois de mars, laissant penser à un lancement surprise. Puis la multinationale avait fait marche arrière, expliquant qu’elle souhaitait attendre le début de l’Indian Premier League, la compétition sportive de cricket dont les Indiens raffolent et qui est accessible sur Hotstar. «  Vu que la saison de cricket est reportée, nous avons pris la décision de mettre en pause le lancement de Disney+ et nous donnerons bientôt une nouvelle date d’arrivée », avait confirmé Uday Shankar, président de la Walt Disney Company en Asie.

Depuis le 24 mars dernier, ce sont 1,3 milliard d’Indiens qui doivent rester confinés chez eux pour aider les autorités sanitaires à gérer la pandémie de coronavirus. Avec un forfait « allégé », Disney se prémunit peut-être de questionnements autour d’une potentielle saturation de la bande-passante disponible, qui sont des enjeux soulevés en France par les opérateurs et le gouvernement, et qui ont forcé Disney+ à retarder son arrivée de deux semaines. La plateforme sera lancée le 7 avril en France.

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux